Au sujet de Canadian Subject Headings (CSH)

1. Canadian Subject Headings : Historique et contexte

Les Canadian Subject Headings(CSH) sont une liste de points d'accès en langue anglaise, construite sous forme de vocabulaire contrôlé, et servant à exprimer le contenu-sujet de documents portant sur le Canada. La portée des CSH est principalement celle de l'expérience culturelle, économique, historique, littéraire, politique et sociale du Canada, additionnée de quelques vedettes dans d'autres domaines d'étude. Bien que les vedettes des CSH ne soient qu'en langue anglaise, elles contiennent néanmoins des équivalences en langue française, lesquelles proviennent du Répertoire de vedettes-matière(RVM), ouvrage publié par la Bibliothèque de l'Université Laval. Veuillez consulter la section Équivalents en français de ce document pour plus d'informations concernant les liens à cette liste de vedettes-matière.

C'est à compter de 1968 que la Bibliothèque nationale a commencé à déployer des efforts pour établir une liste séparée de vedettes-matière portant sur des sujets canadiens qui n'étaient pas adéquatement traités par les Library of Congress Subject Headings (LCSH). La première édition des CSH qu'a produit la Bibliothèque nationale du Canada a été publiée en 1978, suivie d'autres éditions imprimées en 1985 et en 1992, lesquelles étaient complétées de suppléments réguliers. Le CSH sur le Weba été lancé en octobre 2000, à partir des notices d'autorité des CSH provenant d'AMICUS, la base de données contenant les notices bibliographiques et d'autorité de la Bibliothèque nationale du Canada.  

2. Relation avec les Library of Congress Subject Headings (LCSH)

Les CSH ont été conçues pour être utilisées de concert avec les LCSH. Les CSH utilisent les mêmes principes pour la structuration des vedettes et suivent la plupart des mêmes politiques que ceux en vigueur dans les LCSH. Les vedettes qui ne sont pas conformes à ce que les LCSH permettent se fondent souvent sur des politiques des LCSH adaptées pour les CSH. Par exemple, la vedette Italian Canadians se modèle sur la vedette Italian Americans des LCSH et, d'autre part, le terme "Provincial" est substitué au terme "State" dans les vedettes que l'on retrouve dans les LCSH. De telles différences dans les vedettes et les politiques des CSH sont nécessaires, à l'occasion, pour proposer un accès-sujet approprié aux documents portant sur le Canada. Par contre, Bibliothèque et Archives Canada vise à réduire au minimum le nombre de ces différences. Ainsi, la décision de diverger, de façon intentionnelle, de la structure des LCSH a été prise uniquement après avoir effectué une étude approfondie et soupesé les options disponibles.  

3. Types de vedettes contenues dans les CSH

Les CSH renferment trois types principaux de vedettes : des vedettes de nom commun (lesquelles prennent, lorsque c'est approprié, la forme [sujet]—Canada, Canadian [sujet] ou [sujet], Canadian), des vedettes géographiques (qui prennent la forme [lieu]—[subdivision de sujet, de forme ou chronologique], là où c'est la pratique des LCSH d'exprimer les sujets de cette façon) et des vedettes géographiques non juridictionnelles se rapportant au Canada, à ses régions, ses rivières, ses parcs, ses lacs, etc. Les CSH contiennent également un petit nombre de vedettes de nom, de nom-titre et de titre uniforme; elles sont incluses pour démontrer la relation qui existe entre ces vedettes et les vedettes de nom commun dans le domaine relié.

3.1. Domaines mis en évidence

Les domaines couverts par les CSH sont, par exemple, l'histoire canadienne, la littérature canadienne, le gouvernement canadien, la géographie canadienne, l'histoire sociale et économique, le système judiciaire canadien, l'approche du Canada envers les langues secondes, le bilinguisme et le multiculturalisme ainsi que les peuples autochtones. Les vedettes dans les domaines de la science ou de la technologie sont normalement absentes des CSH, car cette terminologie et ces concepts sont rarement uniques au Canada et qu'on peut donc utiliser les vedettes des LCSH.

Certaines catégories de vedettes doivent être mentionnées tout spécialement ci-après :

3.2.Vedettes géographiques

Les CSH comprennent les vedettes de nom des provinces et des territoires, pour illustrer les subdivisions applicables et pour fournir des instructions qui établissent le contexte dans lequel ces noms sont utilisés comme points d'accès-sujet. Elles contiennent aussi des vedettes pour certaines entités historiques et diverses régions. Récemment, une modification a été apportée à la politique des CSH de façon à inclure les vedettes pour les parcs, les sites historiques, les rivières, les lacs et autres accidents géographiques qui n'étaient pas, auparavant, répertoriés, sauf à titre d'exemples.

Consultez la section Vedettes géographiques : précisions du présent document pour de plus amples renseignements sur ces types de vedettes.

