Rapport d’étape sur la mise en œuvre du Plan d’action pour le patrimoine autochtone

En avril 2019, Bibliothèque et Archives Canada (BAC), inspiré par les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, a lancé un plan composé de 28 actions visant à reconnaître les droits des Autochtones et à accroître l’accès à sa collection. Ce plan d’action a été élaboré en collaboration avec le Cercle consultatif autochtone, qui a fourni à BAC avis et conseils. En décembre 2019, BAC a fait le bilan de ses progrès et a évalué comment l’institution a fait progresser ses engagements dans les domaines suivants :

 

Marqueurs de progrès – Légende

Barre de progrès vide indiquant l'étape 0 de 3

Pas commencé : le travail n’est pas encore commencé; la mesure demeure une priorité opérationnelle

 
Barre de progrès indiquant l'étape 1 de 3

Amorcé : le travail est en partie commencé; la mesure est en voie de mise en œuvre

 
Barre de progrès indiquant l'étape 2 de 3

En cours : le travail est déjà bien avancé

 
Barre de progrès pleine indiquant l'étape 3 de 3

Terminé : le travail est terminé; la mesure a été mise en œuvre

 

A. Changements institutionnels

MesureMesure prévue dans le plan d’actionMise à jour sur le travail accompliMarqueurs de progrès
1 Formation des employés
Conformément à l’appel à l’action no 57 de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, Bibliothèque et Archives Canada (BAC) proposera à son personnel des activités d’apprentissage et de sensibilisation qui porteront sur les histoires, les relations interculturelles, la réconciliation et les droits des peuples autochtones, tout en tenant compte de leurs particularismes.
BAC a conçu, à l’intention de son personnel, un programme d’apprentissage et de sensibilisation à l’égard des Autochtones et favorisé une prise de conscience en :
  • organisant huit « exercices des couvertures » de KAIROS (ateliers expérientiels de 90 minutes conçus en collaboration avec des aînés autochtones, des gardiens du savoir et des éducateurs qui visent à favoriser la compréhension de l’histoire commune en tant que peuples autochtones et non autochtones)
  • tenant six séances d’information animées par :
    • Erin Suliak, Archives des Territoires du Nord-Ouest
    • Karon Schmon, Institut Gabriel-Dumont
    • Peter Di Gangi, Secrétariat de la Nation algonquine
    • Karine Duhamel, Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées
    • Frank Tough, Département des études autochtones, Université de l’Alberta
    • Jean-Pierre Morin, Services aux Autochtones Canada / Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada
  • promouvant les activités d’apprentissage sur le sujet offertes par l’École de la fonction publique du Canada (EFPC)
  • organisant des webémissions avec des conférenciers de l’EFPC

BAC a créé le Forum sur les questions autochtones, où les employés sont invités à échanger de l’information et des connaissances sur l’histoire des Premières Nations, des Inuits, et de la Nation métisse; les relations interculturelles; la réconciliation; et les droits des peuples autochtones.

En cours

Barre de progrès indiquant l'étape 2 de 3
2 Engagement des cadres supérieurs
Les cadres supérieurs donneront l’exemple en s’engageant à long terme en faveur de la réconciliation et en faisant la promotion de l’approche renouvelée d’interaction « de nation à nation » du gouvernement du Canada. La direction de BAC s’engage à soutenir ses employés dans la mise en œuvre de programmes et d’initiatives en ce sens.
Le bibliothécaire et archiviste du Canada adjoint est le cadre supérieur responsable des projets concernant les Autochtones à BAC. Parmi ses responsabilités :
  • solliciter des conseils auprès des employés autochtones et veiller à ce que ces personnes participent au processus décisionnel
  • tenir régulièrement des réunions avec diverses communautés autochtones pour connaître leurs besoins, leurs attentes et leurs aspirations
  • communiquer au personnel de BAC ce qu’il a appris lors de présentations officielles ou de discussions informelles avec des communautés inuites, de Premières Nations et de la Nation métisse.
  • encourager les employés et la direction à participer activement à la réconciliation
  • transmettre de l’information aux associations nationales et internationales de bibliothécaires et d’archivistes, au moyen de présentations, d’ateliers ou de séances d’information sur le patrimoine documentaire autochtone

Deux cadres supérieurs sont responsables de deux initiatives autochtones :
Le Conseil de direction de BAC a exprimé publiquement son engagement en faveur de la réconciliation en publiant ce plan d’action pour le patrimoine autochtone en avril 2019.

