La Police à cheval du Nord-Ouest (PCN-O) - Dossiers du personnel, 1873-1904

Vous pouvez chercher dans cette base de données le nom d’agents de la Police à cheval du Nord-Ouest (PCN-O) qui ont servi ou ont été démobilisés au cours de la période de 1873 à 1904. Certains membres de la Police du Dominion ayant servi au sein de la PCN-O s’y trouvent également.

Recherche dans la base de données

  • Allez à la page Recherche dans la collection et cliquez sur « Recherche avancée ».
  • Dans le champ « Tous les mots », entrez un nom de famille avec ou sans prénom.
  • Dans le champ « Jeu de données », sélectionnez « Police à cheval du Nord-Ouest – Dossiers du personnel (1873-1904) ».
  • Essayez avec plusieurs orthographes du même nom, ou utilisez l’astérisque (*) comme caractère de remplacement (p. ex. Alex* pour Alexander ou Alexandre).
  • Saisissez le numéro matricule si vous le connaissez (facultatif).
  • Cliquez sur le bouton « Rechercher ».

À propos des documents

Les documents ont été numérisés à partir de la microfiche du fonds d’archives RG 18, série G :

  • RG18-G, volumes 10037 à 10047
  • RG18-G, 1997-98/386, boîte 33

La taille des dossiers varie de quelques pages à plus de 100 pages, selon la durée du service et d’autres facteurs.

La quantité et le type de documents figurant dans les dossiers varient également. La plupart contiennent des formulaires remplis, comme ceux décrits plus loin. Une bonne compréhension de l’historique des numéros de matricule et du système de numérotation vous sera également utile.

Numéros de matricule

Pour les officiers

À l’époque, dans les premières années, les officiers ne reçoivent pas de numéro de matricule. En 1900, des numéros de matricule sont attribués, y compris aux officiers ayant servi auparavant. Leurs dossiers comprennent habituellement plus de renseignements que ceux des agents des rangs inférieurs (comme des détails sur leur carrière et les membres de leur famille). Les médecins et les vétérinaires comptent alors parmi les officiers.

Pour les autres rangs

Un numéro de matricule est attribué aux recrues au moment de leur enrôlement :

  • Les membres du premier contingent envoyé à Lower Fort Garry à l’automne 1873 reçoivent des matricules commençant par « 1 ».
  • Des lettres seront plus tard intégrées à la numérotation pour indiquer la troupe ou la division.
    • Par exemple, les membres de la troupe « A » à Fort Edmonton reçoivent un matricule se terminant par un « A » (comme 345A).

Au fil du temps, certains matricules sont attribués en double (ce qui posera problème) en raison de ce qui suit :

  • À l’époque, les dossiers du personnel ne sont pas conservés dans un seul endroit centralisé.
  • Dans les premières années, les matricules des membres ayant quitté le service sont réattribués à leurs remplaçants (ces numéros peuvent donc faire référence à plusieurs personnes).
  • À la fin des années 1870, certaines recrues reçoivent le même matricule que des hommes ayant quitté le service.

En 1878, pour résoudre le problème de numérotation, tous les membres actifs se voient attribuer un nouveau matricule en commençant par « 1 ». Cette numérotation est toujours utilisée par la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et dépasse aujourd’hui les 50 000.

Les membres qui avaient quitté la PCN-O avant 1878 ne sont pas inclus dans le nouveau système de numérotation. Leur matricule fait partie de ce qu’on appelle généralement la « Old Series » (ancienne série), ou matricules « OS ». Seuls certains de ces dossiers ont été conservés.

Formulaires

Les formulaires ci-dessous se trouvent habituellement dans les dossiers. Si un membre décidait de continuer de servir pour un nouveau mandat, tous les formulaires étaient remplis de nouveau.

  • Application for Engagement (formulaire 72) (Demande d’enrôlement)
  • Medical Examination (formulaire 65) (Examen médical)
  • NWMP Description Summary (formulaire 59) (Sommaire descriptif de la PCN-O)
    • document large et à l’horizontale, souvent divisé en deux images
  • Discharge Board Report (formulaire 54) (Rapport du Conseil de démobilisation)
  • Discharge Certificate (formulaire 84a) (Certificat de démobilisation)

Ces formulaires comprennent les détails suivants :

  • description physique, âge, emploi précédent, lieu de résidence précédent, religion
  • nom et adresse du plus proche parent, et lien de parenté
  • état de service antérieur au sein de la PCN-O ou de l’armée
  • affectations, promotions, dossier de conduite, raison de la démobilisation
  • divisions, mais pas les détachements (voir les formulaires du Conseil de démobilisation)

Autres renseignements

Les dossiers contiennent souvent ce qui suit :

  • lettres de demande de promotion, de congé ou de démobilisation écrites par les membres
  • correspondance sur le membre, plus particulièrement sur les questions disciplinaires
  • coupures de presse, p. ex. articles nécrologiques des journaux locaux ou de La Trimestrielle de la GRC

Certains dossiers peuvent contenir des documents postérieurs à la date de démobilisation. Par exemple, en 1933, le gouvernement fédéral donne 300 $ aux membres toujours vivants de la PCN-O ayant participé à la Résistance de 1885. À l’époque, des dizaines d’hommes remplissent et soumettent des formulaires qui figurent maintenant dans leur dossier d’état de service.

L’histoire de la Police à cheval du Nord-Ouest

La Police à cheval du Nord-Ouest (PCN-O) est créée en 1873 afin d’asseoir l’autorité canadienne sur les Territoires du Nord-Ouest (les provinces actuelles de l’Alberta et de la Saskatchewan). Sa juridiction s’étendra au fil du temps et inclura le Yukon en 1895, la côte arctique en 1903 et le nord du Manitoba en 1912.

La PCN-O change par la suite de nom et devient la Royale Gendarmerie à cheval du Nord-Ouest (RGCN-O) en 1904, puis la Gendarmerie royale du Canada (GRC) en 1920.

La base de données contient les 4 483 dossiers toujours existants :

  • des membres de la PCN-O qui ont servi ou ont été démobilisés au cours de la période de 1873 à 1904
  • de certains membres de la Police du Dominion ayant également servi au sein de la PCN-O

Date de modification :