Conseil consultatif jeunesse

Le Conseil consultatif jeunesse aide Bibliothèque et Archives Canada (BAC) à comprendre comment les jeunes perçoivent le patrimoine documentaire canadien, y accèdent et s'y identifient.

La cohorte 2021-2022 du Conseil est constituée de 22 étudiants et jeunes professionnels âgés de 19 à 25 ans. Ces jeunes Canadiens et Canadiennes de toutes les régions du pays apportent avec eux une variété de parcours et d’expériences.

Le Conseil discute d’une foule de sujets liés au patrimoine documentaire canadien et ses idées et ses points de vue novateurs contribuent à orienter les décisions de BAC. Parmi les sujets qui ont été abordés par le Conseil, on retrouve notamment les événements spéciaux, les balados, les médias sociaux, la production participative, les installations, les activités publiques et l’adaptation à la pandémie de COVID-19.

Photo de groupe Conseil consultatif jeunesse

Conseil consultatif jeunesse : février 2021 à juin 2022

Rangée du haut, de gauche à droite : Anna McAllister, Ashley MacLellan, Cameron Lamb, Caroline Parent-Harvey, Christopher Richmond-Krahn, Clare MacDonald, Donia Arfaoui et Emily Tang.
Rangée du milieu de gauche à droite : Erin MacKinnon, Holly Johnstone, Ilona Krasnova, Jessica Carrière, Jessica Mandziya-Sathoud, Kaitlin Bird, Matthew Koristka et Percy Miller.
Rangée du bas, de gauche à droite : Robert DiGiovanni, Sarah Ham, Sarah Hanahem, Shannon Sartor, Tyler Owens et Zeo Li.

Les membres du Conseil consultatif jeunesse 2021-2022 de BAC sont :

  • Donia Arfaoui

    Donia Arfaoui est étudiante en administration des affaires à HEC Montréal. Elle s’implique depuis longtemps dans la communauté auprès de différents organismes. Elle a représenté le Forum Jeunesse de Saint-Michel lors des audiences publiques de la Commission sur le racisme et la discrimination systémiques de l’Office de consultation publique de Montréal. Donia a aussi participé à la Conférence nationale sur la pauvreté qui a eu lieu à Ottawa en 2017, durant laquelle elle a présenté ses solutions pour réduire la pauvreté au Canada. Elle est également ambassadrice des droits des réfugiés de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés et du Forum Jeunesse de Saint-Michel.

  • Kaitlin Bird

    Kaitlin Bird est membre des Nîhithaw Iskwew. Elle vit toujours dans la réserve de la Nation crie de Montreal Lake, où elle est née. Elle étudie à l’Université de la Saskatchewan en vue d’obtenir un diplôme en lettres et sciences avec une majeure en sciences politiques. L’enseignement autochtone qu’elle a reçu a stimulé son intérêt pour l’histoire et la préservation du patrimoine, en particulier l’histoire de son peuple. Dans ses temps libres, elle aime faire de la peinture à l’huile, lire, jardiner et vivre sa culture.

  • Jessica Carrière

    Jessica Carrière est à la deuxième année de son baccalauréat en histoire. Après l’obtention de son diplôme, elle aimerait faire une maîtrise afin de se spécialiser en histoire de l’Europe contemporaine ou en histoire du Canada et du Québec. Elle se passionne pour tout ce qui concerne notre passé, convaincue que l’histoire nous permet d’en apprendre davantage sur qui nous sommes en tant que société. Après ses études, elle espère transmettre sa passion pour l’histoire par l’enseignement.

  • Robert DiGiovanni

    Robert DiGiovanni est né et a grandi à Vaughan, en Ontario. Il croit aux politiques publiques novatrices et tournées vers l’avenir. Il est étudiant de quatrième année en science politique et en administration publique à l’Université York. Robert a déjà travaillé pour la fonction publique de l’Ontario, ayant fait des stages dans plusieurs ministères au cours des trois derniers étés. À la fin de ses études, il espère poursuivre une carrière dans le domaine des politiques publiques. Robert est très heureux de pouvoir faire partie du Conseil consultatif jeunesse de BAC.

