Projet d’installation partagée avec la Bibliothèque publique d’Ottawa

Rendu architectural de la future installation partagée, qui sera située au 555, rue Albert, à Ottawa en Ontario.

 

Depuis 2016, un ambitieux projet unit Bibliothèque et Archives Canada et la Bibliothèque publique d’Ottawa (BPO) : la conception d’un édifice partagé qui regroupera les services publics des deux institutions. Les architectes sont à l’œuvre depuis le début de 2019 afin de concevoir une installation moderne et emblématique, à la fine pointe de la technologie.

L’installation partagée, dont l’ouverture est prévue pour la fin de 2024, et l’inauguration officielle en 2025, promet d’être un haut lieu du patrimoine culturel canadien, un espace de rassemblement pour les résidents comme pour les visiteurs, et un excellent exemple de l’engagement du gouvernement du Canada à bâtir des infrastructures durables. Le nouvel édifice sera situé au 555, rue Albert – au cœur de la capitale nationale – à peine à quelques centaines de mètres de l’édifice actuel de BAC sur la rue Wellington.

Le 5 août 2021, au nom de la Nation algonquine Anishinabeg, la Première Nation Kitigan Zibi Anishinabeg et la Première Nation algonquine de Pikwàkanagàn ont donné à l’installation l’appellation Ādisōke. Ādisōke est un terme de la langue anishinābemowin qui désigne l’art du récit. Le récit est le moyen traditionnel grâce auquel les peuples autochtones transmettent, aux générations suivantes, le savoir, la culture et l’histoire. Ādisōke est une appellation significative et idoine pour l’installation partagée, puisque le récit représente la réunion du savoir, de l’histoire, de la découverte, de la culture, de la créativité, de la collaboration et des liens. Ādisōke évoque aussi la vocation qui se situe au cœur même des institutions partenaires : Bibliothèque et Archives Canada, comme gardien des récits canadiens et autochtones, et la Bibliothèque publique d’Ottawa, qui s’inspire des récits pour édifier la communauté et transformer des vies en inspirant l’apprentissage, en éveillant la curiosité et en nouant des liens.

Ādisōke prévoit accueillir plus de 1,7 million de visiteurs par an, une occasion en or de mieux faire connaître le patrimoine canadien et d’élargir l’accès à l’histoire, à la culture et au savoir de notre pays. 

Le nouvel édifice partagé témoignera de l’importance que les Canadiens accordent aux bibliothèques et aux archives. Imaginez : les richesses d’une bibliothèque publique et d’une institution de mémoire nationale réunies sous un même toit!

Véritable incarnation de notre fierté envers l’identité canadienne, l’installation offrira un espace accueillant, propice à l’apprentissage, à la découverte et à la collaboration, assorti d’une expérience client améliorée.

Liens utiles


Date de modification :