Charles-René-Léonidas d'Irumberry de Salaberry (27 août 1820 - 25 mars 1882)

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Charles de Salaberry est militaire de carrière. Ses premiers contacts avec l'Ouest canadien se font en 1857 et en 1858, alors qu'il est chargé d'explorer la possibilité d'établir, au nom du gouvernement canadien, une route de Fort William (Thunder Bay) à la colonie de la rivière Rouge.

Lorsque la rébellion de la rivière Rouge éclate en 1869, on l'envoie, avec le père

Jean-Baptiste Thibault, rassurer les colons sur les intentions du gouvernement canadien. Ils sont rapidement renvoyés à Ottawa par Louis Riel, qui ne les juge pas autorisés à négocier au nom du gouvernement canadien. Sans réussir à convaincre les rebelles d'abandonner leur lutte, Charles de Salaberry et le père Thibault réussissent tout de même à calmer les esprits.

En mars 1870, Charles de Salaberry escorte le père Noël-Joseph Ritchot de la colonie de la rivière Rouge jusqu'à Ottawa. Celui-ci doit y rejoindre Alfred H. Scott et le juge Black afin de négocier, avec Sir John A. Macdonald et George-Étienne Cartier, l'entrée du Manitoba dans la Confédération.

Source

  • Morton, W. L. « Charles-René-Léonidas d'Irumberry de Salaberry ». Dictionnaire biographique du Canada. vol. XI. [Québec] : Presses de l'Université Laval, 1982. P. 486-487

Date de modification :