Dossiers de service de la Marine royale du Canada, 1910-1941 - Ledger Sheets

(gauche à droite): Joe Leclair, Pat Cooke et Earl MacDonald

Personnel de la Marine royale du Canada qui a servi à bord du HMS Sheffield.
Item number 3224281

Sur cette page

Le contexte

Le 4 mai 1910, la promulgation de la Loi du service naval crée le ministère du service naval et établit la marine canadienne. Le préfixe « Royale » est ajouté en 1911, créant ainsi la Marine royale du Canada (MRC).

  • Renseignez-vous sur l'histoire de la MRC

    La Marine royale du Canada remplace la Royal Navy pour assurer la sécurité maritime dans les eaux canadiennes. Elle fait l'acquisition de l'Angleterre de ses premiers navires de guerre, le HMCS Rainbow et le HMCS Niobe. Elle hérite aussi des chantiers navals de la Royal Navy situés à Halifax, Nouvelle-Écosse et à Esquimalt, Colombie-Britannique.

    Le Collège royal de la Marine du Canada ouvre ses portes à Halifax en 1910.

    Lors du début de la Première Guerre mondiale en 1914, 379 hommes avaient joint les rangs de la Marine royale du Canada. Au moment de la fin de la guerre, plus de 9 500 avaient servi dans la marine canadienne. Quelques-uns de ces hommes avaient servi précédemment dans la Royal Navy.

    La Réserve de volontaires canadiens de la marine royale (RVCMR) est établie en mai 1914 et est remplacée par la Réserve des volontaires de la Marine royale du Canada (RVMRC) en 1923. Les réserves étaient constituées de marins civils à temps partiel. Ils avaient pour tâches de protéger les côtes canadiennes et de prêter assistance pour la formation des officiers de la marine.

    En 1968, la marine est fusionnée avec l'armée et l'aviation pour former les Forces armées canadiennes. La composante maritime est nommée Commandement maritime. En 2011, l'appellation Marine Royale du Canada a été réinstaurée.

Les documents

Le ministère du service naval a créé une série de documents de 1910 à 1941 pour les états de service du personnel de la marine (RG 150 Accession 1992-93/170, volume 1 à 27). On faisait autrefois référence à ces documents comme les Navy Pay Ledger Sheets; toutefois, ils contiennent rarement des renseignements au sujet de la paie.

  • Renseignez-vous sur les documents
    • Ces feuilles de grand format contiennent des renseignements personnels et sur les états de service de plusieurs officiers, cadets et marins non-gradés qui ont servi dans la Marine royale du Canada, la réserve navale et la Newfoundland Royal Naval Reserve.
    • Les grandes feuilles résument les états de service pour chaque individu, incluant les noms des navires et des bases côtières. Pour chaque homme, on retrouve une pleine page qui fournit son historique.
    • Plusieurs de ces individus transitaient entre la marine et la réserve navale; par conséquent, ils ont deux numéros de service et deux feuilles de registre.
    • Les grandes feuilles sont organisées de façon numérique selon le numéro de matricule à l'intérieur de 27 volumes.
    • Les documents sont assez complets pour la période allant de 1910 à la fin de la Première Guerre mondiale. Par contre, il y a des lacunes pour ceux qui ont servi après.

Voir un exemple de document

Exemplaire d'une grande feuille marine
Document de Patrick Dowdall,
numéro de matricule 600

Chaque grande feuille contient les renseignements suivants :

  • Nom complet
  • Date et lieu de naissance
  • Occupation
  • Description physique
  • Nom et adresse du plus proche parent
  • Dates de service
  • Noms des navires sur lesquels la personne a servi

Avis important : Si la date et le lieu de naissance n'apparaissent pas dans l'entrée de la base de données, cela signifie que ces informations n'ont pas été enregistrées sur la grande feuille.

La base de données

Cette base de données donne accès à 16 788 références concernant des individus ayant servi dans la Marine royale du Canada et la réserve navale entre 1910 et 1918. Il comprend aussi des entrées pour ceux qui se sont enrôlés entre 1919 et 1941. On trouve aussi quelques références pour la Newfoundland Royal Naval Reserve.

La base de données ne comprend pas tout le personnel de la marine. Nous ne savons pas pourquoi il n'existe pas de grandes feuilles pour certains individus. 

