Listes de naturalisation, 1915 à 1951

Avez-vous des ancêtres qui ont immigré au Canada et demandé la citoyenneté canadienne? Ce processus est appelé « naturalisation ». Les noms des personnes qui ont été naturalisées figurent dans les listes publiées par le gouvernement fédéral dans la Gazette du Canada et dans les rapports annuels du Secrétariat d’État. Ces listes sont numérisées et indexées par nom dans la présente base de données.

Page horizontale en noir et blanc divisée en 7 colonnes avec titre en haut et nom du ministère dans la marge de droite

Ministère du Secrétariat d’État, Liste des étrangers auxquels un certificat de naturalisation a été délivré en vertu des lois sur la naturalisation, 1914-1920, etc.

Remerciements

Bibliothèque et Archives Canada exprime sa reconnaissance à la Jewish Genealogical Society of Montreal et à ses bénévoles, qui ont indexé tous les noms inscrits dans les listes et qui ont numérisé les listes de 1933 à 1951. Ce projet n’aurait pas été possible sans eux. De plus, nous exprimons notre reconnaissance à la Jewish Genealogical Society of Ottawa pour la numérisation des listes de 1915 à 1932.

Les listes

Comme l’exigent la Loi sur la naturalisation de 1914 et d’autres lois subséquentes, le gouvernement du Canada a publié des listes des personnes ayant été naturalisées de 1915 à 1951 aux endroits suivants :

  • rapports annuels (documents parlementaires) du Secrétariat d’État, ministère initialement responsable de la naturalisation;
  • Gazette du Canada, publication officielle qui présente un rapport hebdomadaire sur les activités du gouvernement du Canada.

De façon générale, chaque entrée figurant sur les listes comprend les détails suivants :

  • nom;
  • pays de nationalité antérieure ou lien de parenté avec la personne naturalisée, par exemple épouse ou enfant;
  • date à laquelle le certificat a été émis ou date à laquelle le serment d’allégeance a été prêté;
  • profession;
  • lieu de résidence au Canada;
  • numéro de certificat et série.
De 1915 à 1920

Les certificats émis de 1915 à 1920 ont été publiés dans le rapport suivant :

Rapport du Secrétariat d’État du Canada pour l’exercice clos le 31 mars 1920

Les listes de ce rapport sont présentées selon le type et le numéro de série des certificats.

Remarque :

Ces listes comprennent les noms de certaines personnes qui ont obtenu leur certificat après 1914, mais qui avaient prêté leur serment d’allégeance des années auparavant. Par exemple, Charles Yasuchi Yamazaki était propriétaire d’un journal japonais à Vancouver. Son certificat de naturalisation a été émis en 1916, mais il avait prêté serment d’allégeance en 1894. Son certificat appartenait à la série E. Pour savoir ce que signifient les différentes séries, consultez la section ci-dessous intitulée Renseignements sur les séries de certificats.

De 1921 à 1951

De 1921 à mars 1932, les listes ont été publiées chaque année dans le rapport annuel du Secrétariat d’État.

D’avril 1932 à avril 1951, les listes ont été publiées tous les mois dans la Gazette du Canada.

Les certificats étaient présentés par ordre alphabétique du nom de famille. Pour certaines années, des listes supplémentaires étaient également ajoutées à la fin de la liste principale.

Après 1951

Le gouvernement du Canada a cessé de publier les listes de certificats de naturalisation après avril 1951. Pour obtenir des renseignements sur d’autres documents, consultez notre page Documents de citoyenneté et de naturalisation.

Avant 1915

Pour obtenir des renseignements sur des documents antérieurs, consultez notre page Documents de citoyenneté et de naturalisation.

Renseignements sur les séries de certificats

Les certificats étaient émis selon des catégories de naturalisation. Chaque certificat comportait un numéro et une lettre, qui indique la série. Les certificats émis en français portent la mention « French » après le numéro.

Series A to K

Remarque :Le terme « alien » (étranger) était utilisé pour les personnes qui n’étaient pas des sujets britanniques (avant le 1er janvier 1947) ou des citoyens canadiens (après le 1er janvier 1947).

