Renseignements ministériels supplémentaires 2021-2022

​​Raison d’être, mandat et rôle : composition et responsabilités

Raison d’être

En vertu de la Loi sur la Bibliothèque et les Archives du Canada (la Loi), le mandat de Bibliothèque et Archives Canada (BAC) consiste à :

  • préserver le patrimoine documentaire du Canada pour les générations actuelles et futures;
  • être une source de savoir permanent accessible à tous, qui contribue à l’épanouissement culturel, social et économique de la société libre et démocratique que constitue le Canada;
  • faciliter, au Canada, la collaboration des divers milieux intéressés à l’acquisition, à la préservation et à la diffusion du savoir;
  • servir de mémoire permanente de l’administration fédérale et de ses institutions.

Le ministre du Patrimoine canadien est responsable de Bibliothèque et Archives Canada.

Mandat et rôle

Le mandat de BAC en matière de gestion du patrimoine documentaire repose sur trois piliers :

1. Acquérir et traiter le patrimoine documentaire

BAC a la responsabilité d’acquérir le patrimoine documentaire ayant une valeur historique et témoignant de l’évolution des différentes sphères d’activités de la société canadienne au fil des ans. La collection de BAC contient des documents créés et publiés au Canada et à l’étranger, d’intérêt pour les Canadiens, et conservés sur divers supports. Pour enrichir sa collection, BAC s’appuie sur le mandat que lui confère la Loi ainsi que sur divers mécanismes, comme les dons et les acquisitions.

2. Préserver le patrimoine documentaire

BAC a la responsabilité de préserver sa collection afin qu’elle traverse bien le temps et que les prochaines générations puissent y avoir accès. Cette responsabilité repose sur l’expertise d’employés spécialisés en préservation, sur les processus de migration et de numérisation du contenu, ainsi que sur la qualité des infrastructures de BAC.

3. Donner accès au patrimoine documentaire

Les responsabilités de BAC en matière d’accès au patrimoine documentaire consistent à faciliter le repérage et la consultation de sa vaste collection. BAC offre l’accès à ses ressources documentaires :

  • en offrant au public du contenu numérique et des services en ligne;
  • en offrant des services sur place au 395, rue Wellington, à Ottawa, ainsi qu’à ses points de service d’Halifax, de Winnipeg et de Vancouver;
  • en contribuant à des événements et à des expositions qui permettent au public de découvrir la collection de BAC dans les collectivités, les musées et les lieux culturels partout au Canada.

Contexte opérationnel

Comme l’ensemble des ministères et organismes du gouvernement canadien, BAC poursuit ses efforts pour soutenir les Canadiens pendant la pandémie de COVID-19. Cette crise a démontré, plus que jamais, l’importance de rendre la collection de BAC plus accessible en ligne et d’offrir des services centrés sur l’utilisateur. Pour mieux servir les Canadiens, BAC priorisera l’optimisation de sa capacité numérique et poursuivra la transformation de ses services en personne et en ligne. Pour créer des services et des opérations virtuelles centrés sur l’utilisateur, il s’appuiera sur la Politique sur les services et le numérique, ainsi que sur les Normes numériques du gouvernement du Canada. Les employés de BAC fourniront aussi des services de référence (généalogie, référence, services de copie, etc.) à distance et en personne dans ses quatre points de service au Canada, en respectant les directives des autorités de santé publique.

Pour soutenir cette importante transition axée sur la technologie numérique, sur le public et sur la souplesse des interactions avec ses partenaires et ses usagers, BAC poursuivra son exercice de consultation Vision 2030. Celui-ci prévoit l’adoption d’un énoncé de vision clair et rassembleur, élaboré conjointement par la direction, le personnel et les clients, ainsi que l’élaboration d’une feuille de route stratégique. Ce processus permettra de définir où l’institution veut aller, les objectifs qu’elle souhaite atteindre d’ici 2030 et les différentes initiatives qu’elle prévoit lancer pour y arriver. De plus, pour favoriser la collaboration entre ses différents secteurs et la reconnaissance des expertises diversifiées de ses employés, BAC adoptera une nouvelle structure organisationnelle en avril 2021.

BAC contribuera à la priorité fédérale qui consiste à investir dans des infrastructures et technologies vertes. Sa future installation de préservation (Gatineau 2), dont la construction est déjà bien amorcée, sera le premier édifice fédéral construit selon les exigences de la Stratégie canadienne pour un gouvernement vert. Quant à la nouvelle installation partagée avec la Bibliothèque publique d’Ottawa, dont la conception architecturale a été révélée en 2020, elle sera construite selon les normes LEED Or et sera carboneutre. Ce bâtiment vert se voudra un modèle environnemental et une vitrine pour la conception de futures infrastructures durables à travers le pays.

Comme l’ensemble du gouvernement canadien, BAC a entendu les appels à l’action afin de changer les structures et les processus qui ont contribué à marginaliser (volontairement ou involontairement) de nombreux Canadiens. Aussi, BAC poursuivra ses efforts pour créer et maintenir un environnement de travail respectueux, inclusif et diversifié, notamment :

Enfin, pour favoriser la réconciliation avec les peuples autochtones, BAC maintiendra ses initiatives en vue de préserver et revitaliser les langues autochtones et accroître l’accès au contenu autochtone de ses collections. Il continuera d’administrer son Programme pour les collectivités du patrimoine documentaire pour épauler les communautés autochtones et les institutions canadiennes du patrimoine.


Date de modification :