Les lettres de Joseph Gaetz

des lettres et une photo

Source : Mikan 5016125

Joseph Gaetz était un homme de parole. Et il adorait écrire.

En 2017, sa plus jeune fille, Cathy, a fait don des 536 lettres que son père avait envoyées à sa fiancée, Jean, pendant et immédiatement après la Deuxième Guerre mondiale.

Fils d’immigrants russes, Joseph Gaetz grandit à Faith, en Alberta. Quelques mois avant de s’embarquer pour l’Angleterre avec l’unité de renfort de l’infanterie canadienne, il se fiance à Jean McRae, de Turner Valley, en Alberta.

Comme Joseph a le mal du pays, il décide d’écrire à sa fiancée dès qu’il en a l’occasion, envoyant parfois même deux lettres par jour. Il commence chaque lettre par «Chère Jeanie, ma tendre chérie» [traduction], et la termine en lui réaffirmant son amour.

Dans ses lettres, il prend soin de rassurer sa bien-aimée en lui disant qu’il se porte bien, répond à sa lettre précédente, parle de la météo, livre ses observations sur la vie militaire et décrit certaines des expériences qu’il vit à l’étranger.

Doté d’un solide sens du devoir personnel, Joseph Gaetz passe 7 mois sur les champs de bataille sans prendre un seul jour de congé. En 1944, il passe même le jour de Noël en service dans le no man’s land, cette zone contestée.

Joseph Gaetz ne connaît pas une guerre particulièrement héroïque. Il fait comme des milliers d’autres Canadiens: il s’enrôle et combat auprès de ses compagnons d’armes, espérant un jour rentrer à la maison et revoir sa bien-aimée.

Joseph Gaetz sera l’un de ces chanceux: il reviendra au Canada en novembre 1945 et épousera Jean le 21 juin 1948. Ils auront trois filles.

Malheureusement, Joseph perdra la vie à 41 ans, alors que sa fille Cathy sera âgée de seulement un an. Elle connaîtra son père en lisant les centaines de lettres qu’il avait fait parvenir à sa mère pendant et après la guerre.

Pour en apprendre davantage sur Joseph Gaetz et ses lettres, consultez les ressources suivantes :

Date de modification :