4. Trouver de l'information

Trouver de l'information, c'est le cœur même de la recherche généalogique. Vous allez commencer par vous-même et votre propre famille, en parlant avec des parents et en notant les détails qu'ils vous donnent.

Aujourd'hui, la plupart des personnes se tournent en premier vers l'Internet. L'Internet est un outil merveilleux qui s'améliore sans cesse pour les généalogistes. Utilisé de façon appropriée, il constitue un excellent point de départ… mais ce n'est qu'un point de départ. Tout N'EST PAS sur l'Internet.

Les bibliothèques et les centres d'archives sont les endroits traditionnels de recherche des généalogistes et la plupart ont des sites Internet qui donnent accès à des outils de recherche et des bases de données.

Joindre les rangs d'une société de généalogie est l'une des meilleures façons pour un débutant de s'initier au monde de la recherche généalogique.

Des termes spécialisés sont employés en histoire des familles et en généalogie. Consultez le Glossaire de généalogie et histoire familiale pour en connaître le sens.

Où commencer

Ce site Web est la passerelle aux collections de généalogie et aux services de Bibliothèque et Archives Canada. L'information présentée dans Lieux et Sujets comprend les descriptions et les références aux documents d'archives de BAC, incluant :

  • les documents d'immigration;
  • les recensements;
  • les documents militaires;
  • les documents relatifs aux terres; ainsi que
  • les documents créés par le gouvernment du Canada.

Restez informés, restez branchés avec nous via les médias sociaux.

Ailleurs sur l'Internet

L'Internet est devenu un des outils les plus précieux pour les généalogistes et c'est la première source d'information que la plupart des débutants vont utiliser.

Vous pouvez vous en servir pour trouver de l'information sur un nom de famille, un lieu ou un sujet. Voici quelques exemples :

  • Les documents d'attestation de votre ancêtre tirés de son dossier militaire de la Première Guerre mondiale indiquent qu'il a auparavant servi dans le régiment 1st Oxfordshire. Pour obtenir de l'information sur ce régiment, effectuez une recherche sur l'Internet en inscrivant 1st Oxfordshire comme terme de recherche.
  • Sur l'acte de décès de votre ancêtre, l'encre est si pâle que le lieu de naissance est difficile à déchiffrer. Vous n'êtes pas sûr s'il s'agit de Rasteco ou de Rustico. Faites une recherche sur l'Internet en inscrivant les mots Rasteco Canada, puis essayez de nouveau avec Rustico Canada. Vous découvrirez rapidement que Rustico est une localité de l'Île-du-Prince-Édouard.
  • Votre ancêtre est né en Ukraine. Démarrez votre recherche de sites Internet en écrivant les mots Ukraine généalogie et Ukraine genealogy.
  • Vous désirez savoir si d'autres chercheurs travaillent sur le même nom de famille que vous. Employez des termes de recherche tels que famille Blasier ou des mots séparés, comme Blasier généalogie.

Depuis les débuts de l'Internet, plusieurs moteurs de recherche ont existé et disparu. L'engin de recherche Google est parmi les plus populaires. Toutefois, il ne faut pas négliger les autres moteurs de recherche qui peuvent indexer les ressources d'une façon différente.

Les moteurs de recherche vont trouver des pages Web à travers l'Internet. Mais ils ne cherchent pas dans les bases de données en ligne. Cela signifie que vous devez effectuer une recherche dans chaque base de données séparément en utilisant le moteur de recherche de la base de données. Plusieurs sites Web offrent maintenant la recherche fédérée qui couvre plusieurs bases de données à la fois. Ne présumez pas que vous cherchez dans toutes les bases de données d'un site Web grâce à une seule recherche. Lisez les instructions ou les fichiers d'aide pour savoir où chercher exactement et comment interpréter les résultats obtenus.

La plupart des bibliothèques, des centres d'archives, des ministères du gouvernement, des sociétés généalogiques et historiques possèdent un site Web. Vous trouverez sur des sites Web personnels des index, des arbres généalogiques ou du matériel pour une famille ou une région en particulier. Certains sites Web servent de portails ou de passerelles pour de l'information sur un sujet particulier.

Apprenez à reconnaître le contenu d'autorité fourni par les sociétés, les bibliothèques, les centres d'archives ou les organismes gouvernementaux. Soyez plus prudents avec les renseignements fournis par les individus sur des sites Web personnels. Parfois, vous ne pouvez pas déterminer jusqu'à quel point la recherche a été poussée ou quelles sources ont été utilisées.

Abonnez-vous aux babillards, listes de messageries, bulletins et blogues de généalogie.

Plusieurs ressources comme des documents produits par le gouvernement, des registres paroissiaux, des journaux, des annuaires de ville sont vendus en ligne. Quelques compagnies commerciales indexent et numérisent ces ressources de façon indépendante; d'autres ont conclu des ententes avec des bibliothèques et des centres d'archives nationaux pour indexer et numériser ces ressources. Les prix et forfaits d'abonnement varient pour chaque site.