En cours

Barre de progrès indiquant l'étape 2 de 3
3 Sensibilisation aux réalités des Autochtones
Nous doterons nos installations de rappels visuels touchant la présence autochtone et nous consacrerons spécifiquement des ressources humaines à la formation dans le but de mieux faire connaître les réalités des Premières Nations, des Inuits, et de la Nation métisse aux employés de BAC, notamment en ce qui concerne la reconnaissance territoriale et les protocoles propres aux différents peuples.
Deux employés gèrent le programme d’apprentissage et de sensibilisation à l’égard des Autochtones, offert à l’interne par BAC. Un Autochtone occupe le poste nouvellement créé de conseiller, Engagement autochtone interne. Son rôle est d’appuyer le travail du personnel de BAC relativement aux questions autochtones.

BAC élabore les projets de marqueurs visuels suivants :
  • un programme d’art autochtone qui permettra d’exposer des œuvres d’artistes autochtones à l’intérieur et autour du nouvel édifice partagé de BAC et de la Bibliothèque publique d’Ottawa
  • un projet pour étudier la possibilité de placer des marqueurs visuels dans d’autres édifices de BAC

Amorcé

Barre de progrès indiquant l'étape 1 de 3
4 Engagement communautaire
Nous ferons de l’établissement de relations avec les communautés autochtones un objectif de travail formel des employés travaillant avec les documents liés à l’expérience autochtone. Nous nous assurerons également que cela soit pris en compte dans nos méthodes et nos processus de travail lorsque cela est approprié.
Cette mesure sera élaborée une fois la recherche effectuée et les lignes directrices sur les protocoles culturels créées (voir mesure no 10).

Pas commencé

Barre de progrès vide indiquant l'étape 0 de 3
5 Recrutement
Nous recruterons des employés issus des Premières Nations, des communautés inuites et de la Nation métisse. Ils feront partie intégrante des grands projets sur le patrimoine autochtone, ce qui permettra à BAC de mieux prendre en compte les perspectives autochtones dans ses activités et de tisser des liens plus étroits avec ces groupes. Les employés d’origine autochtone seront également invités, dans la mesure du possible, à prendre part aux comités d’embauche et aux processus de sélection.
Quatorze Autochtones issus des Premières Nations, des communautés inuites et de la Nation métisse ont été engagés à des postes clés :
  • sept archivistes pour le projet Écoutez pour entendre nos voix (périodes déterminées)
  • trois archivistes pour le projet Nous sommes là : Voici nos histoires (périodes déterminées)
  • un conseiller en matière d’engagement autochtone pour les activités réalisées à BAC (période indéterminée)
  • un conseiller en matière d’engagement autochtone pour les activités réalisées à l’extérieur de BAC (période déterminée)
  • un conseiller en communications (période déterminée)
  • un archiviste pour les Initiatives du patrimoine documentaire autochtone

En cours

Barre de progrès indiquant l'étape 2 de 3
6 Main-d'oeuvre représentative
Nous visons un effectif représentatif comprenant une juste proportion de représentants des peuples autochtones parmi nos employés et nos cadres.
BAC étudie diverses stratégies pour engager des Autochtones à tous les niveaux, afin de parvenir à une représentation adéquate au sein de l’organisme.

En décembre 2019, 36 employés de BAC (3,6 % du personnel) s’identifiaient comme Autochtones. À l’heure actuelle, aucun Autochtone n’occupe un poste de direction.

Amorcé

Barre de progrès indiquant l'étape 1 de 3
7 Conseils et enseignements d’aînés
Nous ferons appel aux conseils d’un aîné en résidence, qui pourra guider BAC dans l’ensemble de ses activités liées aux peuples autochtones.
BAC élabore actuellement un programme d’aîné en résidence, afin de permettre au personnel et aux chercheurs de profiter des conseils et des enseignements d’aînés issus des Premières Nations, des communautés inuites et de la Nation métisse. BAC souhaite lancer ce programme au début de 2020; à ce propos, il consultera des membres de la Nation algonquine et des organisations autochtones nationales.

