Fonds Sir John A. Macdonald [document textuel]

  • Notice descriptive – Brève
    Niveau hiérarchique :
    Fonds
    Date :
    1827-1971.
    Référence :
    R14424-0-3-F
    Genre de documents :
    Documents textuels
    Trouvé dans :
    Archives / Collections et fonds
    No d’identification :
    106132
    Lien vers cette page :
    Le lien correspond à la page Web qui décrit ce document en particulier. Contrairement au lien temporaire de votre navigateur, celui-ci vous permettra à l’avenir d’accéder à cette page et de la citer comme référence.
    Pour établir un lien avec cette notice, copier-coller l’adresse URL à l’endroit désiré (dans un wiki, un blogue ou un document).
    http://central.bac-lac.gc.ca/.redirect?app=fonandcol&id=106132&lang=fra
    Contexte de cette notice :
    • Fonds Sir John A. Macdonald
      Fonds Sir John A. Macdonald Sir John A. Macdonald fonds
  • Fonds comprend :
    18 description(s) de niveau inférieur
    Voir description(s) de niveau inférieur
    Date(s) :
    1827-1971.
    Équivalent bilingue :
    Cliquez ici
    Lieu de création :
    Sans lieu, inconnu ou indéterminé
    Étendue :
    36,82 m de documents textuels.
    Langue du document :
    français
    Aquisition :
    Portée et contenu :
    Le fonds se compose de les papiers politiques, papiers personnels et papiers de famille du très honorable sir John A. Macdonald.
    Provenance :
    Nom(s) additionnel(s) :
    Biographie/Histoire administrative :
    Macdonald, John A. (John Alexander), 1815-1891: Premier premier ministre du Canada John Alexander Macdonald est né à Glasgow, en Écosse, le 11 janvier 1815, et a immigré avec sa famille à Kingston, dans le Haut Canada, pendant son enfance. À l¿âge de 15 ans, Macdonald a fait son apprentissage auprès d¿un avocat de la région et est finalement devenu un important avocat de la défense et de société. Il spéculait en bourse et faisait la promotion des terres, siégeait aux conseils d¿administration de plusieurs entreprises et était actif dans des organisations sociales liées à son identité protestante écossaise. Conservateur, Macdonald a été élu au conseil municipal de Kingston en 1843 et au Parlement de la province du Canada l¿année suivante. Il a été receveur général et commissaire des terres de la Couronne et est passé dans l¿opposition lorsque le gouvernement a été défait en 1848. Macdonald revient au Cabinet en 1854 à titre de procureur général du Haut-Canada, où il abolit les réserves du clergé et met sur pied des écoles séparées. En 1856, Macdonald devient chef de la section du Haut-Canada du gouvernement et co-premier ministre avec Étienne-Paschal Taché. L¿année suivante, George-Étienne Cartier devient le co-premier ministre de Macdonald, à la tête d¿un Parti libéral-conservateur qui est l¿ancêtre du Parti conservateur moderne. Macdonald était une figure de proue des débats concernant la Confédération dans les années 1860. Il a été fait chevalier le 1er juillet 1867, jour où le Canada est devenu une nation, a été le premier premier ministre du pays et a occupé ce poste pendant près de 19 ans. Macdonald a été premier ministre pendant deux mandats. De 1867 à 1873, il a été premier ministre, ministre de la Justice et ministre des Affaires indiennes. Son second mandat a duré de 1878 à 1891, alors qu¿il était ministre de l¿Intérieur (1878-1883), surintendant général des Affaires indiennes (1878-1887) et ministre des Chemins de fer et des Canaux (1889-1891). Les pouvoirs officiels de Macdonald ont été renforcés par les allégeances personnelles qu¿il a maintenues par favoritisme. Macdonald meurt d¿un accident vasculaire cérébral à Ottawa le 6 juin 1891. Après des funérailles d¿État, il a été enterré au cimetière Cataraqui de Kingston. En 1843, Macdonald épouse Isabella Clark, avec qui il a deux fils. Isabella meurt en 1857, et dix ans plus tard, il épouse Agnes Bernard, avec qui il a une fille. Agnes et deux enfants lui ont survécu. Agnes est anoblie en 1891 sous le nom de baronne Macdonald d¿Earnscliffe. Macdonald a eu influence déterminante sur le Canada. Il a amené les provinces de l¿Île-du-Prince-Édouard, du Manitoba et de la Colombie Britannique dans la Confédération. Il a choisi et dirigé la délégation canadienne qui a négocié à Londres l¿achat de la Terre de Rupert de la Compagnie de la Baie d¿Hudson et son transfert au Canada, sans consulter les Premières Nations et la Nation métisse vivant dans la région. Il a construit le chemin de fer transcontinental, repoussé les raids féniens, représenté le Royaume-Uni dans les