Frederick Horsman Varley

Frederick Horsman Varley, peut-être à l'École des arts décoratifs et appliqué de Vancouver
 

Frederick Horsman Varley (1881-1969) est né à Sheffield, en Angleterre. Après avoir étudié la peinture en Belgique, il immigre au Canada en 1912. Il s'installe à Toronto, où il travaille comme illustrateur commercial. C'est là qu'il rencontre les futurs membres du célèbre Groupe des sept et commence à peindre les paysages du parc Algonquin. En 1918, le gouvernement canadien l'engage comme artiste de guerre. Varley se rend en Angleterre, puis en France et en Belgique, où il peint de nombreux tableaux montrant les horreurs de la guerre sur le front de l'Ouest. Pour quoi?, Chambre à gaz à Seaford et Prisonniers allemands sur le front de l'Ouest comptent parmi ses tableaux de guerre les plus célèbres. D'abord enthousiaste à l'idée de devenir artiste de guerre, il est bouleversé par ce qu'il voit, et son état d'esprit transparaît dans ses œuvres. Il revient au Canada à la fin de la guerre. En 1920, il devient l'un des membres fondateurs du Groupe des sept. Un autre membre du Groupe, A. Y. Jackson, a lui aussi travaillé comme artiste pendant la Grande Guerre.

Dossier de service

Document d'attestation
 

Date de naissance : 2 janvier 1881 (Sheffield, Angleterre)

Date de l’attestation : 7 février 1918

Âge lors de l’enrôlement : 37 ans

Taille : 5 pieds, 8 pouces

Poids : 134 livres

Description : yeux gris. Église anglicane.

Lieu de résidence : Thornhill, Ontario

Métier ou profession : artiste

Marié : oui

Famille : son épouse, Maud Varley, vivant à Thornhill, en Ontario

Plus proche parent : son épouse, Maud Varley

Branche : Corps expéditionnaire canadien (Bureau des archives de guerre)

Théâtres de guerre : Angleterre et France

Faits intéressants tirés du dossier de service

  • Sans date – Il a une fille âgée de 7 ans et deux fils, John et Jim, respectivement âgés de 5 et 1 an. (Page 24)
  • Mars à avril 1918 – Il part de Halifax le 25 mars 1918 et arrive à Glasgow le 3 avril. (Page 36)
  • 7 février 1918 – Il n’est attaché à aucune unité, car son rôle consiste à peintre des tableaux de guerre. (Page 36)
  • 26 février 1918 – Son père, Samuel Varley, vit à Bournemouth, en Angleterre. Sa mère est décédée. (Page 25)
  • 1er août 1919 – Il part de Liverpool pour revenir au Canada. (Page 42)
  • 21 mars 1920 – Il est rayé de l’effectif dans le cadre de la démobilisation générale. (Page 33)

The London Gazette

Aucune donnée

Médailles, honneurs et récompenses militaires

Aucune donnée

Données de recensement

Aucune donnée

Date de modification :