Amorcé

Barre de progrès indiquant l'étape 1 de 3
8 Programmes destinés aux jeunes Autochtones
Nous collaborerons avec les universités à la mise au point de programmes de stage ou d’enseignement coopératif destinés aux jeunes Autochtones souhaitant faire carrière en archivistique, en bibliothéconomie, en muséologie, en histoire, en archéologie, en gestion de l’information ou dans la fonction publique.
À la demande du Programme de stages destinés aux Autochtones RBC du Musée canadien de l’histoire, BAC accueillera en 2020 un stagiaire pour participer aux travaux liés au portefeuille autochtone à la division des archives privées, et acquérir de l’expérience dans le domaine.

Amorcé

Barre de progrès indiquant l'étape 1 de 3
9 Consultations avec les communautés autochtones
Pour concevoir la nouvelle installation partagée avec la Bibliothèque publique d’Ottawa, nous consulterons des communautés autochtones locales afin de nous assurer de créer un espace inclusif où les Autochtones se sentiront à l’aise. Les aires de service respecteront les principes relatifs à la décolonisation.
BAC et ses partenaires de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de la ville d’Ottawa ont consulté à plusieurs reprises les communautés autochtones suivantes :
  • les communautés algonquines à proximité d’Ottawa, notamment Kitigan Zibi et Pikwakinagan
  • les communautés d’Autochtones vivant à Ottawa

L’équipe de conception du projet comprend un spécialiste de la mobilisation autochtone qui sollicite le point de vue et la participation active des Autochtones.

Les discussions menées avec les peuples autochtones ont aidé à concevoir le nouvel édifice et les activités publiques qui y auront lieu.

Amorcé

Barre de progrès indiquant l'étape 1 de 3

B. Mobilisation et collaboration

MesureMesure prévue dans le plan d’actionMise à jour sur le travail accompliMarqueurs de progrès
10 Lignes directrices touchant la mobilisation
Nous entreprendrons des recherches afin d’établir des lignes directrices touchant la mobilisation des collectivités autochtones qui respecteront leurs particularismes. Ces recherches permettront à BAC de mieux comprendre et respecter les protocoles culturels propres à chacune des collectivités, ainsi qu’à témoigner de son respect envers les croyances et les pratiques des Premières Nations, des Inuits et de la Nation métisse auprès desquels BAC sollicite conseils et appui.
BAC a choisi des leaders et créé un groupe de travail composé entièrement d’employés issus des Premières nations, des communautés inuites et de la Nation métisse. Les discussions ont commencé et des recommandations seront bientôt formulées.

Amorcé

Barre de progrès indiquant l'étape 1 de 3
11 Affectation de ressources humaines
Des ressources humaines seront spécifiquement chargées de coordonner les efforts de BAC relativement à la mobilisation et à la consultation des Premières Nations, des Inuits et de la Nation métisse.
En 2017, BAC a créé et doté un poste de conseiller en matière d’engagement autochtone externe. Jusqu’à présent, cette personne a coordonné le Conseil consultatif autochtone; rencontré l’Assemblée des Premières Nations, l’Inuit Tapiriit Kanatami, et le Ralliement national des Métis; consulté les communautés autochtones à propos du projet d’édifice partagé de BAC et de la Bibliothèque publique d’Ottawa; coordonné les visites à BAC d’étudiants autochtones de l’Université Carleton et des Algonquins de Lac Barrière; et donné des présentations à diverses conférences autochtones.

En cours

Barre de progrès indiquant l'étape 2 de 3
12 Partenariats avec les communautés
Nous travaillerons de concert avec des institutions dirigées par des Autochtones partout au pays avec pour objectif de faciliter leur accès au patrimoine documentaire présentant un intérêt plus marqué pour eux. Cela entraînera notamment la création de nouveaux partenariats avec des communautés des Premières Nations, des Inuits et de la Nation métisse, des centres d’archives, des bibliothèques et des musées, ainsi que la conclusion d’ententes avec des universités et d’autres établissements d’enseignement. Nous nous engageons, par exemple, à prêter aux communautés et aux organismes autochtones des documents de valeur pour l’organisation d’événements ou d’expositions.
BAC a entrepris de renforcer ses liens avec un plus grand nombre de groupes, de gouvernements, d’institutions et de spécialistes autochtones. BAC s’est concentré sur les bibliothèques autochtones et le Club de lecture d’été Toronto-Dominion (TD). Depuis 2015, BAC invite une bibliothèque autochtone à faire partie du Comité national de création du Club de lecture d’été TD, afin d’accroître la contribution des Autochtones au programme.