3.3. Vedettes de nom, de nom-titre et de titre uniforme

Un petit nombre de vedettes de nom, de nom-titre et de titre uniforme sont répertoriées afin d'illustrer comment elles se présentent en tant que points d'accès-sujet, en rapport avec les vedettes de nom commun ou géographiques qui y sont reliées. En voici quelques-unes :

  1. Les principaux traités ayant une importance historique pour le Canada, tel que Treaty of Paris (1763); les vedettes pour l'ALENA, Canada. Treaties, etc. 1992 Oct. 7; Mexico. Treaties, etc. 1992 Oct. 7; et United States. Treaties, etc. 1992 Oct. 7
  2. Les vedettes pour les différentes lois et les accords qui ont marqué l'histoire constitutionnelle du Canada, p. ex., Canada. Constitution Act, 1867; Canada. Canadian Charter of Rights and Freedoms; Meech Lake Constitutional Accord (1987)
  3. Les vedettes nécessaires pour illustrer les relations entre la vedette pour une collectivité et la vedette de nom commun ou la vedette géographique connexe, dans le cas de sujets importants, p. ex., Canada. Canadian Armed Forces et Canada—Armed Forces
  4. Un petit nombre de cas de vedettes de nom commun pour des types d'entités, de même que des vedettes pour des entités spécifiques faisant partie de ces types, p. ex., Political parties—Canada et Liberal Party of Canada.

3.4.Vedettes des LCSH dans les CSH

Un grand nombre de vedettes des LCSH, considérées importantes dans les domaines mis en évidence dans les CSH, sont incluses. Par contre, elles sont adaptées au contexte canadien, le plus souvent en les exprimant dans le format [sujet]—Canada, ou [sujet], Canadian, tel que Transportation—Canada; Short stories, Canadian; ou en incluant des notes d'application servant à établir le contexte canadien de la vedette, p. ex., Elections—Canada; ou encore en insérant des renvois à partir de la terminologie canadienne, p. ex., Governmental investigations—Canada EP (employé pour) Royal commissions—Canada. Certaines de ces vedettes contribuent à replacer les vedettes des CSH dans le contexte d'un cadre de classement utilisant un terme générique/spécifique. On ne répète pas nécessairement la structure complète des relations mentionnées dans les LCSH.  

4. Types de vedettes qui comportent des différences entre les CSH et les LCSH

Cette section porte sur les domaines clés qui comportent des différences entre les CSH et les LCSH. Certaines vedettes des CSH se retrouvent uniquement dans cette liste de vedettes-matière parce qu'elles n'ont pas de vedettes correspondantes dans les LCSH ou parce qu'elles sont différentes de la vedette équivalente des LCSH.

4.1. Vedettes précisant la langue

Dans les domaines où la langue est une caractéristique importante, comme c'est le cas en littérature, les CSH signalent l'aspect linguistique de la vedette à l'aide d'un ajout qualificatif identifiant la langue, tel que (English), (French) ou (Italian), p. ex., Canadian fiction (English); Almanacs, Canadian (French); Authors, Canadian (Ukrainian). En ce qui a trait à la littérature canadienne, cette approche est différente de celle des LCSH, mais elle est une adaptation de ses pratiques quant à la littérature de certains pays.

Voici une autre approche différente de celle des LCSH, celle des CSH vis-à-vis l'étude et l'enseignement de langues autres que la première langue officielle. Selon les LCSH, les gens qui apprennent une autre langue sont des "foreign speakers", alors que le terme "second language" est fréquemment utilisé au Canada. Voici quelques exemples de telles vedettes dans les CSH: French language—Study and teaching as a second language; English language—Textbooks for second language learners; French language—Computer-assisted instruction for second language learners.

4.2.Vedettes pour les groupes ethniques

Les vedettes des CSH pour les groupes ethniques du Canada sont établies de façon différente de celles des LCSH ainsi que des vedettes où la langue est une caractéristique importante. Par exemple, les CSH utilisent deux vedettes différentes pour les sujets pour lesquels les LCSH utiliseraient uniquement Italians-Canada: (1) Italian Canadians pour les ouvrages portant sur les citoyens canadiens d'origine italienne; et (2) Italians—Canada pour les ouvrages portant sur les résidents canadiens d'origine italienne qui ne sont pas encore des citoyens canadiens ou qui n'ont pas le statut de résident permanent. Les autres vedettes reliées aux groupes ethniques suivent la même forme : p. ex., Somali Canadians; Portuguese Canadian women; Black Canadians in business; Art, French-Canadian. Dans le cas des Canadiens français en général, les CSH utilisent Canadians, French-speaking, au lieu de la vedette French-Canadians des LCSH. Les CSH étendent la portée de la vedette Canadians, English-speaking de sorte qu'elle couvre tous les membres de ce groupe. Les CSH ont adopté cette même approche pour les vedettes telles que Students, French-speaking Canadian.