  • Sarah Ham

    Sarah Ham étudie à l’Université Carleton (spécialisation en anglais et en histoire, et mineure en études grecques et romaines). Il n’est donc pas surprenant qu’iel aime la lecture, l’écriture ainsi que l’histoire et la littérature sous diverses formes. Sarah a également été membre du Groupe consultatif d’adolescents (GCA) de la Bibliothèque publique d’Ottawa. Pendant quatre ans, iel a aidé à organiser des événements de la bibliothèque allant des soirées du livre aux concours artistiques.

  • Sarah Hanahem

    Sarah Hanahem est née et vit toujours au Québec. Elle a obtenu un baccalauréat de l’Université de Montréal et termine cette année un certificat en archivistique. Elle travaille actuellement pour une compagnie de télémédecine. Sarah est passionnée par les enjeux de protection des données et de droits d’auteur liés à la diffusion des documents et archives à l’ère numérique. Elle aime beaucoup la lecture et le ski de fond, qu’elle pratique dans ses temps libres. Elle entamera une maîtrise en sciences de l’information l’automne prochain à l’Université McGill.

  • Holly Johnstone

    Holly Johnstone est née et a grandi à Calgary, en Alberta. Elle partage maintenant son temps entre Victoria (Colombie-Britannique) et Toronto (Ontario), où elle fréquente l’Université de Toronto. Pendant qu’elle travaille sur son diplôme en histoire et éthique, Holly participe activement à la vie universitaire. Elle est membre de l’association étudiante, barista dans un café étudiant vendant des produits équitables, mentore pour des étudiants de première et deuxième année et réviseure au journal du campus. Holly se passionne pour l’histoire sociale des femmes, les mouvements populaires, le thé et toutes les races de chien.

  • Matthew Koristka

    Matthew Koristka est né et a grandi à Calgary, en Alberta. Il en est à sa dernière année du programme d’intégration des connaissances, avec mineure en anthropologie, à l’Université de Waterloo. Il s’intéresse aux soins palliatifs, à la biologie et au régime national de distinctions honorifiques. Très généreux de son temps, il est bénévole dans de nombreux organismes, dont Calgary Reads, un organisme sans but lucratif visant à favoriser la lecture auprès des jeunes de Calgary, et l’aéroport international de Calgary (YYC), où il fait partie du programme White Hat. Dans ses temps libres, Matthew aime voyager, nager et voir sa famille et ses amis.

  • Ilona Krasnova

    Originaire de Minsk, au Bélarus, Ilona Krasnova a immigré au Canada avec sa famille lorsqu’elle avait trois ans. Elle souhaite devenir bibliothécaire et archiviste après avoir fini ses études en gestion des ressources documentaires à l’Université Carleton. Ilona se passionne pour tout ce qui est logique, cherchant à promouvoir l’accès à l’information et l’organisation du savoir pour comprendre le monde qui l’entoure. Ilona se passionne pour les langues et parle couramment l’anglais, le français et le russe. Dans ses temps libres, elle aime faire de l’artisanat pour ses amis et lire des œuvres de littérature de l’imaginaire en compagnie de ses deux chats calicos, Clementine et Soleil.

  • Cameron Lamb

    Cameron Lamb est né et a grandi dans la vallée du Bas-Fraser, en Colombie-Britannique. Il a toujours apprécié la nature et l’océan. Après un passage sur l’île de Vancouver, il s’est retrouvé à Ottawa, animé par une passion pour les droits de la personne et le militantisme. Depuis l’obtention de son baccalauréat ès arts spécialisé en droit et études juridiques et de sa mineure en histoire, Cameron travaille en vue de fréquenter une école de droit tout en poursuivant ses activités militantes. Dans ses temps libres, il aime faire du sport, pratiquer la photographie et découvrir les meilleurs restaurants de sushis.

  • Zeo Li

    Ziyang (Zeo) Li travaille à l’obtention d’un baccalauréat ès arts en psychologie à l’Université de Regina et d’un certificat en gestion des organismes sans but lucratif. Il collabore avec l’association étudiante de l’Université de Regina (URSU) pour mettre en œuvre des campagnes et des programmes à l’intention des étudiants. Zeo, qui s’intéresse beaucoup à la sécurité alimentaire des étudiants, a contribué à l’expansion de la banque alimentaire URSU Cares Pantry et fait du bénévolat pour le projet Green Patch du Groupe de recherche d’intérêt public de Regina.

