Journaux de guerre de la Première Guerre mondiale

Peinture : Dug Out on the Somme.

Abri sur la Somme
par Mary Riter Hamilton
Bibliothèque et Archives Canada,
C-104800
Source

Introduction

Dès le début de la Première Guerre mondiale, les unités du Corps expéditionnaire canadien (CEC) devaient faire un compte rendu quotidien de leurs « actions sur le terrain ». C'est ce qu'on appelait le journal de guerre. Cette base de données renferme les journaux de guerre numérisés des unités de l'infanterie, de l'artillerie et de la cavalerie du CEC, des commandements de brigade, de division et de corps ainsi que des unités de soutien, dont les troupes ferroviaires et forestières. Le site contient également les journaux de quelques unités britanniques ayant servi sous le commandement canadien. Pour autres unités Britanniques, consultez le site Web des National Archives en Angleterre. (anglais seulement).

Le site ne contient pas les documents concernant la Marine royale du Canada ni les Canadiens membres du corps de pilotes, sauf pour deux pages en juin 1916 pour le Royal Flying Corps. De plus, les unités n'étaient tenues de consigner que leurs « actions sur le terrain ». On ne trouvera donc que peu de journaux traitant des périodes de rassemblement des unités au Canada, de leur transport vers l'Europe ou de leur entraînement en Angleterre.

Ces documents ne sont pas des journaux personnels. Les journaux de guerre contiennent rarement des renseignements sur les personnes, d'abord parce que ces journaux n'ont jamais été conçus comme instruments de documentation du service des personnes, ensuite parce que la taille de l'unité à laquelle un seul journal pouvait faire référence rendrait un tel effort impossible. Par exemple, les journaux de l'Infanterie sont composés des journaux des bataillons, lesquels comptaient environ 1 000 hommes chacun. Les journaux de l'Artillerie étaient le plus souvent tenus par les brigades qui comptaient environ 4 000 hommes chacune. Quant aux journaux du niveau de commandement, ils rapportaient les renseignements tactiques et stratégiques. Les journaux de guerre fournissent le compte rendu de première main le plus complet de la manière dont une unité particulière a été déployée, de l'endroit où elle l'a été et des expériences de guerre des combattants.

Les renseignements contenus dans les journaux de guerre varient beaucoup selon l'habileté de l'officier subalterne responsable de rédiger le journal au quotidien. Par conséquent, on pourra trouver soit un compte rendu détaillé des activités de combat d'un bataillon, soit une description des exercices d'entraînement, soit quelques mots sur la météo.

Comment effectuer une recherche pour des journaux de guerre

La Recherche de fonds d'archives élaborée vous permet de visualiser les journaux de guerre numérisées pour le Corps expéditionnaire canadien (RG9-D-III-3).

  1. Dans le premier champ « Tout mot-clé », utilisez la liste déroulante pour choisir « No. d'instr. de recherche » et inscrivez : 9-52.
  2. Dans le second champ « Tout mot-clé », choisissez un terme de la liste de mots-clés ci-dessous, ou un mot-clé comme 25e Bataillon, ou entrez par exemple, un titre plus précis comme « 25e Bataillon d'infanterie canadien ».
  3. Dans le champ « Genre de documents », choisissez « Documents textuels » ; dans le champ « En ligne » choisissez « Oui » et ensuite cliquez sur le bouton « Soumettre ». (Vous pouvez également laisser le « Genre de documents » à « Tous les genres » pour voir d'autres références semblables à vos critères de recherche.)
  4. Chaque journal de guerre peut comprendre des centaines de pages. Lorsque vous trouvez un qui vous intéresse, cliquez sur le bouton « Voir toutes les images » qui se trouve sous les vignettes.
  5. Défilez votre curseur sur les vignettes disponibles pour voir le texte qui vous permettra de naviguer la série d'images par date.
  6. Cliquez le bouton « Plus de résultats » en dessous les vignettes pour voir d'autres images dans la série. Le chargement toutes les images de la page « Voir toutes les images » vous permettra de défiler rapidement à travers l'ensemble de la série images.
  7. Cliquez sur une image pour voir une version élargie de l'image. Un lien « Taille réelle » est disponible dans la version élargie pour voir cette image spécifique dans sa pleine taille. Un outil zoom (loupe avec un signe plus ou un signe moins) vous permet d'ajuster la taille de l'affichage.Dans certains cas, vous pouvez faire un zoom avant en appuyant sur les touches « Ctrl + » et un zoom arrière en appuyant sur « Ctrl - », mais il vaut mieux consulter la page d'aide de votre navigateur, car cette fonctionnalité varie d'un logiciel à l'autre.
  8. Pour consulter la description archivistique complète des documents, il suffit de cliquer sur le titre. Le lien fournit des renseignements supplémentaires sur le document, dont les numéros de contrôle des archives, les conditions d'accès et les dates.