négociations diplomatiques avec les États-Unis qui donnèrent lieu au Traité de Washington de 1871, supervisé le choix d¿Ottawa comme capitale nationale, créé la fonction publique, imposé des tarifs protectionnistes, fait la promotion de la colonisation de l¿Ouest, adopté des mesures de protection sociale et des réformes judiciaires et étendu les services postaux. Le premier gouvernement de Macdonald a été défait à cause du scandale du Pacifique de 1873, au cours duquel le public a appris que le Parti conservateur avait accepté des pots-de-vin en échange du contrat de construction du chemin de fer transcontinental. Macdonald a jeté les bases de la relation systématiquement raciste du gouvernement fédéral avec les peuples autochtones par l¿adoption de politiques et de mesures coloniales. Celles-ci ont donné au gouvernement des pouvoirs vastes et unilatéraux pour effacer et assimiler les peuples autochtones, causant d¿importants traumatismes, des déplacements, des privations de droits et une exclusion qui perdurent. L¿opinion de Macdonald sur les peuples autochtones a pris forme par l¿adoption de la Loi sur le Manitoba (1870), l¿Acte concernant les terres de la Puissance (1872), l¿Acte pour encourager la civilisation graduelle (1869), la Loi sur les Indiens (1876), l¿Acte du cens électoral (1885) et les cinq premiers traités numérotés. Les mesures de Macdonald menèrent à la Résistance de la rivière Rouge de 1869 à 1870, dirigée par Louis Riel. Le gouvernement du Canada a repris le contrôle de la région par la force militaire et par la violence physique et sociale punitive continue ¿ connue sous le nom de règne de la terreur ¿ contre la Nation métisse et les Premières Nations. L¿inaction de Macdonald dans la résolution des problèmes à l¿origine de la Résistance, conjuguée à la colonisation croissante, à la spéculation foncière, à la construction de chemins de fer et à la famine résultant de la disparition des troupeaux de bisons, est à l¿origine de la Résistance du Nord-Ouest de 1885 par les alliés métis et cris. Une force armée a vaincu la Résistance en une série de batailles. Macdonald a ensuite approuvé l¿exécution de Riel pour trahison, la pendaison de huit chefs des Premières Nations et l¿emprisonnement des chefs cris des Plaines, Pītikwahanapiwīyin (Poundmaker) et Mistahimaskwa (Big Bear). Le gouvernement Macdonald a établi et renforcé des systèmes de coercition législative, économique et physique qui ont privé les peuples autochtones de leurs droits, ont privé la Nation métisse de ses droits fonciers au moyen d¿un système de certificats et par la fraude, ont utilisé la nourriture comme arme pour affamer les Premières Nations et les forcer à aller dans les réserves, ont surveillé leurs mouvements au moyen du système de droit de passage et ont établi le système des pensionnats indiens pour assimiler les enfants autochtones à la religion et à la culture des colons. Des politiques coloniales et racistes ont également été déployées contre la communauté chinoise au Canada par l¿entremise de la Commission royale sur l¿immigration chinoise (1885), par la privation du droit de vote en vertu de l¿Acte du cens électoral (1885) et par la taxe d¿entrée de 50 $ imposée aux immigrants chinois en vertu de la Loi de l¿immigration chinoise (1885). Les dommages causés par les politiques et les mesures de Macdonald ont été reconnus ces dernières années. La Cour suprême du Canada a statué en 2013 que le gouvernement n¿avait pas mis en ¿uvre les dispositions sur les subventions foncières auxquelles la Nation métisse avait droit dans la Loi sur le Manitoba. Le premier ministre de l¿époque a présenté des excuses au nom du gouvernement pour la taxe d¿entrée imposée aux immigrants chinois en 2006, pour les pensionnats indiens en 2008 et en 2017, et a exonéré Pītikwahanapiwīyin (Poundmaker) en 2019.
    Instrument de recherche :
    Documents textuels (Papier) Les instruments de recherche existent sous deux formes. Des index produits par ordinateur pour les volumes 1 à 545, 558 et 569 sont disponibles sur microfilm. Ces index sont constitués de listes nominatives (bobines C-4810 à C-4813), par sujets (C-4813 à C-4815) et de listes chronologiques (C-4815 à C-4818). Chaque index contient environ 150,000 données. L'index est aussi disponible sur le CD-ROM des premiers ministres. L'instrument de recherche relié no 104 donne une liste des sujets des volumes 1 à 185, une liste des auteurs des volumes 186 à 296 et une liste topographique du contenu pour les reste de la collection. MSS0104 (90 90: Ouvert)