  • Clare MacDonald

    Clare MacDonald est conseillère en communications internes à Emploi et Développement social Canada. Son poste vient à l’appui de la Direction générale de la TI, dont l’objectif global est de soutenir le public canadien lorsqu’il en a besoin grâce à de nombreux programmes canadiens, notamment la Sécurité de la vieillesse, le Régime de pensions et la Prestation d’urgence. Elle espère continuer de travailler au gouvernement ou dans des organismes connexes et ne jamais cesser d’apprendre de ses emplois.

    Auparavant, elle a eu la chance de travailler à l’Assemblée législative de l’Ontario dans un rôle politique non partisan, et d’étudier les politiques publiques à l’Université de Toronto. Avant cela, elle a terminé ses études de premier cycle dans le programme de lettres et sciences de l’Université McMaster. Clare s’intéresse aux bibliothèques et à l’histoire. Elle a hâte de participer au Conseil consultatif jeunesse pour mieux connaître les priorités actuelles de BAC et les nouvelles façons de documenter et de réinterpréter l’histoire canadienne.

  • Erin MacKinnon

    Erin MacKinnon est actuellement adjointe aux archives à son alma mater, l’Université St. Francis Xavier, où elle a obtenu son baccalauréat ès arts en anglais. De plus, elle a récemment décroché un diplôme en bibliothéconomie et technologie de l’information au Collège communautaire de la Nouvelle-Écosse. Elle souhaite faire carrière dans le milieu des médias pour enfants.

  • Ashley MacLellan

    Ashley MacLellan fait partie des Métis de North Slave. Elle a grandi sous les aurores boréales de Yellowknife, dans les Territoires du Nord-Ouest. Elle a étudié l’anglais et les communications professionnelles à Edmonton (Alberta) et à Victoria (Colombie-Britannique) avant d’obtenir son diplôme en 2019. Ashley est ensuite déménagée à Tk'emlups (mieux connu sous le nom de Kamloops), en Colombie-Britannique, pour y vivre avec son partenaire Nathan et son chien Kron. Elle travaille maintenant comme conseillère-recruteuse auprès des Autochtones pour l’Université Thompson Rivers. Certains de ses poèmes ont récemment été publiés. Elle aime lire des œuvres de fiction canadiennes et faire de la course de fond.

  • Jessica Mandziya-Sathoud

    Née à Sherbrooke, Jessica Mandziya-Sathoud est détentrice d’un baccalauréat en science politique de l’Université de Montréal et finissante à la maîtrise en affaires publiques et internationales. Autrice du livre Mes confidences, Jessica s’intéresse aux problématiques qui touchent les jeunes et les droits de la personne. En 2014, elle était récipiendaire de la bourse spéciale du maire de l’arrondissement du Sud-Ouest de Montréal, Benoît Dorais, reconnaissant la qualité de son rendement scolaire et la diversité de ses réalisations. Elle veut offrir une voix aux plus démunis ainsi qu’à la jeunesse et espère exercer une profession dans ce domaine.

  • Anna McAllister

    Anna McAllister en est à la dernière année de son baccalauréat bidisciplinaire et bilingue en histoire et sciences politiques à l’Université d’Ottawa. Lors de ses études de premier cycle, Anna a eu la chance de participer au Programme des pages du Sénat du Canada pendant trois ans. Dans le cadre de son expérience de page et de ses études en histoire, Anna a cultivé une passion pour l’histoire contemporaine du Canada et s’est forgé une opinion très favorable du travail des archivistes et des bibliothécaires qui préservent les récits de notre pays.

  • Percy Miller

    Percephone (Percy) Miller est une étudiante de cycle supérieur à la Faculté des sciences de l’information de l’Université de Toronto. Elle terminera bientôt sa maîtrise en information, avec concentrations en bibliothéconomie et science de l’information ainsi qu’en gestion des archives et des documents. Elle aime lire, étudier la conception (universelle, invisible, expérience de l’utilisateur) et créer des fanzines. Percy espère que son expérience personnelle et ses cadres théoriques orienteront son travail auprès du Conseil consultatif jeunesse.

  • Tyler Owens

    Tyler Owens a étudié en histoire et travaillé comme fonctionnaire à Ottawa. Il fait partie du Conseil depuis deux ans, ce qui lui a permis de constater que BAC est une organisation dynamique et stimulante.