Mots-clés pour les journaux

La liste suivante éclairera le chercheur sur les diverses unités militaires du Corps expéditionnaire canadien qui ont créé les journaux de guerre. Les mots en caractères gras suivants peuvent être utilisés pour faire des recherches par mot-clé dans la base de données des journaux de guerre. Cette liste contient également les noms précis des unités militaires, lesquels peuvent aussi être utilisés pour faire des recherches par nom d'unité.

Dans certains cas, les mots en caractères gras sont des rubriques de mots-clés plutôt que des noms précis d'unités militaires. Veuillez noter qu'on peut trouver diverses divisions ou brigades sous une rubrique de mots-clés. Par exemple, le bataillon canadien de fusiliers à cheval comprend le 1er Bataillon canadien du Canadian Mounted Rifles et le 3e Régiment du Canadian Mounted Rifles. Taper « bataillon canadien de fusiliers à cheval » donnera accès à tous les fichiers connexes.

  • Canadian Corps
    • Labour Commandment Canadian Corps
    • Canadian Corps Water Patrols
    • Canadian Corps Supply Column
    • Canadian Corps Troop Column
    • Canadian Corps Mechanical Transport Column
    • Canadian Ammunition Park
    • Chemical Advisor, Canadian Corps
    • Canadian Army Gymnastic Staff
    • Canadian Corps Infantry School
    • Camp Commandant, Canadian Corps
    • Canadian Corps Reinforcement Camp
    • Canadian Corps Infantry School
    • Canadian Army Pay Corps
    • Field Cashier
  • Postal Services Check
  • Paymaster
  • Royal Canadian Regiment
  • 1st Canadian Division
  • 2nd Canadian Division
  • 3rd Canadian Division
  • 4th Canadian Division
  • 5th Canadian Division
  • Headquarters
  • General Staff-Canadian Troops
  • Canadian Infantry Battalion
  • 1st-15th Canadian Infantry Brigade
  • Princess Patricia's Canadian Light Infantry
  • Young Soldiers' Battalion Canadian Reserve
    • Canadian Reserve Infantry Brigade
    • Reserve Battalion
  • Cavalry
    • Canadian Cavalry
    • Canadian Light Horse
    • Alberta Dragoons
    • Lord Strathcona's Horse
    • Royal Canadian Dragoons
    • Fort Garry Horse
    • 2nd King Edward's Horse
  • Cyclist
    • 1st-4th Divisional Cyclist Company
    • Canadian Corps Cyclist Battalion
    • Canadian Reserve Cyclist Company
  • Canadian Mounted Rifles
  • Artillery (Artillerie)
    • Royal Artillery
    • Canadian Divisional Artillery
    • Canadian Field Artillery
    • Royal Canadian Horse Artillery
    • Canadian Reserve Artillery
    • Canadian Garrison Artillery
    • Canadian Artillery Regimental Depot
    • Heavy Artillery
  • Canadian Siege Battery
  • Canadian Heavy Battery
  • Divisional Ammunition Column
    • 1st-5th Canadian Divisional Ammunition Column
  • Mortar
    • Canadian Divisional Trench Mortar Group
    • Canadian Light Mortar Battery
  • Canadian Anti-Aircraft Battery
  • Canadian Divisional Mechanical Transport Company
  • Machine Gun
    • Machine Gun Officers
    • Canadian Machine Gun Company
    • Canadian Machine Gun Battalion
    • Canadian Motor Machine Gun Brigade
    • Borden Motor Machine Gun Battery
    • Eaton Motor Machine Gun Battery
    • Yukon Motor Machine Gun Battery
    • Machine Gun Squadron
    • Canadian Machine Gun Corps Depot
  • Canadian Tank Battalion
  • Chief Engineer
  • Royal Engineers