4.3.Peuples autochtones

La vedette collective des CSH pour les peuples autochtones du Canada est Native peoples—Canada. On utilise cette vedette pour les ouvrages portant sur les Indiens ou Premières Nations, les Inuits et les Métis. Cette utilisation du terme "native" s'applique également aux sujets spécifiques portant sur les autochtones, tel que Native art—Canada; Native peoples—Legal status, laws, etc.—Canada. À l'occasion, le terme "aboriginal" est utilisé dans les CSH lorsque la recherche prouve qu'un sujet particulier est mieux connu, au Canada, par ce terme, p. ex., Aboriginal tourism—Canada; Aboriginal title—Canada. Les CSH ont décidé de conserver l'expression Indians of North America—Canada, qu'utilisent les LCSH, pour désigner les autochtones traditionnellement appelés "Indians". Cette dernière expression demeure un terme juridique en usage au Canada, même si ces mêmes personnes sont souvent appelées "First Nations". À l'occasion, la vedette des CSH pour un groupe d'autochtones ou une tribu diffère de celle des LCSH, lorsqu'il faut offrir un accès adéquat aux utilisateurs canadiens, p. ex., Huron Indians. Les CSH ont adopté la pratique de la Library of Congress quant à l'ordre des subdivisions et à l'utilisation de vedettes sous forme de phrases, au lieu de vedettes formées de la combinaison vedette/subdivision, p. ex., Indian business enterprises—Canada; Indians of North America—Canada—Economic conditions; Inuit—Boats—Canada.

4.4.Vedettes et subdivisions chronologiques

Pour ce qui est du développement historique du Canada et des provinces, des territoires et des principales régions, les CSH fournissent un nombre plus grand de subdivisions chronologiques du fait qu'elles offrent une ventilation plus fine des périodes de temps. De plus, les CSH fournissent des périodes de temps qui, dans certains cas, n'existaient pas dans les LCSH. En plus de la vedette Canada et des vedettes pour les provinces et les territoires, on retrouve aussi des subdivisions chronologiques sous les vedettes Atlantic Provinces, Maritime Provinces, Northwest, Canadian et Prairie Provinces. On retrouve ces subdivisions chronologiques sous les subdivisions de sujet suivantes : —Church history; —Civilization; —Economic conditions; —Economic policy; —Foreign relations; —History; —History, Military; —History, Naval; —Politics and government; —Religion; —Social conditions; et —Social life and customs. On ne retrouve pas de subdivisions chronologiques sous les noms de villes, municipalités, etc., mais l'utilisateur peut utiliser, à sa guise et au besoin, les subdivisions affranchies pour les siècles, p. ex., Montréal (Quebec)—History—20th century.

Les subdivisions chronologiques se retrouvent aussi sous Canadian literature; Authors, Canadian; Canadian immigration literature; Indians of North America—Canada—Government relations; et Indians of North America—Wars—Canada. On ne retrouve plus de subdivisions sous les vedettes pour les manuels tels les livres de lecture et les grammaires, ni d'ailleurs sous la subdivision —Description and travel, sauf pour la subdivision —Early works to 1800 qu'on peut retrouver sous —Description and travel.

Les subdivisions affranchies pour les siècles, tel que —19th century et —20th century, peuvent être utilisées sous n'importe quelle vedette, lorsque les politiques des LCSH le permettent, sauf si d'autres subdivisions chronologiques sont fournies sous une vedette particulière.

Dans les CSH, il existe plusieurs vedettes pour des événements précis qui comprennent des dates. Dans ces vedettes, les dates sont soit séparées par des virgules ou soit mises entre parenthèses, conformément aux pratiques établies.

4.5. Autres sujets utilisant de la terminologie canadienne

À l'occasion, les vedettes des CSH diffèrent de celles des LCSH, en raison de la terminologie utilisée au Canada. Par exemple, les CSH utilisent Redistribution (Election law)—Canada plutôt que Apportionment (Election law)—Canada; et Cabinet ministers—Canada au lieu de Cabinet officers—Canada. Il arrive qu'on juge plus approprié d'intégrer la terminologie canadienne, en utilisant un renvoi ou une note d'application, plutôt que d'établir une vedette différente. 

5. Structure des vedettes

La Notice thésaurus est l'affichage par défaut d'une notice. La notice peut aussi être affichée dans le format MARC en cliquant sur le bouton Notice MARC. Vous pouvez obtenir de plus amples renseignements sur ces affichages en cliquant sur "Aide" qui apparaît sur l'écran Recherche ou sur les écrans Résultats de recherche, Notice MARC ou Notice thésaurus.