En 2019, le Club a lancé officiellement le programme dans la communauté de la Première Nation de Montreal Lake. En 2019, BAC a participé à la rencontre printanière des bibliothèques autochtones des Premières Nations organisée par le Service des bibliothèques de l’Ontario — Nord. En novembre 2019, le personnel du Club de lecture d’été TD a participé à la rencontre nationale pour l’éducation des Autochtones, en animant un kiosque avec la Bibliothèque publique de Toronto pour promouvoir le Club de lecture d’été TD.

BAC prêtera davantage de documents originaux à des communautés, groupes et organismes culturels autochtones afin qu’ils puissent les montrer lors d’expositions ou d’événements. Lors du Symposium sur le rapatriement, en mars 2020, BAC exposera cinq traités originaux offerts par la Première Nation Dokis et l’Université de Nipissing dans le cadre de la Semaine de reconnaissance des traités.

BAC demandera aux musées traditionnels qui exposent des traités originaux de solliciter la participation des groupes qui les ont signés. Le musée de Strathroy-Caradoc empruntera le Traité no 21 pour la Semaine de reconnaissance des traités en novembre prochain. Il approchera les trois Premières Nations les plus proches : les Chippewas de la Première Nation Thames, la Nation Munsee-Delaware, et la Nation Oneida de la Thames.

BAC élaborera une stratégie visant à prioriser et à faciliter les prêts de documents aux Autochtones.

En cours

Barre de progrès indiquant l'étape 2 de 3
13 Plateformes et outils de production participative améliorés
Nous mettrons à profit des plateformes et des outils de production participative améliorés afin de donner la chance aux peuples autochtones de contribuer directement, par leurs connaissances, à l’enrichissement et à la mise en contexte de nos collections numériques, notamment par la description, la transcription, la correction de faits et la traduction.
Depuis le lancement de Co-Lab en avril 2018, BAC accorde une importance particulière aux contenus relatifs aux Autochtones dans ses projets de production participative. D’autres contenus ont été ajoutés afin que les Premières Nations, les communautés inuites et la Nation métisse aient la chance de mieux faire connaître leur histoire grâce à leurs contributions.

En novembre, BAC a lancé le défi Co-Lab portant sur les Autochtones ayant combattu dans la Première Guerre mondiale et qui reviennent dans leur communauté. En décembre, BAC a proposé un autre défi Co-Lab à partir des photos de George Mully prises dans diverses communautés inuites et de Premières Nations au Canada. Les descriptions de ces photos n’indiquent pas les noms des personnes ni les lieux. BAC mise sur la collaboration du public pour lui communiquer ces renseignements.

Co-Lab est un outil conçu pour décrire, transcrire, étiqueter ou traduire les articles des collections numériques de BAC, soit dans le cadre de « défis » ou en ajoutant des notices dans le catalogue d’archives. L’ajout de connaissances et de points de vue autochtones aux notices permet aux futurs chercheurs de trouver plus facilement et de mieux comprendre les documents historiques.

En 2020, BAC lancera une campagne sur les médias sociaux pour inviter les gens à examiner la collection de photos de la Commission royale sur les peuples autochtones, dans le cadre d’un nouveau projet de production participative. Un blogue accompagnera cette campagne.

En cours

Barre de progrès indiquant l'étape 2 de 3
14 Forums avec les utilisateurs spécialisés
Nous organiserons des forums où seront notamment conviés des éducateurs, des spécialistes des revendications territoriales et autres questions juridiques, des représentants de centres et d’associations à vocation culturelle, afin de nous assurer que les collections dont ces utilisateurs spécialisés ont besoin sont disponibles et facilement accessibles.
BAC poursuit sa collaboration avec les communautés des Premières Nations, les communautés inuites et de la Nation métisse pour améliorer ses services et faciliter le repérage des documents de sa collection.

Le Forum de recherche sur les Autochtones de la C.-B., créé par BAC, poursuit ses consultations auprès des communautés autochtones et des groupes effectuant des recherches sur les revendications en Colombie-Britannique. En 2020, de nouveaux membres provenant d’autres régions de la province se joindront au Forum.

Le comité consultatif sur les services de BAC recueille des commentaires d’utilisateurs spécialisés, y compris de chercheurs autochtones, sur la facilité à trouver des documents dans les collections. La plus récente réunion du comité a eu lieu en mai 2019.