  • Canadian Engineers
    • Canadian Anti-Aircraft Search Light Company
    • Tunneling Company
    • Army Troop Company
    • Tramway Company
    • Pontoon Bridging and Transport Unit
    • Canadian School of Military Engineering
    • Canadian Corps Wireless Section
    • Canadian Corps Survey Section
  • Pioneer Battalion
  • Canadian Labour
  • Entrenching Battalion
  • Signal
    • Canadian Signal Company
    • Canadian Cavalry Brigade Signal Troop
  • Engineer and Barrack Service
  • Canadian Railway
    • Overseas Railway Construction Corps
    • 58th Broad Gauge Railway Operating Company
    • Canadian Light Railway Operating Company
    • Progress Charts, Canadian Railway Troops
    • Canadian Bridging Company
  • Canadian Wagon Erecting Company
  • Canadian Employment Company
    • Canadian Area Employment Company
    • Canadian Divisional Employment Company
  • Canadian Forestry Corps
  • Canadian Divisional Train
  • Supply
    • Canadian Divisional Supply Column
    • Cavalry Divisional Supply Column
    • Railhead Supply Detachment
    • Depot Unit of Supply
  • Canadian Army Auxiliary Horse Transport
  • Canadian Field Bakery
  • Canadian Field Butchery
  • Canadian Corps Salvage Company
  • Canadian Army Service Corps
  • Medical
    • Deputy Director Medical Service
    • Assistant Director of Medical Services
    • Canadian Army Medical Corps
    • Medical Officer
  • Canadian Field Ambulance
  • Canadian Casualty Clearing Station
  • Canadian Hospital
    • Canadian Stationary Hospital
    • Canadian General Hospital
    • Canadian Field Hospital
    • Canadian Special Hospital
    • Canadian Convalescent Hospital
    • Canadian Red Cross Hospital
    • Granville Canadian Special Hospital
    • Westcliffe Eye and Ear Hospital
  • Canadian Sanitary Section
  • Medical Stores
  • Ambulance
    • Cavalry Brigade Motor Ambulance Workshop
    • 1st Divisional Ambulance Workshop
    • Canadian Field Ambulance
  • Canadian Laboratory
    • Canadian Dental Laboratory
  • Dental
    • Director of Dental Services
    • Senior Dental Officer
    • Canadian Army Dental Corps
    • Canadian Dental Laboratory
  • Veterinary (Vétérinaire)
    • Veterinary Services
    • Veterinary Section
    • Canadian Veterinary Hospital
    • Canadian Corps Veterinary Evacuation Station
  • Regiment Depot
  • Central, Central Ontario, Western Ontario, Eastern Ontario, Quebec, New Brunswick, Nova Scotia, Manitoba, Alberta, Saskatchewan, British Columbia.
  • Canadian General Depot
  • Regiment Depot Group
  • Canadian Remount Depot
  • Canadian Record Office
    • Visiting office
  • Ordnance Service
  • Canadian Ordnance Workshop Unit
  • Canadian Embarkation Camp
  • Canadian Concentration Camp
  • Canadian General Base Depot
  • Canadian Infantry Base Depot
  • School (École)
    • Canadian School of Gunnery
    • Canadian School of Musketry
    • School of Physical Training and Bayonet
    • Canadian Signaling School
    • Canadian Trench Warfare School
    • Canadian Training School
  • Canadian Report Center
  • Canadian Military Police
  • Canadian Chaplain Services
  • Canadian War Graves
  • Estates and Legal Branch
  • Department of the General Auditor
  • Progress Charts
  • Report, Canadian Corps Operation, Vimy
  • MD (Military District)

