Projet Gatineau 2

Contexte

  • Le projet Gatineau 2 se concrétisera grâce à un partenariat public-privé. Il comprend les éléments suivants :
    • conception et construction d’une nouvelle installation destinée à la préservation (Gatineau 2);
    • optimisation de certaines chambres fortes de l’actuel Centre de préservation;
    • financement, exploitation et entretien des deux installations pour une période de 30 ans.
  • 31 janvier 2019 — BAC annonce la sélection du consortium Les Propriétés Plenary Gatineau (PPG) à titre de soumissionnaire retenu qui deviendra le partenaire privé.
  • 26 avril 2019 — Le marché est attribué. Les travaux de construction de la nouvelle installation devraient débuter en août 2019; on s’attend à ce qu’ils soient terminés en mai 2022.
  • 18 juin 2019 — On tient une conférence de presse sur la signature de l’entente de projet avec PPG et le dévoilement du concept de la nouvelle installation. L’événement est paru dans de nombreux services médiatiques grand public à l’échelle nationale.
  • Août 2019 — Tenue d’une cérémonie d’inauguration des travaux de construction.
  • Il s’agit du plus grand projet de construction d’immeuble en cours dans le secteur public au Canada.
  • Le nouvel immeuble sera la plus vaste installation d’archivage dotée d’un système d’entreposage et de récupération automatisé dans le monde entier.
  • Le nouvel immeuble constitue la première installation gouvernementale répondant aux exigences relatives à l’émission nette zéro de carbone énoncées dans la Stratégie pour un gouvernement vert.

Considérations

  • Le 1er avril 2020, PPG prendra en charge l’exploitation et l’entretien de l’actuel Centre de préservation.
  • C’est la première fois que BAC évolue dans le contexte d’un cadre de partenariat public-privé.
  • Le 22 août 2018, Environnement et Changement climatique Canada a émis un arrêté ministériel en vertu de la Loi sur les espèces en péril concernant la protection de la rainette faux-grillon de l’ouest, dont l’un des habitats se trouve sur le complexe de Gatineau. Dès l’entrée en vigueur de l’entente de projet, il incombe à PPG de veiller au respect de toutes les exigences définies dans la Loi sur les espèces en péril.

Messages clés

  • Le projet Gatineau 2 offrira un environnement de préservation amélioré du patrimoine documentaire du Canada pour les générations actuelles et futures. La nouvelle installation de BAC favorisera l’accroissement de sa capacité d’entreposage et le regroupement de ses collections archivistiques au complexe de Gatineau.
  • Le modèle d’approvisionnement en partenariat public-privé permet de réaliser des gains d’efficacité opérationnelle et offre le meilleur rapport qualité-prix.
  • Tout en fournissant un espace d’entreposage essentiel pour les ressources documentaires analogiques du Canada, BAC poursuivra la numérisation de ses collections et continuera de faire preuve d’innovation en matière de préservation numérique.
  • Les clients pourront accéder aux collections de BAC pendant les travaux de construction et les déménagements. Certaines périodes de perturbation prévues, annoncées bien à l’avance, affecteront temporairement les normes de services.
  • La construction de la nouvelle installation créera des emplois non gouvernementaux directs et indirects dans la région de la capitale nationale pendant la durée du projet et aura une incidence positive sur les économies locale et régionale. Selon une étude de la firme Deloitte publiée en décembre 2018, l’impact économique du projet au Québec équivaudrait à environ 1 300 emplois à temps plein au cours des périodes de conception et de construction du projet.

Si on vous demande plus de détails sur les coûts :

  • Le projet est financé à même le budget de BAC et n’a aucune incidence sur les programmes offerts par l’organisme.
  • Le coût estimatif (330 M$) comprend la mise en œuvre et l’administration du projet, la construction de la nouvelle installation, l’optimisation des chambres fortes de l’actuel Centre de préservation, ainsi que le financement.
  • Les coûts liés à l’exploitation et à la maintenance des deux installations pour une période de 30 ans. La valeur totale du contrat s’élève à plus de 580 M$ (taxes incluses).
  • Le modèle de partenariat public-privé comprenait des frais de conception d’une proposition de 500 000 $ versés à chaque proposant non retenu, lesquels ont été payés intégralement dès la signature de l’entente de projet.

Personnes-ressources :

  • Nathalie Ethier; directrice du projet Gatineau 2, Direction générale des biens immobiliers; nathalie.ethier@canada.ca; tel: 613-316-9771
  • Scott Hamilton; directeur général, Direction générale des biens immobiliers; scott.hamilton@canada.ca; tel: 613-219-8057
Date de modification :