Archibald Stansfeld Belaney, dit Grey Owl

Grey Owl
 

Archibald Stansfeld Belaney, dit Grey Owl (1888-1938), est un immigrant anglais venu travailler au Canada comme trappeur. Il se joint au 40e Bataillon à Digby, en Nouvelle-Écosse, le 6 mai 1915. Les documents militaires montrent qu'il a déformé certains aspects de sa vie au moment de l'attestation. Belaney écrit qu'il est né à Montréal, au Québec; il ajoute deux ans à son âge réel; et il affirme qu'il a servi au sein des éclaireurs mexicains et du 20e Régiment de dragons.

Belaney parvient à convaincre ses camarades militaires qu'il est d'ascendance britanno-autochtone. Il est tireur d'élite dans le 13e Bataillon en France et est promu au grade de caporal suppléant le 15 juillet 1915, mais il est rétrogradé au rang de soldat un mois plus tard parce qu'il s'est absenté sans autorisation. Il subit une blessure par balle au poignet droit le 21 janvier 1916, et une autre au pied droit à Ypres, le 23 avril de la même année. Des opérations sont effectuées pour lui enlever un os métatarsien, puis pour amputer un orteil. À cause du dysfonctionnement de son pied droit, il aura des douleurs en marchant et boitera jusqu'à la fin de sa vie. Il obtient une libération honorable pour des raisons médicales le 30 novembre 1917. Après la guerre, Belaney dissimule encore plus ses origines britanniques : il prend le nom de Grey Owl et devient trappeur autochtone et guide de chasse. Dans les années 1930, il devient un auteur à succès et acquiert une grande notoriété en tant que promoteur de la nature canadienne. Sa véritable identité ne sera connue qu'après son décès, survenu le 13 avril 1938 à Prince Albert, en Saskatchewan.

Dossier de service

Document d'attestation 1
 

Date de naissance : 18 septembre 1888, Hastings, Angleterre (bien que sa feuille de solde dise Montréal, Québec)

Date de l'attestation : 6 mai 1915 (Digby, Nouvelle-Écosse)

Âge lors de l'enrôlement : 27 ans et 9 mois

Service militaire antérieur : Éclaireurs mexicains, 20e Régiment de dragons et 13e Bataillon en Angleterre et en France

Taille : 6 pieds, 1 pouce

Poids : Non précisé

Description : Teint pâle, yeux gris, cheveux pâle. Petite cicatrice du côté gauche. Il se fait prescrire des lunettes pendant un traitement en Angleterre. Ne boit jamais d'alcool. Église anglicane.

Adresse de domicile : Biscotasing, district d'Algoma, Ontario

Métier ou profession : Trappeur

Marié : Selon ses états de service, il s'est marié durant la guerre. Il est possible qu'il se soit marié avant, sans mentionner ce fait lors de l'attestation.

Plus proches parents : Son épouse, madame Ivy Belaney, vit au 19, St. Andrew's Square, à Hastings, dans le Sussex, en Angleterre. Louis Legacie (nom fourni dans le livre de soldes) et John McVane, de Westfield, au Nouveau-Brunswick

Théâtre de guerre : Canada, Bretagne, France et Belgique (Ypres)

Blessures et historique médical

Document d'attestation 2
 
  • 13 novembre 1915 – Un diagnostic dit que Belaney a la grippe.
  • 14 novembre 1915 – Une appendicite est soupçonnée.
  • Janvier 1916 – Il reçoit des traitements après avoir subi une blessure par balle au poignet droit qui ne laisse aucune séquelle.
  • 23 avril 1916 – Belaney est blessé à Ypres lorsqu'une balle pénètre la plante de son pied droit et fracture le 5e os métatarsien. Le 4e métatarsien se déplace durant la guérison, provoquant des douleurs pendant la marche. Une chirurgie est nécessaire pour le retirer. L'orteil blessé sera plus tard amputé. Des dommages causés aux 1er, 2e et 3e métatarsiens provoquent une grave invalidité du pied droit. Selon une description détaillée de l'état de Belaney, son pied souffre de spasticité et d'hypersensibilité, et il y a affaissement de la voûte plantaire. L'état de santé général de Belaney est mauvais.
  • 28 mars 1917 – Il se plaint d'une vision brouillée, éprouve des maux de tête depuis 11 mois et souffre d'ophtalmie des neiges depuis cinq ans. La situation est très mauvaise depuis. Porte des lunettes.
  • 19 septembre 1917 – Il est déclaré invalide et renvoyé au Canada pour y recevoir des traitements.
  • 30 novembre 1917 – Il obtient une libération honorable pour des raisons de santé à Toronto, en Ontario. Au moment de sa libération, il est considéré comme un très bon militaire.

Faits intéressants tirés du dossier de service

  • Mars 1916 – Après sa sortie de l'école des tireurs d'élite, il passe seulement dix jours sur le champ de bataille avant d'être blessé au pied droit.
  • 21 avril 1917 – Copie de sa prescription de lunettes.
  • 17 mai 1918 – Son mariage est approuvé (il a probablement rencontré et épousé Ivy pendant sa convalescence en Angleterre).
  • Copie de l'ordre quotidien de son bataillon, sur lequel il est mentionné parmi les blessés.
  • Copie de l'extrait d'une lettre écrite par l'ancien sergent L. Meacher, matricule 408152 (le tireur d'élite-observateur de Belaney), qui est parue dans le Times du 22 avril 1938 :
    • « À la falaise d'Ypres, autour de 20 h, Belaney a quitté son abri. Il est revenu environ une demi-heure plus tard en traînant son fusil et en marchant sur une jambe. Il a dit qu'il s'était fait mal au pied en pilant sur une épine ou un câble, mais après l'avoir examiné et enlevé sa grande botte rembourrée, nous avons constaté qu'il avait été atteint par une balle. » [traduction]
  • 4 août 1959 – Coupure du Globe and Mail : « Grey Owl Remembered on Camp Site Plaque »
  • 17 avril 1963 – Coupure de l'Ottawa Journal : « Grey Owl 25 Years After ».
  • 6 mars 1971 – Coupure d'un article paru dans Ontario Hydro News : « Grey Owl – Mysterious Indian Lover, Great Con Man and Scallywag Supreme » (à l'endos de la coupure, on annonce une discussion d'un comité d'experts en santé mentale qui doit avoir lieu sur la rue Wellington, dans les locaux de la Bibliothèque nationale, qui est devenue Bibliothèque et Archives Canada).

The London Gazette

Aucune mention.

Médailles, honneurs et récompenses militaires (1812-1969)

  • Insignes de service de guerre (classes A et B).
  • Étoile de 1914-1915, Médaille de guerre britannique et Médaille de la victoire.

Données de recensement

  • Recensement de 1911
    À 22 ans, Archie Belaney vit en Ontario, dans le sous-district Bear Creek du district Nipissing. Il est inscrit comme chef du ménage; aucune autre personne n'est mentionnée avec lui. Il affirme qu'il est anglican et né au Québec.

  • Il y a une entrée semblable pour un autre Archie Belaney, âgé de 22 ans, qui est né en août 1889 en Angleterre. Selon le recensement, cette personne est le beau-frère du chef d'un grand ménage dirigé par Dan Messabie (?). Une épouse nommée Angele et une fille du nom d'Agnes vivent également dans ce foyer.

Date de modification :