Comme pour le Canada, vous allez découvrir d'autres bibliothèques et centres d'archives à travers le monde qui offrent des ressources généalogiques au chercheur, que ce soit sur place ou en ligne. Consultez Liens et recherche connexe pour découvrir certains de ces sites Web.

Exonération de responsabilité

Bibliothèque et Archives Canada ne suggère pas l'usage ou l'achat d'un produit ou service généalogique commercial spécifique. Les renseignements sur ces produits et services sont fournis simplement à titre de renseignement.

Recherche dans les bibliothèques

La plupart des bibliothèques, telle que Bibliothèque et Archives Canada, possèdent des collections riches d'outils de travail en généalogie.

Journaux

Les avis de décès publiés dans les journaux fournissent généralement des renseignements sur les personnes décédées, par exemple sur leur carrière ou leur service militaire, ainsi que le nom et le lieu de résidence des membres de leur famille immédiate. Certains avis de décès ont été indexés et peuvent être consultés sur les sites Web suivants:

Consultez nos Sources de nouvelles canadiennes en ligne ou les sites Web suivants :

Annuaires de villes

Les annuaires de villes contiennent de l'information qui peut être très utile pour retracer des individus, des familles et des commerces. Ils comprennent généralement une liste alphabétique des résidents adultes avec leur occupation et leur adresse, une liste des commerces, des églises, des écoles, des organismes sociaux, des services municipaux, etc. On y trouve aussi une liste des rues en ordre alphabétique, avec le nom de l'occupant pour chaque numéro civique. Une recherche dans les annuaires peut aussi vous aider à déterminer le quartier dans lequel résidait une personne lors d'une année de recensement, à identifier les membres adultes d'une famille vivant à la même adresse et à cerner la période durant laquelle un immigrant est arrivé au pays.

Les annuaires étaient publiés à l'origine par des compagnies telles que Might, Henderson et Lovell, comme outils de marketing et de publicité pour les villes de moyenne et de grande densité de tout le Canada. Ils étaient publiés sur une base annuelle, bisannuelle ou irrégulière. Les annuaires des années 1800 et du début des années 1900 contiennent généralement les noms de la plupart des hommes âgés de plus de 18 ans, mais pas celui de toutes les femmes. De façon générale, seules les femmes qui étaient veuves, employées ou propriétaires de commerce sont listées. Dans le premier cas, l'abréviation wid. suit le nom.

Annuaires provinciaux

Des annuaires provinciaux ont aussi été publiés de façon irrégulière à compter des années 1850 jusqu'au début des années 1900. Il existe des séries régulières pour l'Ontario, le Manitoba et les Territoires du Nord-Ouest. Exceptionnellement, il existe pour la Colombie-Britannique une série presque complète qui couvre les années 1860 jusqu'aux années 1950. Les annuaires provinciaux sont très utiles pour trouver les résidents des petites villes et des villages. En général, les principaux commerçants et fermiers sont listés. On y trouve aussi les noms et les occupations. Les adresses ne sont toutefois pas données.

Annuaires de comtés

Les annuaires de comtés ont aussi été publiés de façon irrégulière en particulier pour l'Ontario à compter des années 1850 jusqu'au début des années 1900 et pour quelques autres comtés dans d'autres provinces. L'information est présentée par comté et par canton. Ces annuaires sont très utiles pour trouver des cultivateurs et des résidents des régions rurales. Ils comprennent les noms, les numéros de concession et de lots et la localisation du plus proche bureau de poste.

Conseils de recherche pour les annuaires de villes

  • Il n'était pas obligatoire d'être inscrit dans les annuaires. Plusieurs personnes ne voulaient pas être inscrites. Par conséquent, si vous ne vous trouvez pas une personne dans les annuaires, cela ne veut pas dire qu'elle n'habitait pas dans cette cité, ville etc.
  • Vérifiez toujours pour plusieurs années proches de la période de temps qui vous intéresse; quelquefois, une personne est listée pour une année et non pour la suivante et ainsi de suite.
  • Vérifiez toujours à la fois la section alphabétique et la section par rue de chaque annuaire; vous y trouverez souvent des informations différentes (souvent contradictoires) dans chaque section.
  • Faites une recherche selon les variantes orthographiques des noms de familles; les informations contenues dans les annuaires étaient compilées grâce à une visite de porte à porte. Par conséquent, les annuaires contiennent fréquemment des erreurs.

Bibliothèque et Archives Canada possède une des plus vastes collections d'annuaires canadiens. Cette collection comprend des annuaires nationaux, provinciaux et territoriaux, ainsi que des annuaires de comtés et de villes du Canada, qui datent surtout des XIXe et XXe siècles. Vous pouvez aussi consulter l'instrument de recherche imprimé Annuaires canadiens, 1790-1987 : une bibliographie et un index des noms de lieux (AMICUS 8581821).

