Conseil consultatif jeunesse (CCJ)

Contexte

Le Conseil consultatif jeunesse (le Conseil) de Bibliothèque et Archives Canada (BAC) est un projet pilote qui a été lancé en septembre 2018 pour intégrer la perspective des jeunes au processus décisionnel de BAC.

En raison du succès de ce projet, le Conseil est devenu un groupe consultatif permanent. La prochaine cohorte du Conseil, dans la région de la capitale nationale (RCN), sera active de septembre 2019 à juin 2020.

Le Conseil est formé de 20 membres âgés de 19 à 25 ans qui vivent dans la RCN et s’y réunissent une fois par mois pour prendre part à des séances de remue-méninges et fournir des commentaires, des conseils et des suggestions sur un éventail de questions.

Pour favoriser un bon échange d’idées et d’opinions, les rencontres du Conseil sont plutôt informelles, axées sur la discussion et les activités interactives plutôt que sur les exposés magistraux. Après chaque réunion, un rapport intitulé « Ce que nous avons entendu » est rédigé et distribué aux membres de BAC et du Conseil.

La sélection des sujets abordés pendant les rencontres dépend des intérêts des membres et des priorités de BAC. L’accent est mis sur les questions pouvant entraîner d’importants changements à court et à long terme (voir l’annexe A pour un survol des réalisations de 2018-2019).

Des cadres supérieurs, dont le bibliothécaire et archiviste du Canada (s’il est disponible et si sa présence est pertinente) y prennent également part. Le bibliothécaire et archiviste participe au minimum à la première et à la dernière réunion du Conseil ainsi qu’à une autre réunion à mi-mandat.

On a mis sur pied le Conseil en s’attendant à ce que la portée de ses activités, d’abord restreinte, augmente au fil des ans. Ainsi, le Conseil a un très grand potentiel de croissance et d’évolution qui lui permettra de répondre aux nouvelles priorités de BAC et de saisir les occasions qui se présentent.

Considérations

Conseil consultatif jeunesse de Vancouver : Bien que la réaction à l’égard de la création du Conseil soit généralement positive, certains intervenants et membres du public déplorent le fait que seules les personnes de la RCN peuvent participer. Pour assurer un certain équilibre, on s’assure que plusieurs membres du Conseil de la RCN ont déjà vécu, travaillé ou étudié dans d’autres régions.

Des travaux sont en cours pour élargir les activités du Conseil en 2019-2020 grâce à un projet pilote basé dans le bureau de BAC à Vancouver. Le projet fournirait, pour des sujets donnés, la perspective de jeunes venus d’ailleurs que de la RCN. Le projet pilote sera lancé au début de 2020.

Priorité : À ce jour, la formulation de commentaires concrets sur des projets dirigés par BAC est au cœur des activités du Conseil. Par exemple, celui-ci a fait des suggestions concernant l’installation partagée avec la Bibliothèque publique d’Ottawa ainsi que le Sommet 2019 sur la valeur des bibliothèques, des archives et des musées. Ces démarches ont été efficaces et elles ont mené à plusieurs changements utiles (voir l’annexe A).

  • À l’avenir, BAC pourrait souhaiter connaître la perspective des membres du CCJ sur des questions générales à plus long terme, ou encore sur des initiatives dirigées par le CCJ, comme l’élaboration d’une stratégie jeunesse pour BAC ou l’organisation d’une activité publique. Des propositions pourront être soumises dans les prochains mois.
  • À plus long terme, BAC sera en bonne position pour miser sur les réseaux créés grâce aux conseils consultatifs jeunesse de Vancouver et de la RCN et aux réseaux existants (dont font partie, par exemple, les intervenants et certains ministères). L’objectif est d’élargir la consultation des jeunes Canadiens relativement aux questions stratégiques importantes pour BAC.

Intégration à d’autres secteurs de BAC : Plusieurs conseils et groupes (Forum des partenaires, Cercle consultatif autochtone et autres conseils consultatifs, conseils externes, comités de gestion internes, etc.) jouent un rôle important pour BAC et ses principaux intervenants. Ils discutent de questions prioritaires pour BAC et pour l’ensemble de la communauté du patrimoine documentaire. La participation des membres du Conseil à leurs réunions pourrait enrichir les discussions et permettre à BAC, aux intervenants et aux partenaires de connaître la perspective des jeunes sur des questions névralgiques. En outre, les jeunes acquerront ainsi une compréhension approfondie de l’institution et du milieu du patrimoine documentaire.

BAC pourrait songer à faire participer les membres du Conseil au Forum des partenaires pour que la perspective des jeunes soit connue lors des discussions liées aux activités stratégiques et opérationnelles de BAC et des organisations du patrimoine documentaire.

Relations avec les intervenants et Affaires internationales pourrait aussi travailler avec les présidents des autres comités consultatifs de BAC afin de cibler les comités les plus indiqués pour accueillir les membres du Conseil.

Personnes-ressources

Heather Husby-Wall, analyste, Relations avec les intervenants et Affaires internationales
Francesco Manganiello, directeur, Relations avec les intervenants et Affaires internationales
Courriels : heather.husby-wall@canada.ca
francesco.manganiello@canada.ca
Tél. : 613-219-1518
613-462-8359

Annexe A : Aperçu des réalisations de 2018-2019

Les membres du Conseil ont influé sur les activités de BAC, et les idées des jeunes ont provoqué plusieurs changements, dont les suivants :

  • Les priorités pour Co-Lab et l’outil Recherche dans la collection (dont l’ajout d’une fonctionnalité pour les fichiers PDF et audiovisuels) ont fait l’objet d’un vote par les membres du Conseil et devraient être mises en œuvre en 2019-2020.
  • Le Sommet sur la valeur des bibliothèques, des archives et des musées (en mai 2018) a été diffusé en continu. Dans le cadre de ce sommet, un cocktail de réseautage a été organisé, les médias sociaux ont intensifié leurs activités et un groupe d’experts choisis d’après les recommandations des membres du Conseil (p. ex. Ubisoft et Moment Factory) a été formé.
  • Un membre du Conseil fait maintenant partie du Comité consultatif sur les services.
  • Les affiches imprimées au 395, rue Wellington ont été laminées. Un meilleur affichage devrait arriver sous peu.
  • Les membres du Conseil ont eu droit à une consultation privée avec les conseillers du projet d’installation partagée de BAC et de la Bibliothèque publique d’Ottawa. Ils ont fourni des suggestions concernant ce projet.
  • Le Numéri-Lab sera lié à Co-Lab pour faire de la promotion auprès des associations étudiantes et des groupes connexes.
  • Les membres du Conseil ont invité BAC à se demander pourquoi il souhaite collectionner de nouveaux médias (balados, jeux vidéo, etc.) et a fourni quelques suggestions de sources canadiennes pouvant servir de point de départ pour ses recherches.

Les jeunes du Conseil ont aussi eu un rôle à jouer dans la modification du Conseil lui-même :

  • Les stratégies de recrutement ont été élargies et améliorées, ce qui a engendré une hausse des demandes de 46 % (73 candidatures en 2019 comparativement à 50 en 2018).
  • Un guide a été créé pour conseiller les animateurs invités quant à la façon optimale de présenter l’information et d’orienter les discussions.
Date de modification :