Préparation et déménagement de la collection – Installation partagée BAC-BPO

Contexte

  • Afin de préparer le projet d’installation partagée Bibliothèque et Archives Canada (BAC)-Bibliothèque publique d’Ottawa (BPO), la Direction générale des opérations numériques et de la préservation doit préparer la collection en vue d’une hausse de la circulation. Il faut donc s’assurer que les articles soient bien documentés et rangés en toute sécurité.
  • Quatre collections de BAC seront présentées dans la nouvelle installation partagée BAC-BPO, qui doit ouvrir en 2024 : généalogie, références, collection conservée et collection Lowy. Quelque 150 000 articles seront déménagés dans cette installation partagée. Le coût de cette étape du projet est estimé à 1 479 000 $; les 3e et 4e années sont déjà financées par l’entremise de la présentation au Conseil du Trésor de l’installation partagée BAC-BPO.
  • Comme les collections qui seront déménagées dans la nouvelle installation seront placées dans un environnement libre-service, BAC veut garantir leur sécurité. Nous étudions la possibilité de recourir à la technologie d’identification par radiofréquence (RFID) pour atténuer le risque. Le coût total estimatif de cette solution fait actuellement l’objet d’une analyse par la Direction générale des opérations numériques et de la préservation, et par la Direction générale de l’innovation et du dirigeant principal de l’information de BAC.
  • BAC n’a pas l’habitude que ses collections soient aussi facilement accessibles. Si la priorité de l’institution est d’assurer la sécurité des collections, nous cherchons à rendre nos activités plus efficaces en automatisant certaines activités de balayage.

Considérations

  • Nous avons déjà dépensé 25 000 $ pour embaucher un expert-conseil en RFID afin qu’il produise un rapport précisant la nature et le coût de trois solutions possibles de RFID de haut niveau (minimal, acceptable et préféré).
  • Comme il faut du temps pour développer, acquérir et mettre en œuvre un système basé sur une nouvelle technologie, BAC doit accorder la priorité à ce projet si nous voulons être prêts pour l’ouverture de la nouvelle installation partagée.
  • La solution de RFID de BAC pour l’installation partagée pourrait devenir un projet pilote si l’on envisage par la suite de la mettre en œuvre dans tous les bâtiments de l’institution. Il s’agit d’une très belle occasion de moderniser les processus opérationnels de BAC.
  • La couverture médiatique et les communications devraient être en grande partie axées sur la construction de l’installation partagée BAC-BPO proprement dite plutôt que sur ce sous-projet. À l’étape du déménagement, les normes de services pour l’accès aux collections par les clients internes et externes pourraient être modifiées temporairement afin de permettre le déménagement efficace des collections.

Messages clés

  • En préparant les collections avant le déménagement et en s’assurant de l’exactitude des données physiques et de catalogue, nous veillons à ce que le patrimoine documentaire du Canada demeure en sécurité et accessible à tous.
  • Les clients internes et externes subiront peu de retards ou de modifications aux normes de services pour la fourniture des documents de la collection pendant toute la durée du projet. En raison de la surveillance stricte exercée tout au long du déménagement, BAC continuera de répondre aux demandes législatives dans les délais prescrits.

Personne-ressource :

Jean-Michel Smith, gestionnaire, Services aux collections
Courriel : jean-michel.smith@canada.ca
Tél. : 613-894-4006

Date de modification :