BAC continue d’élaborer et d’offrir des ateliers et des présentations sur les services et outils de recherche offerts pour explorer le patrimoine documentaire autochtone dans sa collection. Ces séances sont offertes partout au Canada, et peuvent être demandées au besoin. Des présentations concernant les Services de référence sur les Autochtones ont été données à des chercheurs spécialisés dans les revendications autochtones, ainsi qu’au personnel de BAC.

BAC prévoit donner d’autres présentations lors de divers événements ou conférences, et d’autres visites à des communautés autochtones.

En cours

Barre de progrès indiquant l'étape 2 de 3

C. Gestion des documents de BAC relatifs aux Premières Nations, aux Inuits et à la Nation métisse

MesureMesure prévue dans le plan d’actionMise à jour sur le travail accompliMarqueurs de progrès
15 Accès à l’information et protection des renseignements personnels
Nous appliquerons la Loi sur l’accès à l’information et la Loi sur la protection des renseignements personnels de manière à garantir le meilleur accès possible aux archives tout en protégeant les renseignements personnels et sensibles. Nous continuerons aussi à améliorer et à simplifier le processus de demande d’accès à l’information dans un souci de transparence, de réduction du temps d’attente et d’allègement du fardeau administratif pour nos clients.
BAC continue de traiter les demandes de documents sensibles autorisées par la Loi sur l’accès à l’information et la Loi sur la protection des renseignements personnels. BAC répond aux demandes le plus rapidement possible compte tenu de la quantité de travail à effectuer et du nombre limité d’employés.

BAC étudie aussi les paramètres d’accès entourant l’alinéa 8(2)k) de la Loi sur la protection des renseignements personnels afin d’améliorer l’efficience du processus en réduisant le fardeau administratif pour les chercheurs.

Depuis avril 2019, BAC a reçu 41 demandes de renseignements concernant les revendications autochtones, dont 33 ont été traitées. Le traitement des huit demandes restantes est amorcé.

En cours

Barre de progrès indiquant l'étape 2 de 3
16 Information sur les pensionnats autochtones
En collaboration avec le Centre national pour la vérité et réconciliation (CNVR), nous rendrons disponible toute l’information sur les pensionnats autochtones contenue dans les collections de BAC, tout en veillant à protéger les renseignements personnels. Nous tâcherons aussi de rendre l’information concernant ces pensionnats plus facile à consulter et à repérer.
Depuis 2016, BAC et le CNVR ont numérisé et mis à disposition les documents de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, en veillant à ce que chaque organisation conserve et rende accessible son patrimoine. De plus, BAC a partagé les documents et les index numériques associés avec le CNVR et le Residential School History and Dialogue Centre (RSHDC) de l’Université de la Colombie-Britannique. Ces documents comprennent la base de données de la Commission royale sur les peuples autochtones contenant des milliers de pages de transcriptions d’audiences publiques, de rapports de recherche et de mémoires.

BAC a également numérisé et partagé les enregistrements audiovisuels des séances de la Commission avec le CNVR et le RSHDC.

BAC continuera à partager les documents numériques concernant les pensionnats autochtones avec ces organismes et d’autres institutions culturelles et de mémoire, tout en continuant à protéger les renseignements personnels et sensibles.

En cours

Barre de progrès indiquant l'étape 2 de 3
17 Terminologie
Nous reverrons la terminologie employée pour décrire les collections de BAC relatives aux Premières Nations, aux Inuits et à la Nation métisse afin de faciliter l’accès aux documents dans une perspective de respect et de sensibilité aux réalités culturelles autochtones.
Descriptions de livres autochtones : BAC a dressé une liste de modifications et d’ajouts potentiels au répertoire de vedettes-matière canadiennes. BAC poursuit ses consultations auprès des bibliothécaires autochtones et des spécialistes du domaine.

Descriptions de documents d’archives autochtones : BAC a rédigé et diffusé un guide intitulé Procédures sur la rédaction de titres de documents d’archives adaptés aux réalités culturelles autochtones, pour gérer les termes offensants trouvés dans les descriptions de sa collection. BAC travaille également à la rédaction d’un message informant les utilisateurs de son outil de recherche dans la collection qu’un langage désuet ou offensant a été utilisé dans certaines descriptions.