Conseils de recherche

  • Certaines entrées de la base de données ne comprennent qu'une initiale pour le prénom. Quelquefois, il n'y a pas de prénom sur le document. Essayez de faire une recherche par nom de famille uniquement.
  • Les noms peuvent aussi être écrits de différente façon. Les entrées reflètent l'orthographe des noms tels qu'ils apparaissent sur les documents. Vous pouvez essayer des variations de noms ou encore utiliser le caractère de substitution *, i.e. Fred*.
  • Veuillez considérer les versions abrégées d'un nom, par exemple Bertie ou Bert pour Albert, Harry pour Harold, Tom pour Thomas, Willie pour William, etc.
  • Certains numéros de service ont un préfixe comme ON ou VR. Veuillez inscrire le numéro sans préfixe. Par exemple, si vous cherchez 352, vous allez obtenir toutes les occurrences, incluant celles avec ou sans préfixe.
  • Les lettres les plus communes utilisées comme préfixe sont :
    • OFF : officier
    • N ou ON : numéro de matricule régulier
    • VR : réserve de volontaires
    • X : en dehors du Canada (par ex. Newfoundland Naval Reserve ou Royal Navy)
  • Il était courant pour un individu d'avoir plus d'un numéro de matricule. Le numéro de matricule est aussi le numéro de grande feuille.

Résultats de la recherche: description du document

Cliquez sur le numéro d'item ou le nom pour afficher la description complète du document. Elle inclura tous les  champs suivants ou une partie :

  • Nom
  • Date de naissance
  • Numéro de matricule
  • Autre numéro de matricule
  • Lieu de naissance
  • Occupation
  • Religion
  • Volume
  • Référence

Avis important: Si la date et le lieu de naissance n'apparaissent pas dans l'entrée de la base de données, cela signifie que ces informations n'ont pas été enregistrées sur la grande feuille

Comment consulter un document ou obtenir une copie

Ces documents ne sont pas numérisés.

Vous pouvez commander une copie. Assurez-vous d'inclure la référence complète (RG 150, accession 1992-93/170, nom, numéro de matricule, numéro de volume).

Vous pouvez visiter Bibliothèque et Archives Canada pour consulter les documents sur place.

Autres documents

  • Dossiers de service – Première Guerre mondiale

    Bibliothèque et Archives Canada conserve aussi les dossiers de service pour ceux qui ont servi dans les forces navales du Canada durant la Première Guerre mondiale (RG 24, 1992-93/169).
    Vous trouverez les références pour ces dossiers dans l'instrument de recherche 24-167; veuillez consulter Recherche de fonds d'archives. Dans la boîte de recherche, inscrivez le numéro d'instrument de recherche et le nom comme par exemple :

    • 24-167 William Smith
    • 24-167 Jean Simard

    Ces dossiers sont de nature plus administrative et financière que les grandes feuilles de service. La plupart des dossiers contiennent une variété de documents, qui peuvent comprendre des applications pour l'enrôlement, des formulaires de décharge ou de démobilisation et des allocations de séparation. Ces dossiers comptent en moyenne de 25 à 50 pages. Quelques dossiers ont rapport avec l'enrôlement dans le Royal Naval Air Service.

    Les dossiers ne sont pas numérisés. Voir Comment consulter les documents de Bibliothèque et Archives Canada.

    Les dossiers de la Première Guerre mondiale sont ouverts au public sans aucunes restrictions d'accès.

    Si l'individu a continué de servir après la guerre, ses documents pour la Première Guerre mondiale peuvent se trouver dans son dossier d'après-guerre (voir dessous Dossiers de service – après 1919).

  • Dossiers de service – après 1919

    Des restrictions sont en vigueur pour la divulgation de renseignements personnels pour la plupart des dossiers de service datant d'après 1919. Voir Demandes de dossiers de service militaire.

    La seule exception est les Dossiers de service de la Seconde Guerre mondiale : victimes de guerre des forces armées canadiennes.

  • Autres documents pour la Marine

    Bibliothèque et Archives Canada conserve aussi d'autres documents, comme des listes nominatives, des journaux de bord et des registres de paie (Groupe d'archives 24). Vous pouvez identifier des références en utilisant Recherche de fonds d'archives. Dans la boîte de recherche, inscrivez RG24 et le nom du navire ou de l'établissement côtier. Exemples :

    • RG24 Diana
    • RG24 "Royal Naval College"
    • RG24 "Lady Evelyn"

    Voir aussi :

    Guide des sources sur les navires de la Marine canadienne

    Comment consulter les documents de Bibliothèque et Archives Canada.

  • Royal Navy, Royal Naval Reserve et Royal Naval Air Service

    Selon la période de temps, les documents de service pour la Royal Navy et d'autres forces navales britanniques sont conservés aux National Archives ou au Ministère de la défense en Angleterre.

    Pour les National Archives, voir Research Guides: Military and Maritime: Royal Navy and Royal Marines. (anglais seulement)

    Pour le Ministère de la défense, voir Get a copy of military service records. (anglais seulement)

    On trouve un guide pour ces documents sur le site Web des National Archives; il a pour titre Looking for a Person. (anglais seulement)

    Quelques documents pour la Newfoundland Royal Naval Reserve sont conservés aux archives provinciales (The Rooms) de Terre-Neuve (Fonds GN 2, série GN 2.14). (anglais seulement)

Ressources en ligne et sources publiées

Date de modification :