    (Microforme) Des index distincts, par nom et par sujet, ainsi qu'un index chronologique sont disponibles sur microfilm pour les contenants 1-545, 558 et 569. L'index par nom correspond aux bobines de microfilm C-4810 à C-4813, l'index par sujet aux bobines C-4813 à C-4815 et l'index chronologique aux bobines C-4815 à C-4818. Chaque index renferme environ 150 000 entrées.

    (Électronique) Le CD ROM du Premier ministre renferme des descriptions article par article pour la correspondance dans les contenants 1-545, 558 et 569.

    Documents textuels (Électronique) Instrument de recherche - pour les documents de grandes dimensions; MSS0104 (90 90: Ouvert)
    http://data2.archives.ca/pdf/pdf001/p000000027.pdf
    http://data2.archives.ca/pdf/pdf001/p000001016.pdf

    Information additionnelle :
    Note générale :
    La plupart des papiers de sir John A. Macdonald furent classés entre 1891 et 1917 par un ancien secrétaire et exécuteur littéraire, sir Joseph Pope, à la demande de la baronne Macdonald qui souhaitait que les papiers fussent déposés aux Archives publiques.
    Les microfilms sont disponibles aux Archives provinciales.
    Historique de la conservation :
    La plupart des documents de Sir John A. Macdonald ont été organisés par son ancien secrétaire et exécuteur testamentaire littéraire, Sir Joseph Pope, entre 1891 et 1917.
    Note sur les autres formats physiques disponibles :
    Les volumes 1 à 569 sont disponible sur 241 bobines de microfilm. L'index est disponible sur 9 bobines.
    Note(s) sur le contenant :
    C-1678
    C-1678
    C-1678
    C-1678
    C-1678
    C-1678
    C-1678
    C-1678
    Vedette-matière :
    1. Commissions, [1827-1891]
    2. Canada - Frontières - Alaska, [1851-1891] Traité de Washington, 1888
    3. Alaska - Frontières - Canada, [1851-1891] Grande-Bretagne. Traités, etc. États-Unis, 1871 mai 8
    4. Alaska, Controverse de la frontière de l', [1851-1891] États-Unis. Traités, etc. Grande-Bretagne, 1871 mai 8
    5. Naufrages - Great Lakes, [1851-1891] Minnie Macdonald, [1852-1889]
    6. Canada - Fonctionnaires - Selection et nomination, [1851-1891] Anna Macpherson, [1852-1889]
    7. Chemins de fer - Canada, [1851-1891] Louisa Macdonald, [1852-1889]
    8. Gouverneurs généraux - Canada - Correspondance, [1851-1891] Margaret Green, [1852-1889]
    9. Canada - Histoire - 1867 (Conféderation) Agnes Macdonald, Baroness Macdonald of Earnscliffe, [1845-1919]
    10. Canada. Parlement - Élections, [1851-1891] Kingston-Perth Road, [1862-1927]
    11. Fenians, [1851-1891] Earnscliffe, [1862-1927]
    12. Riel, Rébellion de, 1885 Sir John A. Macdonald Testimonial Fund, [1862-1927]
    13. Service secret - Canada, [1843-1891] sir Charles Tupper, [1843-1891]
    14. Premiers ministres - Canada - Correspondance, [1832-1891] sir David Macpherson, [1843-1891]
    15. Macdonald (Famille), [1832-1891] Lawrence Vankoughnet, [1843-1891]
    16. Hugh John Macdonald - Correspondance, [1847-1891] sir Alexander T. Galt, [1843-1891]
    17. Mariage, [1847-1891] Edgar Dewdney, [1843-1891]
    18. Franc-maçons, 1847-1891 sir Alexander Campbell, [1843-1891]
    19. Maladies, [1847-1891] sir George Stephen, Baron Mount Stephen, [1843-1891]
    20. Médecine préventive, [1847-1891] Gilbert McMicken, [1843-1891]
    21. Jurisprudence - Canada, [1835-1874] colonel H. Bernard, [1862-1927]
    22. Droit - Canada, [1837-1874]
    23. Avocats - Canada, [1837-1874]
    24. Testaments, [1827-1891]
    25. Dispenses des bans, [1827-1891]
    26. Poésie, [1827-1891]
    27. Premiers ministres - Canada - Enfants, [1847-1891]
    28. Premiers ministres - Canada - Famille, [1845-1910]
    29. Premiers ministres - Canada - Personnel, [1855-1891]
    30. Premiers ministres - Canada - Épouses, [1845-1910]
    31. Médecine - Formules et recettes, [1827-1891]
    32. John A. Macdonald - Testament, [1862-1927]
    33. Biens communs - Canada, [1862-1927]
    34. Administration des domanines - Canada, [1862-1927]
    35. Premiers ministres - Canada - Mères, [1852-1889]
    36. Successions et héritages Canada
    37. Premiers ministres Canada
    38. Canada 1867-1896
    39. Traité de Washington, 1871
    Source :
    Privé
    No de contrôle d'autres systèmes :
    MAINS26526
    No de contrôle reliés :
    1951-095 NPC
    1963-087 NPC
    1974-025 PIC
    1978-207 NPC
    1982-234 NPC
    Ancien no de référence archivistique :
    MG26-A
  • Conditions d'accès :
    Modalités d'utilisation :
    Les originaux pour les volumes 1 à 569 et 803 à 804 ont été retirés de la circulation. Les chercheurs doivent consulter les microfilms ou les photocopies. Les photocopies ont été realisées seulement pour les volumes 1 à 536.

    Vous pouvez réserver des documents à l'avance pour qu'ils soient disponibles lors de votre visite. Vous aurez besoin d'une carte utilisateur pour ce faire.

    Vous ne pouvez pas nous rendre visite ? Vous pouvez acheter une reproduction qui vous sera envoyée. Certaines restrictions peuvent s'appliquer.


​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

Date de modification :