  • Caroline Parent-Harvey

    Caroline Parent-Harvey est née et a grandi à Montréal, au Québec. Elle a récemment obtenu son diplôme du programme BCL/JD (common law et droit civil) de la Faculté de droit de l’Université McGill. Elle aime toujours redonner à sa communauté, que ce soit en faisant du bénévolat à la Clinique d’information juridique de McGill ou en entraînant des jeunes au hockey dans son quartier. Elle étudie actuellement pour l’examen du Barreau du Québec et est impatiente d’entamer sa carrière en droit.

  • Christopher Richmond-Krahn

    Né dans le Nord de l’Alberta, Christopher Richmond-Krahn a déménagé plus au sud pour explorer son intérêt grandissant de la langue anglaise et de l’histoire. Il a obtenu son baccalauréat en études anglaises à l’Université de Lethbridge. Christopher souhaite un jour travailler pour un organisme sans but lucratif puisqu’il tient à aider les autres. Il croit que sa participation au Conseil consultatif jeunesse de BAC l’aidera à accomplir cet objectif en raison des travaux déjà réalisés par celui-ci. Dans ses temps libres, il aime cuisiner, jouer à des jeux vidéo et passer du temps en plein air.

  • Shannon Sartor

    Shannon Sartor en est à la quatrième année de son baccalauréat international ès arts à l’Université Memorial de Terre-Neuve. Elle souhaite terminer ses majeures en études anglaises et françaises avant d’étudier au baccalauréat en éducation. Outre ses intérêts évidents, Shannon aime étudier l’histoire, s’entraîner, voyager (quand c’est sécuritaire!) et passer du temps avec des animaux.

  • Emily Tang

    Emily Tang est née en Chine, mais a grandi à Toronto (Ontario) et à Saskatoon (Saskatchewan). Elle étudie actuellement en kinésiologie à l’Université de la Saskatchewan. Elle se passionne pour le droit canadien, l’accès équitable à des soins de santé de qualité et la lutte contre la stigmatisation des maladies mentales. Emily est membre du Conseil consultatif jeunesse national de la Société pour les troubles de l’humeur du Canada, bénévole auprès d’organismes sans but lucratif, mentore auprès de pairs et vice-présidente aux communications de l’Association étudiante des sciences de la santé à l’Université de la Saskatchewan. Elle a très hâte d’apprendre de ses mentors et d’autres jeunes Canadiens animés du même esprit.

Foire aux questions

  • Faut-il étudier en histoire, en archivistique ou en bibliothéconomie pour faire partie du Conseil?

    Tous sont les bienvenus, peu importe leurs domaines d’études ou leurs antécédents professionnels. Nous voulons que le Conseil regroupe des gens de divers horizons. Le Conseil a déjà abordé une grande variété de sujets : les médias sociaux, la recherche en ligne dans la collection de BAC, l’expérience des visiteurs à notre édifice du 395, rue Wellington, à Ottawa, les activités publiques et la documentation de la pandémie de COVID-19.

  • Faut-il être bilingue pour faire partie du Conseil?

    Les membres doivent simplement pouvoir s’exprimer dans l’une des deux langues officielles. Le Conseil offre tous ses documents et toutes ses présentations en français et en anglais.

  • Faut-il avoir la citoyenneté canadienne pour présenter sa candidature?

    Il faut être citoyen canadien et résident permanent du Canada pour siéger au Conseil consultatif jeunesse.

  • Comment les membres du Conseil sont-ils choisis?

    Les membres sont choisis en fonction du dossier de candidature qu’ils ont soumis en ligne, d’une vérification de leurs références et d’une entrevue réalisée par téléphone ou par vidéoconférence.

  • Comment les membres du Conseil se réunissent-ils?

    Les réunions se font en ligne au moyen de Zoom.

  • À quelle fréquence se tiennent les réunions?

    Les réunions ont lieu chaque mois, le jeudi soir. Elles durent entre une heure et demie et deux heures.

Pour nous joindre

Pour toute autre question sur le Conseil consultatif jeunesse de BAC, écrivez-nous à bac.jeunesse-youth.lac@canada.ca.

Lien connexe

Information sur les autres programmes et services jeunesse du gouvernement du Canada

Anciens membres

Découvrez les cohortes précédentes.

Date de modification :