Vous pouvez aussi consulter les sites Web suivants :

Publications officielles canadiennes

Les publications officielles canadiennes, tant provinciales que fédérales contiennent de l'information d'une grande valeur pour les généalogistes. Par exemple, on trouve dans La Gazette du Canada des distinctions militaires, des listes de nouveaux citoyens, des avis de changement de nom, etc. Les Lois du Canada (anciennement Statuts du Canada) renferment, pour certaines années, des avis de divorce. Les Documents de la session contiennent plusieurs renseignements intéressants, notamment des listes de fonctionnaires, de personnes qui ont déposé une réclamation pour des pertes occasionnées lors de rébellions, etc.

Histoires locales et des communautés

Les histoires locales et des communautés contiennent souvent des renseignements utiles aux généalogistes, tels que des notes biographiques sur des membres de la communauté, des listes de politiciens locaux, des listes d'enseignants, de gens d'affaires, etc. et des listes de membres d'organisations communautaires.

Certaines histoires locales ont été numérisées et peuvent être consultées sur les sites Web Nos racines et Our Future, Our Past, The Alberta Heritage Digitization Project (anglais seulement).

Très souvent, les généalogistes partagent le fruit de leurs recherches et publie l'histoire de leur famille. Plusieurs bibliothèques au Canada détiennent un nombre sans cesse croissant de publications d'histoires de familles canadiennes et de familles qui ont des parents au Canada. Plusieurs sociétés de généalogie conservent des histoires de familles réalisées par leurs membres. Des généalogistes font aussi don d'un exemplaire aux dépôts d'archives provinciales.

Bibliothèque et Archives Canada possède aussi des fonds d'archives privées sur des familles. Interrogez la base de données Recherche de fonds d'archives pour trouver des fonds d'archives sur des familles en utilisant des mots clés comme un nom et « mg25 » (collection MG 25).

Consultez notre bibliographie pour trouver des références to à des sources généalogiques publiées. Cherchez pour des ouvrages dans AMICUS, en utilisant des mots clés pour trouver des auteurs, des titres et des sujets. Si vous ne pouvez pas vous rendre à une bibliothèque, regardez sur le site Web de la bibliothèque pour voir s'il n'y a pas un service du type « Posez une question ». Certaines bibliothèques offrent des services de référence virtuelle et répondent aux questions des usagers éloignés.

Recherche dans les centres d'archives

Parce qu'ils sont uniques, vous devrez généralement consulter sur place les documents originaux. Vous les consulterez en grande partie à l'aide de microfilms et d'images numérisées. Plusieurs documents numérisés sont accessibles sur l'Internet et il y en a de plus en plus à chaque jour. Consultez l'Internet pour voir si les documents dont vous avez besoin sont accessibles en ligne.

Vous allez consulter principalement les documents suivants :

  • actes de naissance;
  • actes de mariage;
  • actes de décès;
  • recensements;
  • documents relatifs aux terres.

Consultez Sujets pour plus d'information sur ces documents.

La plupart des centres d'archives au Canada fournissent des outils de recherche, des guides et des instruments de recherche pour vous aider à vous servir de leurs collections. Le Conseil canadien des archives fournit des renseignements sur plusieurs centres d'archives au Canada et comprend un répertoire qui est interrogeable.

Recherche dans les sociétés de généalogie

Les sociétés de généalogie fournissent :

  • un accès aux membres des sociétés qui peuvent compter de multiples années d'expérience dans la recherche généalogique et qui sont disposés à aider le débutant;
  • un accès aux centres de documentation des sociétés qui possèdent des collections contenant à la fois des livres d'instructions et des manuels, ainsi que des ouvrages plus approfondis sur l'histoire locale, les autres lieux et groupes ethniques;
  • des occasions d'apprentissage telles que des conférences ou des ateliers.

Plusieurs sociétés entreprennent des projets de recherche spécifiques comme l'indexation de documents ou de journaux locaux.

Elles publient également des périodiques et des bulletins qui fournissent des renseignements sur les recherches entreprises par les membres, les conférences et rencontres à venir. On y trouve aussi des questions posées par des membres ainsi que des renseignements à jour sur les méthodes de recherche et les documents qui existent dans la région.

S'il n'y a pas de société dans votre région, pourquoi n'en fonderiez-vous pas une? Même si vous êtes un débutant et avez encore beaucoup à apprendre, le fait de fonder une société peut attirer les « experts », ce qui sera en retour bénéfique pour votre propre recherche et apprentissage.

Faites une recherche pour une société dans Liens et recherche connexe ou dans le répertoire des ressources généalogiques canadiennes, AVITUS, sur ce site Web.

Date de modification :