Comité canadien de catalogage

Introduction

Le Comité canadien de catalogage (CCC) est un comité consultatif national qui traite de questions liées au catalogage et au contrôle bibliographique. Il représente également le Canada au sein du Comité RDA nord-américain (NARDAC). Ce dernier représente à son tour l'Amérique du Nord au sein du RDA Steering Committee (RSC), le Comité directeur de la norme RDA.

Bibliothèque et Archives Canada offre les services d'un secrétariat permanent au Comité canadien de catalogage. Le Comité tient habituellement deux réunions par année, en fonction du progrès des travaux du NARDAC et du RSC.

Mandat

  • Représenter le Canada au sein du Comité RDA nord-américain, l'une des collectivités auteures de la norme RDA.
  • Agir comme organisme consultatif auprès de Bibliothèque et Archives Canada concernant les politiques et les pratiques de catalogage.
  • Élaborer des politiques sur des questions de catalogage et de contrôle bibliographique qui lui sont soumises par l'un ou l'autre des organismes représentés au Comité.
  • Recevoir, évaluer et formuler des recommandations sur les propositions de modèles nationaux ou internationaux de catalogage et d'autres normes connexes.
  • Offrir un point de vue canadien représentatif lors des réunions internationales et auprès des organismes, comités ou groupes de travail étrangers connexes.
  • Entretenir des liens avec les organisations membres et les organisations externes concernées.

Membres

Le Comité canadien de catalogage est formé de membres désignés et de membres siégeant à titre personnel.

Il compte dans ses rangs deux représentants de chacun des trois organismes fondateurs, ainsi qu'un représentant de chacune des organisations d'experts-conseils.

Les organismes fondateurs et leurs successeurs sont :

  • Bibliothèque et Archives Canada (BAC), qui a succédé à la Bibliothèque nationale du Canada, organisme fondateur
  • la Fédération canadienne des associations de bibliothèques (FCAB), qui a succédé à l'Association canadienne des bibliothèques, organisme fondateur
  • l'Association pour l'avancement des sciences et des techniques de la documentation (ASTED)

Les organisations d'experts-conseils sont :

  • l'Association canadienne des bibliothèques, archives et centres de documentation musicaux (ACBM)
  • l'Association canadienne des bibliothèques de droit (ACBD)
  • l'Association canadienne des sciences de l'information (ACSI)
  • l'Association des bibliothèques de recherche du Canada (ABRC)
  • l'Association des cartothèques et des archives cartographiques du Canada (ACACC)
  • Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ)
  • la Bibliothèque du Parlement
  • le Conseil canadien des archives (CCA)

Le Comité canadien de catalogage étudiera les demandes d’autres associations canadiennes désireuses d’avoir elles aussi des représentants à titre d’experts-conseils.

Le Comité peut nommer jusqu'à trois membres issus de la communauté des bibliothèques canadiennes qui siégeront dans ses rangs à titre personnel.

Président

Le président du Comité canadien de catalogage est élu parmi les membres pour un mandat renouvelable de deux ans.

Représentation au NARDAC

Le Comité canadien de catalogage choisit deux représentants parmi ses membres pour le représenter au Comité RDA nord-américain (NARDAC, anglais seulement). L'un de ces représentants provient de Bibliothèque et Archives Canada.

Les représentants sont chargés de faciliter la communication entre le Comité, le NARDAC et le RDA Steering Committee (RSC). Ils prennent aussi des décisions au nom du Comité et représentent le point de vue canadien au cours des discussions et des décisions avec le NARDAC. Enfin, ils facilitent les occasions de participation du Canada à l'élaboration de la norme RDA.

Réunions

Le Comité canadien de catalogage tient habituellement deux réunions par année, en fonction des travaux du NARDAC et du RSC.

Révisions à la norme RDA : Comment soumettre une proposition canadienne

Le Comité canadien de catalogage est l'un des organismes auteurs qui a élaboré et maintenu la version anglaise des Règles de catalogage anglo-américaines (RCAA), puis la norme Ressources : description et accès (RDA), sous l'égide du RDA Steering Committee (RSC).  Depuis 2018, la participation nord-américaine à l'élaboration de la norme RDA relève du Comité RDA nord-américain (NARDAC). Les propositions canadiennes concernant des ajouts et des modifications à la norme doivent être soumises au RSC par l'entremise du Comité canadien de catalogage et du NARDAC.