  • Série A : Certificats accordés à des adultes étrangers.
  • Série B : Certificats accordés à des étrangers ayant des enfants d’âge mineur (moins de 18 ans) inscrits.
  • Série C : Certificats accordés à des mineurs.
  • Série D : Certificats accordés à des personnes dont la nationalité britannique est mise en doute.
  • Série E : Certificats accordés à des personnes naturalisées en vertu de lois locales.
  • Série F : Rapatriements; certificats accordés à des personnes réadmises au statut de sujet britannique (excluant les enfants).
  • Série G : Rapatriements; certificats accordés à des personnes réadmises au statut de sujet britannique (y compris les enfants).
  • Série H : Certificats accordés à des femmes mariées dont l’époux s’est fait naturaliser.
  • Série I : Certificats de conservation de la citoyenneté accordés à des femmes mariées dont l’époux a perdu le statut de sujet britannique.
  • Série J : Certificats accordés à des femmes d’origine britannique mariées à un étranger d’un pays ennemi (sujet d’un pays en guerre avec Sa Majesté).
  • Série K : Certificats accordés à des personnes qui ont perdu le statut de sujet britannique lorsqu’elles étaient mineures (moins de 18 ans) parce que leur père a perdu le sien.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur ces séries, plus particulièrement sur la façon dont elles s’appliquent aux épouses et aux enfants, vous pouvez notamment consulter le site Web d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, qui comprend une page sur les types de certificats de citoyenneté.

Base de données

La base de données contient des références pour tous les noms figurant dans les listes publiées, y compris les listes supplémentaires.

  • Commencez par une recherche simple, par exemple par nom de famille. Si vous obtenez trop de résultats, ajoutez un prénom ou un pays.
  • Si vous trouvez une référence dans la base de données, elle sera accompagnée d’un lien vers la liste numérisée. Le nom de la personne et les détails la concernant s’afficheront, y compris le numéro de son certificat.
  • La base de données ne contient aucune copie des dossiers originaux de naturalisation. Voir la section Comment obtenir des copies de documents.
  • Les noms des personnes naturalisées entre 1915 et 1951 ne figurent pas tous dans ces listes; on ne sait pas pourquoi.
  • Le contenu de la base de données respecte la langue d’origine utilisée dans les documents. Ces renseignements n’ont pas été traduits, sauf pour ce qui est du pays d’origine.
Conseils pour la recherche
  • Tentez de chercher les noms pouvant comporter des variantes orthographiques en utilisant le caractère de remplacement « * », par exemple « Schn* » pour Schnider, Schneider, etc. ou « Ann* » pour Anne, Annie, Anna.
  • Prenez en considération les variations possibles pour les prénoms. Par exemple, pour John, essayez Jan, Ivan, Jack, Giovanni, Juan, Johann, Jens, Janos, etc.
  • Si vous n’obtenez pas de résultats, essayez de trouver le nom de l’épouse ou des enfants.
  • Le nom du pays d’origine peut être différent de celui qu’on lui donne aujourd’hui. Les noms des pays sont fondés sur les frontières politiques en place à l’époque. Par exemple, un lieu se trouvant aujourd’hui en Ukraine pourrait, à l’époque, avoir été situé en Autriche ou en Russie.
Raisons pour lesquelles vous pourriez ne pas trouver un nom
  • Pour être admissible à la naturalisation au cours de la période couverte par la base de données, une personne devait avoir vécu au Canada pendant cinq ans.
  • Avant 1947, les personnes qui étaient des sujets britanniques de naissance n’avaient pas besoin d’être naturalisées. Pour en savoir plus, consultez la section Contexte historique de notre page sur les documents de citoyenneté et de naturalisation.
  • De nombreux immigrants n’ont jamais fait de demande de citoyenneté, puisque la naturalisation n’était pas obligatoire.

Comment obtenir des copies de documents

Bibliothèque et Archives Canada détient seulement les listes qui ont été publiées. Nous ne possédons pas de copie des documents originaux.

Les dossiers de naturalisation sont conservés par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada. Visitez notre page sur la citoyenneté pour obtenir de plus amples renseignements au sujet des dossiers et de la procédure à suivre pour en obtenir des copies auprès de ce ministère.

Autres ressources

Notre page Documents de citoyenneté et de naturalisation contient des renseignements contextuels utiles ainsi que des liens vers d’autres ressources et bases de données. De plus, elle fournit de l’information sur les dossiers de naturalisation conservés par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, et sur la procédure à suivre pour obtenir des documents auprès de ce ministère.

Date de modification :