Lorsque cela est approprié, les vedettes-matière des CSH prennent la forme [sujet]—Canada. Les vedettes peuvent aussi être subdivisées par provinces et territoires, puis subdivisées à nouveau par noms de lieux, ou par d'autres régions géographiques, p. ex., Decorative arts—Quebec (Province); Festivals—Ontario—Toronto; Geology—Rocky Mountains, Canadian (B.C. and Alta.). Si la structure de la vedette n'est pas du type [sujet]—Canada, des instructions concernant la subdivision géographique du sujet sont données dans une note, tel que "May be subdivided geographically for collections by authors from one particular area", qui apparaît régulièrement sous les vedettes des sujets littéraires, ou "May be subdivided geographically by foreign region or country only" sous des vedettes telles que Economic assistance, Canadian.

Lorsque des subdivisions de sujet existent pour un sujet donné, pour certaines subdivisions, la subdivision —Canada ou d'autres subdivisions géographiques suivent immédiatement la première partie de la vedette ou la tête de vedette et celles-ci sont suivies de la subdivision de sujet. Dans le cas d'autres subdivisions, l'ordre est inversé, c'est-à-dire que la subdivision de sujet précède la subdivision géographique. L'ordre des subdivisions s'accorde sur les politiques des LCSH. C'est pourquoi les vedettes Actors—Canada—Biography et Actors—Employment—Canada sont toutes deux exactes. Dans le deuxième exemple, puisque la subdivision géographique ne suit pas immédiatement la tête de vedette, un renvoi EM (Employer) mène de Actors—Canada—Employment à la vedette retenue, Actors—Employment—Canada. Ceci permet aux utilisateurs de voir, d'un seul coup d'œil, toutes les subdivisions pouvant s'appliquer à la vedette de base Actors—Canada.

Certaines vedettes ne peuvent pas utiliser le format [sujet]—Canada, parce que le sujet laisse déjà entendre que l'élément fait référence au Canada, parce que c'est le nom d'un événement, parce qu'il n'a aucune signification géographique précise ou parce que le sujet s'exprime de façon satisfaisante dans la forme Canadian [sujet] ou [sujet], Canadian, p. ex., Black Canadians; Métis; CEGEPs (Educational institutions); Ipperwash Incident, Ont., 1993-   ; Shaking tent ceremony (Algonquian rite); Short stories, Canadian.  

6. Identifier des vedettes autorisées par les CSH, mais pas par les LCSH

Dans l'affichage de la Notice thésaurus : Dans le cas des vedettes autorisées par les CSH, mais pas par les LCSH, le symbole [CSH] suit la vedette valide dans les CSH, p. ex., Aboriginal tourism—Canada [CSH]; Cabinet ministers—Canada [CSH]. S'il existe une vedette LCSH équivalente que les CSH n'utilisent pas, elle apparaît comme suit : le symbole ÉQ est affiché en tête de la vedette, suivi de la vedette elle-même puis du symbole [LCSH], p. ex. :

Cabinet ministers—Canada [CSH]
ÉQ Cabinet officers—Canada [LCSH]

Les vedettes des LCSH font partie des termes de recherche qui apparaissent à l'écran des résultats de la recherche. Les usagers peuvent ainsi les repérer et sont dirigés vers la notice de la vedette équivalente dans les CSH.

Dans l'affichage de la Notice MARC : Dans le cas des vedettes autorisées dans les CSH, mais pas dans les LCSH, la zone 008, position de caractère 11 (Système de vedettes-matière/Thésaurus) contient la valeur "k" (Canadian Subject Headings). Cela signifie que la vedette se retrouve dans les CSH, mais qu'elle n'est pas une vedette valide des LCSH. Par exemple, en utilisant les exemples ci-dessus, la zone 008 de Aboriginal tourism—Canada se présente comme suit "000913 neanknnbabn a ana" et la zone 008 de Cabinet ministers—Canada affiche "860430 neanknnbabn a ana". Les vedettes valides dans les LCSH contiennent la valeur "a" (Library of Congress Subject Headings) dans la zone 008, à la position de caractère 11. Cela signifie que la vedette est une vedette valide des LCSH, laquelle est utilisée dans les CSH. Par exemple, dans la notice de Actors—Canada, la zone 008 affiche "850812 neanannbabn a ana".

