Mobilisation de nos intervenants nationaux

Contexte

Bibliothèque et Archives Canada (BAC) n’est qu’une voix parmi beaucoup d’autres au sein de la communauté du patrimoine documentaire. Les nombreux enjeux qui touchent BAC et les intervenants – notamment la réconciliation avec les peuples autochtones, la numérisation et l’environnement numérique, la démonstration de la valeur des institutions du patrimoine documentaire, la viabilité des institutions de mémoire et les principales questions de politique comme la liberté intellectuelle et le droit d’auteur – sont complexes, de vaste portée et de longue durée. La mobilisation efficace et significative entre BAC et les intervenants est essentielle afin de trouver de meilleures solutions, de préparer le terrain pour la résolution des problèmes à venir, en plus de renforcer l’ensemble de la communauté.

En 2014 et 2015, deux études sur l’état des bibliothèques et des archives au Canada ont été publiéesFootnote1. Elles recommandaient à BAC de s’engager à nouveau auprès des institutions et des réseaux de la communauté du patrimoine documentaire ainsi que de rétablir les liens avec la communauté nationale des bibliothèques et des archives.

Depuis, BAC a travaillé avec ardeur pour renouveler et renforcer ses relations avec les intervenants en établissant des forums, des comités consultatifs et des groupes de travail qui assureront un dialogue ouvert, collaboratif et totalement impliqué à identifier des problèmes communs, de trouver des solutions partagées et de contribuer aux initiatives conjointes.

En janvier 2017, BAC a consulté les intervenants afin de trouver des façons d’officialiser ses efforts de mobilisation. La rétroaction sur cette discussion a été intégrée au présent document.

Portée

Ce document inclut les activités de mobilisation entreprises par BAC avec les intervenants de la communauté canadienne du patrimoine documentaire. Les activités qui ne relèvent pas du cadre de ce document sont celles entreprises avec les entités du gouvernement du Canada, les consultations officielles auprès du public, l’engagement et la collaboration avec les peuples autochtones et les activités officielles de collaboration supposant des partenariats, des contrats, des ententes, etc.

Fondements de la mobilisation des intervenants

L’engagement de BAC auprès des intervenants est inscrit dans la Loi sur la Bibliothèque et les Archives du Canada (2004). Celle-ci énonce le mandat de BAC : « que cette institution puisse faciliter au Canada la concertation des divers milieux intéressés à l’acquisition, à la préservation et à la diffusion du savoir » (alinéa (c) du préambule).

La Loi stipule également qu’un des objectifs de BAC est « d’appuyer les milieux des archives et des bibliothèques » (alinéa 7(f)) et que BAC peut « apporter un appui professionnel, technique et financier aux milieux chargés de promouvoir et de préserver le patrimoine documentaire et d’assurer l’accès à celui-ci » (alinéa 8(i)).

Principes et valeurs

BAC s’engage auprès des intervenants d’une manière établissant clairement les valeurs suivantes :

  • Transparence et ouverture : BAC se conforme aux lois et politiques du gouvernement du Canada et respecte ses autres engagements relatifs à l’ouverture et à la transparence, comme le Plan d’action pour un gouvernement ouvert. BAC reconnaît que l’ouverture et la transparence sont essentielles pour établir et maintenir la confiance.
  • Proactif et opportun : BAC recherche activement des possibilités de collaboration avec les intervenants et demande leur contribution à un stade préliminaire de l’orientation stratégique, politique et opérationnelle.
  • Respect : BAC convient que les intervenants ont des contextes, des enjeux, des expériences et des objectifs différents. BAC reconnaît la valeur qu’apportent ces différentes perspectives.
  • Tout le monde a un rôle à jouer : BAC est l’une des nombreuses organisations de la communauté et elle reconnaît que les autres organisations ont également un rôle important à jouer pour trouver des solutions aux enjeux et défis communs. BAC reconnaît que les problèmes complexes, de vaste portée et de longue durée ne peuvent être résolus que lorsque plusieurs personnes mettent leurs idées en commun.

Rôles de BAC

En collaborant avec les intervenants, BAC peut jouer divers rôles selon le cas :

  • Chef de file : En tant que bibliothèque et archives fédérales, BAC occupe une position unique dans la communauté du patrimoine documentaire en raison de sa portée nationale, de son rôle sur la scène internationale et de l’expertise et des ressources dont elle dispose. Par conséquent, BAC joue un rôle de leadership important en matière d’archivistique et de bibliothéconomie, ainsi que sur les questions stratégiques, politiques et opérationnelles.
  • Participant : BAC reconnaît que d’autres intervenants de la communauté canadienne du patrimoine documentaire peuvent être mieux placés pour diriger les discussions sur certaines questions. BAC participe à un certain nombre de comités d’intervenants et de groupes de travail. Ainsi, BAC contribue comme membre sur un même pied d’égalité et travaille aux côtés des intervenants.
  • Facilitateur : Lorsque cela est possible et approprié, BAC peut tenir le rôle de facilitateur, de défenseur, d’intermédiaire ou d’allié pour les intervenants.

Activités de BAC

Conformément à la Loi sur la Bibliothèque et les Archives du Canada, à son mandat et à son plan triennal 2016-2019, BAC mène quatre activités principales liées à la mobilisation :

  • Informer et partager : Par l’intermédiaire du forum des intervenants, des comités consultatifs, du site Web, des médias sociaux et d’autres forums, BAC tient les intervenants informés de ses priorités, orientations et activités d’intérêt national et international. BAC partage les connaissances et les meilleures pratiques présentant un intérêt pour les intervenants.
  • Consulter : Par l’intermédiaire du forum des intervenants, des comités consultatifs et d’autres tribunes, BAC cherche à obtenir les réactions initiales et les commentaires des intervenants sur les orientations stratégiques, politiques et opérationnelles.
  • Collaborer : BAC collabore avec les intervenants pour identifier des problèmes communs, trouver des solutions concrètes ainsi que de participer à des initiatives conjointes.
  • Faciliter : BAC appuie les possibilités qui facilitent la mise en commun de l’information et la coopération, renforcent et accroissent la capacité de la communauté, et mettent en évidence la valeur des institutions du patrimoine documentaire. BAC sert d’intermédiaire entre les intervenants et le gouvernement du Canada. BAC peut également utiliser ses réseaux afin de créer des liens entre les intervenants et ses contacts au Canada et à l’étranger.

Conclusions

BAC reconnaît l’avantage de maintenir de solides relations avec les intervenants et la communauté du patrimoine documentaire. BAC est fier du travail qu’il a accompli jusqu’ici et s’est engagé à continuer à favoriser l’engagement productif avec les intervenants.

Date de modification :