Tout particulier peut soumettre une proposition de révision des instructions au Comité canadien de catalogage. Toutefois, il existe un processus formel de révision de la norme RDA qui comporte plusieurs étapes pour permettre une consultation élargie sur tout changement proposé. Ce processus requiert du temps, et on ne peut espérer de résultats immédiats.

Chaque proposition traverse un long processus de révision, tant à l'échelle nationale qu'internationale. Au Canada, c'est d'abord le Comité canadien de catalogage qui sen charge, et qui détermine si la proposition sera soumise officiellement au Comité RDA nord-américain (NARDAC). Ce dernier détermine alors si la proposition sera soumise au RDA Steering Committee.

Les membres du Comité RDA nord-américain (issus de différentes régions et différents groupes de travail) discutent également de la proposition au sein de leurs organismes respectifs.

Le processus de révision peut prendre un an ou plus, car une consultation élargie est essentielle avant d'apporter tout changement au code de catalogage.

Comment soumettre une proposition

Partagez d'abord votre idée avec vos collègues du milieu du catalogage pour savoir si le problème que vous avez ciblé fait partie des préoccupations du milieu. N'oubliez pas que toute modification à la norme RDA entraîne des coûts liés à la formation du personnel affecté au catalogage, à l'infrastructure des systèmes, aux formats d'enregistrement, etc.

Si vous croyez qu'une révision est justifiée, communiquez avec l'un des organismes membres du Comité canadien de catalogage pour obtenir leur avis et leur demander de parrainer votre proposition.

La discussion de votre proposition avec un représentant du Comité pourrait soulever d'autres questions ou dévoiler une autre façon d'aborder le problème. Le représentant vous informera de l'évolution de votre demande lorsque celle-ci arrivera au stade des révisions à l'étude.

Que se passe-t-il une fois la proposition soumise au Comité?

La proposition de révision est transmise à tous les membres du Comité canadien de catalogage pour qu'ils l'évaluent. Ceux-ci consultent ensuite des collègues de leurs organismes respectifs.

Voice quelques critères pris en considération dans le processus d'évaluation :

  • Est-il nécessaire et pertinent d'intégrer les révisions proposées aux instructions de catalogage, ou est-il préférable de les traiter par l'entremise d'interprétations locales, de manuels ou de flux de travail RDA?
  • La proposition de révision concerne-t-elle un problème fréquent ou assez répandu pour susciter une mention particulière dans le code de catalogage?
  • Clarifie-t-elle le texte de la norme RDA, ou donne-t-elle plus de cohérence à l'application des instructions de catalogage? Simplifie-t-elle la prise de décision du personnel affecté au catalogage?
  • La proposition est-elle fidèle aux principes généraux de la norme RDA, et est-elle conforme aux autres parties du texte?
  • Quelle est l'incidence de la proposition sur les autres instructions contenues dans la norme RDA? Cette nouvelle révision requerrait-elle des modifications supplémentaires à d'autres instructions, et ces modifications seraient-elles acceptables?
  • Quel effet aurait la proposition de révision sur le milieu du catalogage? Faudrait-il changer des notices de catalogage existantes? Quelles sont les répercussions financières pour les institutions utilisant la norme RDA? Y aurait-il aussi des répercussions pour les systèmes de catalogage et le format MARC?

Les représentants du Comité canadien de catalogage au sein du Comité RDA nord-américain (NARDAC) présenteront ensuite la proposition à ce dernier. Puis le représentant NARDAC présentera à son tour la proposition au RDA Steering Committee (RSC).

Conditions préalables à la soumission d'une proposition de révision

La proposition doit prendre la forme d'une note de service datée, indiquant clairement le nom et l'appartenance institutionnelle de l'auteur.

L'objet ou le titre de la note de service doit indiquer la nature de la proposition et, le cas échéant, les numéros des principales instructions visées par la révision ainsi que les rubriques associées.