S'il existe une vedette LCSH équivalente que les CSH n'utilisent pas, elle apparaît dans la zone 7XX et le 2e indicateur affiche "0". Par exemple, la notice de Cabinet ministers—Canada comprend la vedette valide des CSH dans la zone 150 et la vedette LCSH équivalente dans la zone 750 :

150    ##$aCabinet ministers$zCanada
750    #0$aCabinet officers$zCanada

Remarque : Une vedette est considérée comme étant autorisée dans les CSH, mais pas dans les LCSH, si la tête de vedette, tel que Canada—History—War of 1812, figure dans les CSH, mais pas dans les LCSH, malgré que la subdivision qui la suit soit valide dans les LCSH, p. ex., —Monuments. C'est pourquoi la vedette Canada—History—War of 1812—Monuments est suivie de "[CSH]". De façon réciproque, une vedette est aussi considérée comme étant autorisée dans les CSH, mais pas dans les LCSH, si la tête de vedette, tel que Indians of North America—Canada, figure dans les LCSH, bien que la subdivision qui suit, tel que —Band membership, n'est pas valide dans les LCSH. C'est pourquoi la vedette Indians of North America—Canada—Band membership est suivie de "[CSH]". Cette même pratique s'applique aux subdivisions chronologiques.  

Subdivisions

Comme dans le cas des LCSH, les CSH utilisent ce qu'on appelle des vedettes modèles. Les subdivisions apparaissant sous ces vedettes peuvent être utilisées avec d'autres vedettes des catégories notées dans les parenthèses. La notice d'autorité comporte également une note qui signale cette possibilité aux utilisateurs. La liste des subdivisions des CSH ne prétend pas être exhaustive. Les utilisateurs doivent consulter les LCSH ou le Subject Cataloging Manual de la Library of Congress pour connaître les autres subdivisions applicables. Les vedettes modèles sont :

Actors—Canada (groupes professionnels)
Art, Canadian (vedettes d'art, y compris les types d'art)
Authors, Canadian (groupes particuliers d'auteurs littéraires, p. ex., romanciers, poètes)
Canada (toutes les vedettes pour des juridictions ou pour des entités géographiques particulières et des régions)
Canada—Armed Forces (services militaires canadiens particuliers)
Canada—History (vedettes de nom commun pour lesquelles les subdivisions générales affranchies de sujet et de forme sont pertinentes)
Canada—History—War of 1812 (guerres, rébellions, etc.)
Canada—Officials and employees (fonction publique ou fonctionnaires de tout genre)
Canada. Parliament (chambres particulières, tel la Chambre des communes et le Sénat, corps législatifs provinciaux et territoriaux)
Canadian literature (littérature dans une langue précise et/ou genre littéraire particulier)
English language; French language (langues)
Indians of North America—Canada (peuples autochtones canadiens, y compris les groupes ou les tribus particuliers)
Italian Canadians (groupes ethniques canadiens)
Labor laws and legislation—Canada (vedettes de sujets juridiques)
Prime ministers—Canada (vedettes pour les groupes d'hommes d'État, de politiciens, etc.)
Public buildings—Canada (types d'édifices)
Saint Lawrence River (masses d'eau précises)
University of Alberta (maisons d'enseignement particulières)

Un petit nombre de subdivisions sont uniques aux CSH ou ont été modifiées en fonction des CSH :

—Asian-Canadian authors (et termes semblables)
—Band membership
—Computer-assisted instruction for second language learners
—Ethnic language press
—Films for second language learners
Native authors
—Population—Ethnic groups
—Pronunciation by second language learners
—Residential schools
—Sound recordings for second language learners
—Speeches in Canadian Parliament
—Speeches in [nom de la province] Legislature
—Study and teaching as a second language
—Textbooks for second language learners  

8. Notes d'application et instructions

Les notes d'application utilisent les mêmes principes que ceux des LCSH. Un grand nombre de notes d'application et d'instructions sont intégrées aux CSH, pour les raisons suivantes :

  1. Expliquer l'utilisation ou le sens des vedettes
  2. Comparer une vedette à une ou à plusieurs autres vedettes ou à des cas spécifiques d'un sujet général dans des domaines tels que la littérature et les arts 
  3. Établir le contexte canadien des vedettes
  4. Expliquer les subdivisions géographiques
  5. Montrer quels types de subdivisions peuvent être ajoutés 
  6. Donner des instructions sur les vedettes de nom commun et les vedettes de forme 
  7. Expliquer comment former d'autres vedettes du même type.

Habituellement, les notes d'application apparaissent dans la vedette la plus générale d'un domaine précis. Les notes du genre "Note under ..." ou "Example under ..." (zone 681 de l'affichage de la Notice MARC) dans les notices orientent les utilisateurs vers les renseignements dont ils ont besoin. Par exemple, la notice pour Canadian literature propose une note d'application détaillée portant sur tous les sujets littéraires. Les notices pour d'autres vedettes des sujets littéraires, tel que Canadian fiction; Canadian literature (Hungarian); et Hockey stories, Canadian comportent des notes du genre "Note under Canadian literature", ou "May be qualified by language; cf. instructions under Canadian literature", qui dirigent l'utilisateur vers les renseignements contenus dans la notice Canadian literature. Il est important de suivre ces instructions pour interpréter et utiliser adéquatement les CSH.  