En cours

Barre de progrès indiquant l'étape 2 de 3
18 Accès à des preuves documentaires
Nous continuerons de faciliter l’accès équitable à des preuves documentaires nécessaires dans le cadre de procédures judiciaires (comme les revendications territoriales) ou quasi judiciaires (comme les commissions et les enquêtes).
BAC continue d’aider les chercheurs à trouver des documents grâce à ses divers modes de communication : Web, téléphone, courriel, Skype et en personne; à Ottawa, Vancouver, Winnipeg et Halifax. Depuis le 1er avril 2019, des spécialistes de la région de la capitale nationale ont répondu à 402 questions écrites à propos des Autochtones, soit environ 14 % de toutes les demandes reçues par écrit. À peu près 20 % des rendez-vous avec des archivistes concernent le patrimoine documentaire autochtone.

Depuis le 1er avril 2019, les employés des bureaux de BAC à Vancouver et à Winnipeg ont répondu à 555 questions relatives aux Autochtones (90 % de toutes les questions reçues), accueilli 181 visiteurs désirant consulter des documents, et reproduit 29 700 pages.

Depuis mai 2019, BAC a aidé des chercheurs à trouver les documents numériques dont ils avaient besoin pour le Recours collectif concernant les externats indiens fédéraux, et entrepris de créer une page d’information expliquant comment repérer ces documents. BAC envisage de rédiger des procédures sur divers modes de collaboration interne et externe.

Trois autres InfoPages seront bientôt créées pour diffuser de l’information concernant les documents des Affaires indiennes, la collection d’ouvrages de référence sur les Autochtones et la collection de publications sur la généalogie autochtone.

BAC met régulièrement à jour la page Web sur la généalogie autochtone. Un blogue traitant de l’émancipation des Premières Nations a été publié en avril 2019.

En cours

Barre de progrès indiquant l'étape 2 de 3
19 Services de références et lieux de service
Nous établirons un plan et modifierons nos services de référence et nos lieux de service afin de mieux répondre aux besoins exprimés individuellement et collectivement par les Premières Nations, les Inuits et la Nation métisse. Pour ce faire, nous consulterons le Cercle consultatif autochtone et les chercheurs autochtones de BAC.
BAC demeure à l’écoute des personnes et des communautés dans le but d’améliorer ses services.

Certaines des équipes de conseillers à la référence de BAC répondent aux questions concernant les Autochtones. Elles apportent des réponses en consultant des clients, des partenaires, et d’autres employés de BAC.

Les employés des services de référence sont de plus en plus sensibilisés et renseignés par rapport à ces questions. Ils ont assisté aux conférences suivantes en 2019 :
  • Conversation avec un chercheur spécialisé dans les revendications autochtones (23 avril)
  • Rencontre avec des collègues autochtones à BAC (24 mai)
  • Les certificats de Métis (28 mai)
  • La recherche sur l’histoire familiale des Métis (17 juin)
  • Le vocabulaire autochtone et l’interaction avec les clients (2 juillet)
Le personnel de BAC a également accueilli des collègues de Parcs Canada pour discuter de l’accès aux documents relatifs aux pensionnats à des fins de commémoration (12 juillet).

Le personnel de BAC à Vancouver collabore avec la Bibliothèque publique de Vancouver, l’organisme Aboriginal Life in Vancouver Enhancement, et d’autres groupes communautaires pour concevoir un programme sur la généalogie autochtone. Le programme intégrera des éléments de pratiques culturelles autochtones et aidera les personnes à la recherche de leurs ancêtres.

En cours

Barre de progrès indiquant l'étape 2 de 3
20 Consultation d’archives et de résultats de recherche
Nous ferons connaître aux communautés et aux organismes des Premières Nations, des Inuits et de la Nation métisse les documents d’archives qui pourraient leur être utiles et les résultats de nos recherches. Nous évaluerons de plus l’opportunité de confier à des Autochtones la gestion des conditions d’accès à certaines collections liées à des peuples ou à des communautés en particulier, ou encore à des archives créées grâce au savoir autochtone.
Les communautés et les organisations des Premières Nations, des Inuits et de la Nation métisse pourront consulter les archives et les résultats de recherche de BAC. En outre, nous examinerons la gestion de l’accès, dirigée par les Autochtones, à certaines collections de BAC qui touchent des peuples ou des communautés spécifiques, ainsi qu’à des documents créés à partir du savoir autochtone.

