Sir Alexander Campbell (9 mars 1822 - 24 mai 1892)

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Stagiaire auprès de John A. Macdonald, Alexander Campbell en devient le partenaire dans un cabinet d'avocats pendant quelques années, à partir de 1843.

Alexander Campbell est élu député de Cataraqui (aujourd'hui Kingston et les Îles, (Ontario)) au Conseil législatif, de 1858 à 1867. De 1864 à 1867, il est commissaire des terres de la Couronne. Il occupe plusieurs postes ministériels de 1864 à 1867. En tant que membre de la Grande Coalition, il participe à la Conférence de Québec. Si Alexander Campbell n'est pas considéré comme un grand homme politique, il démontre néanmoins de grandes qualités d'organisateur. Il a été, pour cette raison, le lieutenant politique idéal de John A. Macdonald.

Après 1867, il n'est plus candidat, mais il occupe plusieurs postes au sein des gouvernements conservateurs : maître général des Postes de 1867 à 1873, en 1879-1880, en 1880-1881 et de 1885 à 1887; ministre de l'Intérieur en 1873; receveur général en 1878-1879; ministre de la Milice en 1880; ministre de la Justice de 1881 à 1885.

Nommé au Sénat en 1867, il sera leader du gouvernement de 1867 à 1873 et de 1878 à 1887, et il sera chef de l'opposition de 1873 à 1878. En 1887, il quitte le Sénat et est nommé lieutenant-gouverneur de l'Ontario.

Sources

  • Swainson, Donald. « Campbell, Sir Alexander ». The 1999 Canadian encyclopedia : world edition. Toronto : McClelland and Stewart, 1998

  • Swainson, Donald. « Campbell, Sir Alexander ». Dictionnaire biographique du Canada. Vol. XII. Québec : PUL, 1990. P. 164-168

Date de modification :