9. Renvois : les relations entre les vedettes

La notation des relations entre les vedettes utilise le même format que celui des LCSH, sauf qu'elle utilise en plus ÉQ = Équivalent. Dans la Notice thésaurus, on utilise plusieurs symboles pour afficher des notices : TS = Terme spécifique; TG = Terme générique; TA = Terme associé; EP = Employé pour; EM = Employer; VA = Voir aussi. Dans l'affichage de la Notice MARC, les diverses relations apparaissent dans les zones MARC 4XX, 5XX, 7XX, 260 et 360.

Voici quelques précisions intéressantes par rapport aux CSH :

En général, les TS et les TG situent la vedette dans une structure hiérarchique. Dans les CSH, la hiérarchie peut être différente de celle des LCSH, car les CSH proposent une liste de vedettes plus courte. Par exemple, les LCSH ont la hiérarchie suivante :

Performing arts festivals
TG Art festivals
et
Art festivals
TG Festivals

Alors que les CSH proposent :

Performing arts festivals—Canada
TG Festivals—Canada

Par rapport à l'exemple donné ci-dessus, veuillez noter que la vedette Art festivals—Canada des LCSH, même si elle est valide dans les catalogues utilisant les CSH et les LCSH comme systèmes de vedettes-matière, n'apparaît pas dans les CSH parce qu'elle n'a pas de signification canadienne particulière et parce qu'aucun réseau de relations entre vedettes ne l'utilise.

Les CSH ont adopté une pratique différente de celle des LCSH quant aux TG des vedettes pour les entités géographiques en raison du fait que les CSH présentent les vedettes sous la forme [sujet]—Canada. Lorsque des bibliothèques ajoutent les notices des CSH à leurs catalogues, elles peuvent insérer les TG les plus appropriés pour leurs catalogues. Ainsi, pour ces vedettes, les CSH utilisent la structure :

Arrow Lakes (B.C.)
TG Lakes—Canada
plutôt que
Arrow Lakes (B.C.)
TG Lakes—British Columbia

tel que les LCSH le feraient.

Les CSH évitent d'utiliser des vedettes orphelines (des vedettes n'ayant pas de relation hiérarchique à un terme générique ou à un terme associé approprié), en ajoutant toujours une relation à un TG ou à un TA, sauf si la vedette est une subdivision ou un prolongement d'une autre vedette. Voici des exemples où on a ajouté une relation à une vedette orpheline potentielle :

CANDU reactors
TG Nuclear reactors—Canada

Hudson's Bay blankets
TA Fur trade—Canada

Les CSH tendent à fournir un plus grand nombre de relations à des termes associés que ne le font les LCSH, principalement parce que plusieurs relations des LCSH peuvent ne pas être présentes. Les éditeurs ont donc tenté de fournir toutes les relations possibles dont peuvent se servir les utilisateurs intéressés par les sujets canadiens.

Les CSH comptent un nombre important de renvois EM (Employer). Ces renvois sont précédés d'un astérisque (*) à l'écran des Résultats de recherche, comme c'est le cas pour *Academy awards, Canadian (Motion pictures), qui mène à Genie Awards. Ces renvois servent à orienter l'utilisateur :

  1. À partir d'une terminologie non utilisée, de synonymes ou d'un réarrangement de l'ordre des mots vers la vedette acceptée
  2. De vedettes annulées vers de nouvelles vedettes acceptées
  3. D'une terminologie canadienne vers une vedette des LCSH acceptée dans les CSH
  4. D'un terme commençant par "Canadian" ou d'un terme "Canada—[sujet]" vers la vedette acceptée 
  5. D'un "[sujet]—Canada", lorsque ce terme n'est pas utilisé dans la vedette acceptée.

À l'occasion, le renvoi mène à une note d'orientation complexe, tel que :

Alcohol use—Canada (zone 150 de l'affichage de la Notice MARC)
EM subdivision Alcohol use under ... (zone 260 de l'affichage de la Notice MARC)

Provincial ... (Remarque: Ceci inclut les territoires.) (zone 150 de l'affichage de la Notice MARC)Discussions of those topics which, due to Canada's federal structure, may be treated at either the federal or the provincial level are ...(zone 680 de l'affichage de la Notice MARC)

Dans d'autres circonstances, le renvoi mène à une note d'orientation générale, tel que :

Historical materials (zone 150 de l'affichage de la Notice MARC)
For general works describing and interpreting past events...(zone 680 de l'affichage de la Notice MARC)

Voici quelques autres termes qui contiennent ce type de note d'orientation générale: Catalogs (Lists); Correspondence; Dictionaries; Expeditions; Guides; Handbooks; Illustrative materials; Indexes (Lists) et Pictorial materials.

Les vedettes menant à ces notes plus complexes ne sont pas précédées d'un astérisque (*) à l'écran des Résultats de recherche.