Amorcé

Barre de progrès indiquant l'étape 1 de 3
21 Mise en valeur des collections numérisées
Dans le cadre de son initiative Nous sommes là : Voici nos histoires, BAC numérisera les collections portant sur les cultures et les langues autochtones, créera des instruments de recherche conviviaux et téléversera du contenu en ligne afin de mettre ces documents en valeur et d’en faciliter l’accès.
En décembre 2019, le programme Nous sommes là : Voici nos histoires avait numérisé quelque 504 586 images, documents et cartes de la collection de BAC, notamment :
  • des certificats de Métis et des documents connexes du ministère de l’Intérieur
  • des photos de la Commission royale sur les peuples autochtones dans les années 1990
  • des photos de l’ancien ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien
  • des cartes, dont celle intitulée « Indian Land Sales Maps » montrant les terres de réserve au Canada, et des cartes des terrains longeant la rivière Métis à l'Ouest du Canada
Les documents numérisés sont plus faciles à trouver grâce à des descriptions archivistiques actualisées, incluant des métadonnées plus précises et plus pertinentes au point de vue culturel.

En cours

Barre de progrès indiquant l'étape 2 de 3
22 Développement de compétences en matière d’archivistique et de bibliothéconomie
BAC épaulera les communautés des Premières Nations, des Inuits et de la Nation métisse dans le développement de compétences individuelles et de capacité institutionnelle en matière d’archivistique et de bibliothéconomie. Il offrira en outre un service d’entreposage aux communautés qui ne possèdent pas encore de tels espaces, sans toutefois acquérir la propriété de ces documents. Nous collaborerons avec les peuples autochtones pour que les archives non gouvernementales provenant de leurs communautés soient conservées comme ils l’entendent, que ce soit à BAC ou dans leurs propres localités.
Le travail a débuté en décembre 2019. BAC met à jour sa stratégie de stockage des collections analogiques pour y inclure des espaces dédiés dans son portefeuille pour le matériel autochtone en dépôt à BAC. Afin de suivre les principes d’autodétermination et de codéveloppement, de nouvelles consultations et discussions avec les communautés autochtones seront nécessaires pour évaluer certains éléments, dont les suivants :
  • types d’espace de stockage requis
  • niveau d’utilisation prévu par les communautés autochtones
  • détermination et élimination des obstacles à la confiance dans le programme de dépôt
  • corédaction avec les communautés autochtones d’un modèle d’accord de transfert, définissant clairement des termes comme « soin », « garde » et « propriété », les mécanismes d’accès, etc.

Amorcé

Barre de progrès indiquant l'étape 1 de 3
23 Gestion des documents de nature délicate
BAC donnera priorité aux préférences des Premières Nations, des Inuits et de la Nation métisse dans sa gestion des documents de nature délicate créés par les différentes communautés autochtones ou portant sur ces dernières.
BAC collabore avec l’Inuit Tapiriit Kanatami pour gérer les documents qui, selon cet organisme, ont de la valeur pour les Inuits, cela afin de maximiser l’accès, la propriété et le contrôle de ces documents par les Inuits. BAC suivra aussi la Stratégie nationale inuite sur la recherche, ainsi que le plan connexe de mise en œuvre.

En cours

Barre de progrès indiquant l'étape 2 de 3

D. Promotion et soutien

MesureMesure prévue dans le plan d’actionMise à jour sur le travail accompliMarqueurs de progrès
24 Collections du patrimoine autochtone
Nous ferons la promotion des collections du patrimoine autochtone au moyen de contenu en ligne et des médias sociaux, en ciblant spécialement les Premières Nations, les Inuits et la Nation métisse.
En 2019, BAC a publié 18 billets de blogue sur des ressources concernant le patrimoine des Premières Nations, des Inuits et de la Nation métisse. Le personnel autochtone de BAC a rédigé 11 de ces billets.

BAC a également publié quatre albums Flickr en 2019 portant sur des contenus autochtones (Judith Pauline White, Pipes, George Mully, Tom Longboat). Un balado sur Tom Longboat a aussi été mis en ligne. Deux défis de production participative Co-Lab ont été lancés en 2019, utilisant des documents relatifs aux Premières Nations, aux Inuits et à la Nation métisse. BAC est en train de créer un livre électronique amélioré, entièrement rédigé par du personnel autochtone.

