Running on Empty: Canada and the Indochinese Refugees, 1975–1980

À l'occasion du Festival international des écrivains d'Ottawa, les Presses de l'Université McGill-Queen's, Bibliothèque et Archives Canada et la Société historique de l'immigration canadienne (en association avec l'Ottawa Asian Heritage Month Society, la Chambre de commerce Cambodge-Canada et la communauté canado-vietnamienne d'Ottawa) vous convient, accompagné d'un invité, au lancement du livre :

En compagnie des coauteurs Michael J. Molloy, Peter Duschinsky, Kurt F. Jensen et Robert J. Shalka

Le mercredi 17 mai 2017
18 h 30

Bibliothèque et Archives Canada
395, rue Wellington (Ottawa)

Les années 1960 et 1970 ont vu se transformer le système de valeurs prédominant au Canada, d'un modèle centré sur l'Europe à un modèle multiculturel, axé sur la diversité. Ce changement majeur s'est reflété de façon tangible dans la façon dont le gouvernement et les Canadiens ont réagi à la crise des réfugiés qui a touché des millions de personnes en Asie du Sud-Est.

Running on Empty, un nouveau livre publié par les Presses de l'Université McGill-Queen's, est le premier ouvrage exhaustif sur la réinstallation au Canada de 70 000 réfugiés déplacés à cause de la guerre, de la tyrannie et du génocide qui sévissaient au Vietnam, au Cambodge et au Laos de 1975 à 1980. Il décrit les décisions prises par les politiciens et les fonctionnaires fédéraux qui ont rédigé des politiques, puis conçu et exécuté des programmes pour appuyer l'extraordinaire réponse de milliers de Canadiens devant cette tragédie.

Le livre documente aussi les efforts intenses des fonctionnaires canadiens qui ont travaillé sans répit dans des camps isolés, en pleine jungle, s'arrêtant à peine pour dormir à leur table de travail alors que des rats et des serpents se faufilaient à leurs pieds. Il expose également le travail des fonctionnaires et des soldats canadiens pour adoucir la difficile transition que vivaient les réfugiés à leur arrivée au Canada. Enfin, il relate l'extraordinaire contribution de Canadiens de toutes les couches de la société qui ont aidé ces réfugiés venus des tropiques à s'installer dans notre froid pays.

Même si l'ouvrage se fonde en partie sur de méticuleuses recherches d'archives, Running on Empty n'est pas un ouvrage aride. On peut y lire des témoignages poignants, rédigés par des représentants du gouvernement affectés à la sélection des réfugiés et à leur parrainage (tant avec des familles canadiennes qu'avec des organismes religieux ou communautaires). À ces récits toujours inspirants, parfois tragiques, parfois cocasses, s'ajoutent des photographies qui documentent la réalité de l'époque.

Les quatre auteurs, Michael J. Molloy, Peter Duschinsky, Kurt F. Jensen et Robert J. Shalka, ont pris leur retraite en tant qu'agents du service extérieur. Ils jouissent d'un riche bagage d'expériences acquises dans toutes les régions du monde. Ils ont organisé et géré les interventions du Canada lors de nombreuses crises mettant en cause des réfugiés, en plus d'avoir travaillé dans des camps de réfugiés en Asie du Sud-Est, en Afrique et en Europe, et d'avoir siégé à des commissions, tant à Ottawa que pour le compte d'organisations internationales à Genève. Ils ont aussi collaboré à la préparation de politiques et aux processus administratifs entourant la gestion et la sélection des réfugiés. Enfin, ils ont pris part à des interventions lors de situations d'urgence concernant des réfugiés. Ensemble, les auteurs cumulent plus de 150 ans d'expérience au service des réfugiés.

La publication de cet ouvrage ne saurait mieux tomber, alors que le Canada accueille des dizaines de milliers de réfugiés syriens et célèbre le 150e anniversaire de la Confédération. Running on Empty commémore l'arrivée de tous les réfugiés indochinois qui, une quarantaine d'années plus tard, sont devenus de fiers citoyens canadiens et de précieux membres de notre société.

Date de modification :