Certaines vedettes contiennent aussi des renvois généraux d'orientation du type VA (renvois généraux de voir aussi - zone 360 de l'affichage de la Notice MARC). Généralement, ils prennent la forme "VA names of particular... " ou " VA subdivision ... under ... ", suivis d'exemples précis illustrant comment établir des vedettes similaires. Par exemple :

Battles—Canada
VA names of particular battles...

Canoes and canoeing—Canada
VA subdivision Boats under native peoples...

Dans les cas où une vedette unique aux CSH dispose d'une vedette équivalente dans les LCSH, la pratique adoptée par les CSH est d'utiliser dans la notice la vedette des LCSH comme un équivalent tiré d'une autre liste de vedettes-matière, plutôt qu'en tant que renvoi. Par contre, à l'écran des Résultats de recherche des termes en anglais, la vedette des LCSH prend la forme d'un renvoi, puisque ces termes sont des vedettes anglaises non utilisées qui jouent le rôle de renvois à la vedette des CSH. Consultez la section Identifier des vedettes autorisées par les CSH, mais pas par les LCSH de ce document pour plus de renseignements. Les vedettes en français équivalentes provenant du Répertoire de vedettes-matière (RVM) se présentent de la même façon. Ces vedettes sont indexées séparément et on peut les repérer à l'aide d'un écran de Résultats de recherche différent pour les termes français. Consultez la section Équivalents en français de ce document pour plus de renseignements.   

10. Vedettes géographiques : précisions

Les CSH comprennent des vedettes de nom pour les provinces et les territoires, afin d'illustrer les subdivisions applicables et de fournir des instructions permettant d'établir le contexte d'utilisation de ces noms comme points d'accès-sujet. Les vedettes pour les régions du Canada et certaines entités historiques en font également partie, p. ex., Red River Settlement; New France; Acadia; Atlantic Provinces; Saguenay Region (Quebec); Eastern Townships (Quebec); Ontario, Southwestern; Alberta, Northern; Lower Mainland (B.C.); Kitikmeot Region (Nunavut). Des notes d'application aident l'utilisateur qui pourrait s'interroger sur la définition de certaines vedettes. Les CSH comprennent aussi des vedettes pour les entités géographiques non juridictionnelles et les accidents géographiques, tel que les rivières, les lacs, les parcs et les sites historiques.

La plupart des vedettes géographiques des CSH peuvent être utilisées comme subdivisions, sauf indication contraire. Les subdivisions géographiques utilisent les appellations courantes des juridictions. Les juridictions de premier ordre (celles des provinces ou des territoires) se retrouvent intercalées entre la tête de la vedette et le nom du lieu ou de l'entité dont les limites contiennent entièrement le sujet, sauf si ce lieu se situe dans deux juridictions ou plus, dans lequel cas, la subdivision locale y est attribuée directement. Les vedettes Atlantic Provinces; Maritimes Provinces; Prairie Provinces; Canada, Eastern; Canada, Western; Canada, Northern; et Canada, Central peuvent servir de subdivisions directement dans les vedettes de nom commun, sans l'interposition de —Canada.

En général, les CSH suivent les pratiques indiquées dans le Subject Cataloging Manual de la Library of Congress lorsqu'il s'agit de créer des vedettes pour des noms géographiques non juridictionnels, pour des qualificatifs géographiques et des subdivisions géographiques, ainsi que pour ce qui est de l'utilisation des noms antérieurs ou des noms courants. Les décisions quant à l'orthographe et le choix entre les différentes formes de noms se fondent sur les noms approuvés par la Commission de toponymie du Canada (sur son site Web Base de données toponymiques du Canada) et par la Commission de toponymie du Québec (sur son site TOPOS sur le Web). On peut aussi tenir compte d'autres sources de référence autorisées si on ne trouve pas le nom dans ces bases de données. Dans ce cas, il se peut que la vedette qui en résulte soit différente de celles des LCSH lorsqu'il s'agit d'un accident géographique qui s'étend des deux côtés de la frontière canado-américaine, tel que Pend-d'Oreille River; Red River (Minn. and N.D.-Man.).

La vedette Canada est une vedette modèle pour les vedettes de noms géographiques. Ses subdivisions peuvent donc être utilisées pour les provinces, les territoires, les noms de régions, les accidents géographiques, les comtés, les municipalités rurales, les villes, les quartiers, etc., sauf s'il existe une note vous avisant du contraire ou si vous jugez que l'utilisation est inappropriée.   

11. Équivalents en français

Les CSH sont une liste de points d'accès-sujet en anglais. Par contre, les notices d'autorité contiennent des relations d'équivalence à des vedettes en français ce qui permet à l'utilisateur d'effectuer une recherche à partir de la vedette équivalente en français, soit celle du Répertoire de vedettes-matière(RVM), et à partir de cette vedette il est dirigé vers la notice de la vedette équivalente des CSH.

