Sir Frederick William Alpin Gordon Haultain (25 novembre 1857 - 30 janvier 1942)

Photo : Sir Frederick William Haultain

Sir Frederick William Haultain
© Domaine public. Fournie à titre gracieux par Saskatchewan Archives Board

Frederick William Haultain a été l'un des hommes politiques les plus actifs dans le combat qui a mené à la création des provinces de l'Alberta et de la Saskatchewan. Sa carrière politique se caractérise par une croyance indéfectible dans le droit des Territoires du Nord-Ouest d'exercer un pouvoir politique fort, et il lutte ardemment pour obtenir le gouvernement responsable.

Il se bat principalement pour tenter de convaincre le gouvernement de Wilfrid Laurier de créer une seule province avec les Territoires du Nord-Ouest et pour faire abolir les lignes de partis à l'Assemblée législative. Son allégeance politique peut être qualifiée de mélange entre libéralisme et conservatisme, malgré un penchant avoué pour le Parti conservateur. Il est libre penseur et reste très indépendant tout au long de sa carrière.

Frederick William Haultain grandit à Montréal et à Toronto. Il fait ses études à l'Université de Toronto et est inscrit au barreau de l'Ontario en 1882 et au barreau des Territoires du Nord-Ouest en 1884. C'est à ce moment qu'il s'installe à Fort Macleod pour établir son bureau d'avocat. À peine trois ans après son arrivée à cet endroit, il se lance en politique. Il est membre du conseil des Territoires du Nord-Ouest en 1887 et en 1888 et de l'Assemblée législative des Territoires du Nord-Ouest de 1888 à 1905. De 1897 à 1905, il est président du conseil exécutif, ce qui lui donne de facto le titre de premier ministre.

Ses combats idéologiques contre Wilfrid Laurier font en sorte qu'il ne sera pas choisi comme premier ministre d'une des nouvelles provinces. Frederick William Haultain sera chef de l'opposition en Saskatchewan, à la tête du Provincial Rights Party, de 1905 à 1912. En 1912, il sera nommé juge en chef de la Cour supérieure de la Saskatchewan et, en 1917, il siégera en tant que juge en chef de la Cour d'appel de la Saskatchewan. Fait chevalier en 1916, il sera également chancelier de l'Université de la Saskatchewan de 1916 à 1938. Il se retire de la vie publique en 1938.

Sources

  • Canada and its provinces : A history of the Canadian people and their institutions by one hundred associates. Vol. XIX. Sous la direction de Adam Shortt et Arthur G. Doughty. Toronto : Publishers' Association of Canada, 1914. P. 214-225

  • « Frederick William Haultain ». The Canadian who's who. Vol. III. 1938-1939. Toronto : Trans-Canada Press, 1939. P. 311

  • Gordon, Stanley. « Frederick William Haultain ». The 1999 Canadian encyclopedia : world edition [CD-ROM]. Version 5. [S.l.] : McClelland & Stewart, 1998

  • MacEwan, Grant. Frederick Haultain : frontier statesman of the Canadian northwest. Saskatoon : Western Producer Prairie Books, 1985. 198 p.

  • « Sir Frederick William Haultain ». Bercuson, David J. ; Granatstein, J. L. The Collins dictionary of Canadian history. Don Mills [Ontario] : Collins, 1988. P. 91

Date de modification :