BAC a créé des projets pour mettre en valeur le patrimoine documentaire autochtone, et utilisé Twitter, Facebook et Instagram pour :
  • faire le point sur la numérisation des documents autochtones
  • promouvoir les services de numérisation et le programme de financement offerts par BAC aux communautés autochtones du Canada

Dans le cadre du projet Un visage, Un nom, BAC publie chaque semaine des photos sur les médias sociaux. Les communautés des Premières Nations, les communautés inuites et de la Nation métisse sont invitées à identifier les personnes et les lieux représentés, et ainsi permettre à BAC d’actualiser ses notices. Les lecteurs peuvent laisser des commentaires et échanger des histoires avec BAC, et entre eux.

En cours

Barre de progrès indiquant l'étape 2 de 3
25 Financement sous forme de contribution
Nous fournirons des ressources financières aux organismes dirigés par des Autochtones pour qu’ils mettent sur pied des projets archivistiques et bibliothéconomiques liés à leur patrimoine et à leurs histoires.
BAC fournit jusqu’à 100 000 $ à des groupes autochtones, dans le cadre du programme Écoutez pour entendre nos voix, pour numériser des enregistrements qui documentent leur culture et leur langue. Lors du premier appel de demandes de financement, achevé à la mi-juillet, BAC a reçu 88 propositions. Les demandes ont été évaluées par un comité autochtone externe composé de représentants des Premières Nations, des Inuits et de la Nation métisse de toutes les régions du Canada. En 2019-2020, BAC a financé 31 organisations pour un montant total de 2,3 millions de dollars.

En cours

Barre de progrès indiquant l'étape 2 de 3
26 Écoutez pour entendre nos voix
Nous tisserons des partenariats avec des organismes et des communautés des Premières Nations, des Inuits et de la Nation métisse pour les aider à préserver et à numériser les enregistrements relatifs à leurs cultures et à leurs langues, dans le cadre de la nouvelle initiative de BAC Écoutez pour entendre nos voix.
Écoutez pour entendre nos voix a entrepris de numériser et de préserver les enregistrements de cinq personnes et organisations autochtones pour les aider à sauvegarder et à rendre plus accessibles les enregistrements relatifs à leurs cultures et à leurs langues. Nous sommes en pourparlers avec plusieurs autres demandeurs intéressés.

En cours

Barre de progrès indiquant l'étape 2 de 3
27 Événements
Nous organiserons des événements conçus dans la perspective des Autochtones visant à faire mieux comprendre les histoires des Premières Nations, des Inuits et de la Nation métisse, ainsi que le rôle des archives et des bibliothèques dans le processus de réconciliation.
Depuis 2017, BAC a organisé conjointement avec Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada, cinq rencontres d’écrivains autochtones dans le cadre de la campagne #LecturesAutochtones. Ces événements aident les auteurs autochtones à faire entendre leurs points de vue et leurs voix. En novembre 2018, BAC a organisé le Symposium sur l’accès au savoir autochtone, en collaboration avec l’Université Dalhousie, afin de réfléchir aux meilleures façons de documenter le savoir autochtone et de le rendre plus accessible.

En cours

Barre de progrès indiquant l'étape 2 de 3
28 Expositions
Nous créerons, seul ou en collaboration, des expositions, itinérantes dans certains cas, portant sur les histoires des Premières Nations, des Inuits et de la Nation métisse. Elles auront lieu à BAC ou dans les locaux d’institutions partenaires.
L’exposition Un peuple dans l’ombre : À la découverte de la Nation métisse dans la collection de Bibliothèque et Archives Canada, organisée par BAC, continue sa tournée du pays et remporte toujours un vif succès. Les 32 panneaux de reproductions d’œuvres d’art et de photographies explorent la représentation des Métis dans la collection de BAC.

L’exposition a été présentée au :
  • Kootenai Brown Pioneer Village, Pincher Creek (Alberta), du 6 avril au 9 juin 2019
  • Manitoba Museum, Winnipeg (Manitoba), du 21 juin au 27 octobre 2019

Elle sera présentée au :
  • Jasper-Yellowhead Museum, Jasper (Alberta), du 10 janvier au 3 mai 2020
  • Western Development Museum, Saskatoon (Saskatchewan), dates à déterminer

En cours

Barre de progrès indiquant l'étape 2 de 3
Date de modification :