Dans l'affichage de la Notice thésaurus : les équivalents en français des vedettes débutent avec le symbole ÉQ, suivi de la vedette équivalente et du symbole [RVM]. Par exemple, l'affichage pour la vedette des CSH Cabinet ministers-Canada est :

Cabinet ministers—Canada [CSH]
ÉQ Ministres—Canada [RVM]
Dans l'affichage de la Notice MARC : L'équivalent du RVM se retrouve dans une zone 7XX, dont le deuxième indicateur est "6". Par exemple, l'affichage pour la vedette des CSH Cabinet ministers—Canada est :

150    ##$aCabinet ministers$zCanada
750    #6$aMinistres$zCanada

Les CSH comprennent deux listes de subdivisions. Une de ces listes fait le lien entre les subdivisions anglaises des CSH et les équivalents français, tandis que la deuxième liste fait le lien entre les équivalents français et les subdivisions anglaises. Les subdivisions répertoriées dans ces listes sont uniquement les subdivisions de sujet et de forme et elles n'y apparaissent que si elles sont utilisées dans plus d'une vedette des CSH. Si ce n'est pas le cas, consultez les notices d'autorité des vedettes individuelles pour obtenir les équivalents des subdivisions. Allez à la page Subdivisons pour accéder aux listes et à d'autres renseignements sur celles-ci.   

12.Orthographe; emploi des majuscules; ponctuation; et abréviations

Toutes les vedettes de nom commun contenues dans les CSH sont conformes aux règles d'orthographe adoptées par les LCSH, si elles proviennent des LCSH ou se modèlent sur une vedette ou sur une politique des LCSH. Par contre, dans les notes d'application et les instructions, on s'est conformé aux règles d'orthographe de l'anglais au Canada. On peut donc retrouver différentes graphies pour le même mot, p. ex., "Catalogs" et "Catalogues"; "Theaters" et "Theatres". Des renvois à partir des termes utilisant l'orthographe canadien ont été créés. Lors de la prise de décision quant à l'orthographe des vedettes uniques aux CSH, divers documents et sources de référence sont utilisés.

Consultez la section Vedettes géographiques : précisions de ce document pour obtenir de plus amples renseignements sur l'orthographe des noms géographiques.

Les règles touchant l'emploi des majuscules, la ponctuation et les abréviations sont conformes aux politiques du Subject Cataloging Manual de la Library of Congress.    

13. Nouvelles vedettes et révisions apportées aux vedettes

De nouvelles vedettes sont ajoutées aux CSH ou des révisions leur sont apportées pour répondre aux besoins reliés au traitement documentaire des nouveaux ouvrages bibliographiques et afin de refléter les changements apportés aux politiques des LCSH ou de Bibliothèque et Archives Canada qui ont des répercussions sur les CSH. Bien que les nouvelles vedettes proviennent principalement du catalogage effectué à Bibliothèque et Archives Canada, nous accueillons également les suggestions que nous envoient les utilisateurs externes. Veuillez faire parvenir vos suggestions à : BAC.Normesdecatalogage-Cataloguingstandards.LAC@canada.ca

Lors de la recherche pour établir de nouvelles vedettes, les sources de référence appropriées, autant en format imprimé qu'électronique, sont consultées. Lorsque cela se justifie, des experts œuvrant dans des domaines précis sont consultés. Bibliothèque et Archives Canada énumère les sources d'information consultées dans le texte des zones 670 de l'affichage de la Notice MARC.

Les notices d'autorité des CSH sont créées et mises à jour dans la base de données des notices bibliographiques et d'autorité AMICUS. Au début de chaque mois, les données de CSH sur le Websont générées en entier à partir de ces notices d'autorité. Un utilisateur doit donc consulter AMICUS s'il doit vérifier si une vedette a été créée depuis la dernière mise à jour de CSH sur le Web.

Chaque mois, une liste des nouvelles notices et des notices révisées de CSH sur le Webdurant le mois précédent est produite afin d'aider l'utilisateur à identifier les modifications apportées à la base de données. La liste des notices révisées est subdivisée en plusieurs sections selon qu'il s'agit d'une modification apportée à la vedette en tant que tel, à son codage ou uniquement aux relations ou aux notes. Les listes des mois précédents sont archivées. Allez à la page Nouvelles vedettes et vedettes révisées pour accéder aux listes.   

14. Téléchargement à partir d'AMICUS

Les utilisateurs enregistrés d'AMICUS peuvent télécharger des notices d'autorité des CSH, en format MARC 21, à partir de la base de données AMICUS. Pour obtenir de plus amples renseignements sur la façon de devenir un utilisateur enregistré et(ou) de télécharger à partir d' AMICUS, communiquez avec les Services de soutien d'AMICUS.

Date de modification :