Exemple :

Destinataire : Jeanne Unetelle, représentante de l'ACBM auprès du Comité canadien de catalogage

Expéditeur : Jean Gagnon, chef du catalogage, Université du Nunavut

Objet : Proposition de révision de RDA 6.15, « Medium of performance »

La proposition de révision doit débuter par un exposé clair du problème ciblé par la révision, et par une justification des modifications proposées. Elle devrait aussi comprendre une évaluation des incidences du changement proposé.

Enfin, la proposition devrait préciser quelles sont les modifications concrètes à apporter au texte de la norme RDA. Toute autre modification requise à d'autres instructions de la norme doit aussi être indiquée et expliquée.

À qui soumettre la proposition de révision ?

Si la révision porte sur un aspect précis d'une pratique de catalogage qui relève du domaine d'expertise d'une des organisations d'experts-conseils du Comité canadien de catalogage, elle doit être transmise au membre du Comité représentant cette organisation. Par exemple, des propositions traitant du catalogage des documents juridiques devraient être soumises au représentant de l'Association canadienne des bibliothèques de droit.

Les propositions de révision générales peuvent être transmises à l'un ou l'autre des membres du Comité canadien de catalogage. Celui-ci consultera ses collègues et décidera ou non de parrainer ou d'endosser la proposition pour en discuter de façon plus large au sein du Comité.

Membres du Comité canadien de catalogage (CCC) – 2018-05-02

Fédération canadienne des associations de bibliothèques (FCAB)

Emma Cross (présidente)
Carleton University Library
emma.cross@carleton.ca

Thomas Brenndorfer
Représentant du CCC au NARDAC
Guelph Public Library
tbrenndorfer@library.guelph.on.ca

Association pour l'avancement des sciences et des techniques de la documentation (ASTED)

Clément Arsenault
Professeur titulaire
Vice-doyen et secrétaire de la Faculté des études supérieures et postdoctorales
Université de Montréal
clement.arsenault@umontreal.ca

Pat Riva
Associate University Librarian, Collection Services
Concordia University, Vanier Library
pat.riva@concordia.ca

Bibliothèque et Archives Canada

Sarah Stacy
Gestionnaire, Description bibliographique
Bibliothèque et Archives Canada

Nathalie Mainville
Représentante du CCC au NARDAC
Normes et systèmes, Patrimoine publié,
Bibliothèque et Archives Canada
BAC.Normesdecatalogage-Cataloguingstandards.LAC@canada.ca

Organisations d'experts-conseils

Association canadienne des bibliothèques, archives et centres de documentation musicaux

Daniel Paradis
Bibliothécaire responsable de la normalisation bibliographique
Direction du traitement des collections patrimoniales
Bibliothèque et Archives nationales du Québec
daniel.paradis@banq.qc.ca

Association canadienne des bibliothèques de droit

F. Tim Knight
Head of Technical Services
York University Law Library
tknight@osgoode.yorku.ca

Association canadienne des sciences de l'information

Grant Campbell
Faculty of Information and Media Studies
Western University
gcampbel@uwo.ca

Association des bibliothèques de recherche du Canada

Sue Andrews
University of British Columbia Library
susan.andrews@ubc.ca

Association des cartothèques et archives cartographiques du Canada

Sherri Sunstrum
Maps, Data and Government Information Centre (MADGIC)
Carleton University
sherri-sunstrum@carleton.ca

Bibliothèque du Parlement

Laura M. May
Gestionnaire, Description et analyse des ressources
Service de ressources d'information et de documentation
Bibliothèque du Parlement
laura.may@parl.gc.ca

Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Daniel Paradis
Bibliothécaire responsable de la normalisation bibliographique
Direction du traitement des collections patrimoniales
Bibliothèque et Archives nationales du Québec
daniel.paradis@banq.qc.ca

Conseil canadien des archives

À déterminer

Membres à titre personnel

Ian Bigelow
Cataloguing Coordinator
University of Alberta Libraries
bigelow@ualberta.ca

Linda Woodcock
Technical Services and Serials Librarian
Kwantlen Polytechnic University Library
linda.woodcock@kpu.ca

Secrétaire du CCC

Secrétaire du Comité canadien de catalogage
Bibliothèque et Archives Canada
BAC.Normesdecatalogage-Cataloguingstandards.LAC@canada.ca

Date de modification :