Les ruines

Veuillez noter que nous apportons des modifications majeures à notre site Web et à sa technologie de soutien pour améliorer votre expérience. Par conséquent, certaines pages Web n'affichent pas correctement les images. C'est le cas notamment pour les collections de photographies des pensionnats, des jeux panaméricains, d'#EnCeJour, des premiers Canadiens d'origine chinoise, de l'œuvre de Mary Riter Hamilton, de la bataille de Passchendaele et des Jeux du Canada de 1967-1977. Pendant que nous travaillons à améliorer la présence de BAC sur le Web, notez que toutes les images sont accessibles par l'entremise de l'outil Recherche dans la collection, qui permet de faire des recherches en utilisant des mots-clés, des titres de photographie ou des numéros de copie électronique. Nous regrettons tout inconvénient que cette situation pourrait occasionner à nos utilisateurs.

«Je me suis dit que là où nos soldats avaient enduré des conditions tellement plus atroces je pouvais aller aussi, et je suis très fière d’avoir pu -- de façon si modeste soit-elle -- commémorer les actes héroïques de nos forces armées et, en particulier, prêter un appui aux malheureux compatriotes (comme ceux des Amputés de guerre) qui souffriraient toute leur vie durant des affres de la guerre.»

[Traduction libre d’une parole de Mary Riter Hamilton, au cours d’une interview avec Frederick G. Falla, représentant du McClure Newspaper Syndicate, pour l’édition du 10 septembre 1922]

Date de modification :