British War Diaries: (Journaux de guerre de la Grand-Bretagne)

  • Lahore Divisional Artillery
  • Lahore Divisional Ammunition
  • West Lancs Divisional Artillery
  • West Lancs Brigade
  • Royal Artillery
  • Reserve Divisional Ammunition Column
  • Reserve Divisional Trench Mortar Group
  • Trench Howitzer Battery
  • Royal Engineers
  • Royal Army Service Corps
  • Royal Army Medical Corps
  • 1st Army
  • 2nd Army
  • 4th Army
  • Reserve and Fifth Army
  • Cavalry Corps
  • 1st Corps
  • 2nd Corps
  • 3rd Corps
  • 4th Corps
  • 5th Corps
  • Lahore Division
  • 3rd Division
  • 4th Division
  • 5th Division
  • 11th Division
  • 20th Division
  • 24th Division
  • 28th Division
  • 27th Division
  • 50th Division
  • 55th Division
  • 80th Infantry Brigade
  • 9th Infantry Brigade
  • Royal Welsh Fusiliers
  • XVII Corps
  • XIV Corps
  • 1st Cavalry Division
  • 3rd Cavalry Division
  • Artillery Festubert
  • Infantry Givenchy
  • Second Army
  • St Eloi (Note: search word: St Eloi no period after St)
  • Guards Division
  • Royal Flying Corps
  • Sketches and Locations
  • Index to Edmonds Files
  • Colonel Duguid

Comment interpréter les journaux

Les journaux de guerre étaient manuscrits ou ont été dactylographiés sur des formulaires grand format normalisés affichant des colonnes intitulées « Endroit », « Date », « Heure », « Résumé des activités et des renseignements » et « Remarques et références aux annexes ». Même si le formulaire précisait quels renseignements devaient être inscrits, chaque unité avait sa propre interprétation de ce qui constituait un « dossier documentaire », d'où les grandes variations dans le contenu des journaux d'une unité à l'autre. Ces différences se constatent surtout à la rubrique intitulée « Résumé des activités et des renseignements » où on devait faire le récit des expériences de l'unité. Les renseignements consignés sous cette rubrique dépendent beaucoup du style de rédaction et de l'habileté de la personne responsable de la rédaction du journal. Dans certains journaux, on y retrouve le compte rendu de faits essentiels rédigés en style télégraphique très succinct tandis que d'autres journaux offrent une longue description de première main, évocatrice et émouvante, de la vie sur la ligne de front et de la guerre de tranchées.

Outre le formulaire de journal de guerre, les unités étaient tenues d'y joindre des copies des documents administratifs qu'elles avaient reçus. Ces annexes prenaient la forme de divers « Ordres généraux » qui régissaient les aspects courants de la vie militaire, dont les rations, les mutations, la discipline et les promotions. En prévision d'une attaque, les unités recevaient des « Ordres d'opération » détaillés, lesquels établissaient les rôles et objectifs de l'unité et fournissaient d'autres renseignements essentiels dont les cartes géographiques, les rapports d'information, les horaires d'artillerie et les noms de code. De plus longs récits traitant des événements et des rapports d'opérations sont également disponibles sous forme d'annexe à certains journaux de guerre. Il est à noter que ces documents n'existent pas forcément pour tous les journaux de guerre.

Pourquoi les journaux de guerre sont-ils écrits uniquement en anglais?

Même si plusieurs unités du Corps expéditionnaire canadien étaient composées d'officiers et de soldats francophones - dont la plus célèbre : le 22e Bataillon -, elles opéraient au sein d'une hiérarchie canadienne et impériale dont la langue de travail était l'anglais. Les hommes de ces unités parlaient français entre eux, mais utilisaient l'anglais lorsqu'ils devaient communiquer avec d'autres unités et avec les hauts gradés. Les journaux de guerre des unités francophones étaient rédigés en anglais puisqu'ils étaient d'abord destinés aux autorités britanniques et, après 1916, au Bureau canadien des archives de guerre qui était situé à Londres, en Angleterre et dont la langue de travail était l'anglais.

Date de modification :