Recensements

Les recensements sont des documents officiels du gouvernement du Canada qui dénombrent la population du pays. Ils sont une source inestimable de renseignements car ils comprennent souvent l'âge, l’occupation, l'origine ethnique, la religion et le lieu de naissance des personnes inscrites.

Pour chaque recensement, les documents sont classés par province ou territoire, et sont ensuite divisés en districts qui correspondent habituellement à des comtés et à des villes. Les districts sont ensuite généralement divisés en sous-districts, qui correspondent à des cantons, à des paroisses et à des plus grandes villes.

De 1851 à 1901, un recensement a lieu tous les dix ans au Canada; ceci est confirmé par L'Acte de l'Amérique du Nord britannique (aussi appelé Loi Constitutionnelle de 1867). Le but premier du recensement était d’aider à déterminer la représentation au Parlement, qui était fondée sur la population.

Selon les dispositions de la Loi du recensement et des statistiques (qui a reçu la sanction royale le 16 mai 1905), un recensement général du Canada devait avoir lieu en 1911, puis tous les dix ans, et un recensement de la population et de l'agriculture devait être effectué au Manitoba, en Saskatchewan et en Alberta en 1906, et tous les dix ans par la suite.

Certains contenus sont protégés par un droit d'auteur de tiers et soumis à des restrictions supplémentaires concernant leur reproduction et leur utilisation. Veuillez consulter l'Avis pour en savoir plus.

Conseils de recherche

Partie 1: Stratégies de recherche allant de variantes de noms aux erreurs d'indexation et plus

  • Garder votre recherche simple - commencé avec un nom ou un nom et un lieu.
  • N'oubliez pas le caractère de substitution *. Essayez Fran* pour Frank, Francis, François, Franz, Francisco.
  • Essayez le surnom de la personne ou le deuxième prénom. Essayez des variations comme Lizzie pour Elizabeth, Tillie pour Matilda, Nellie pour Helen.
  • Certains recenseurs inscrivaient seulement l'initiale du prénom ou une abréviation, tel M ou Magt au lieu de Marguerite. Parfois, seul un titre a été utilisé : Mrs. [Madame], Mr. [Monsieur], Dr. [Docteur], Rev., Veuve, Dame
  • Les variations orthographiques étaient fréquentes dans les anciens documents.  Aussi, plusieurs noms étaient écrits de façon phonétique, c'est-à-dire de la façon que le nom était perçu par l'énumérateur. Par exemple, Thibault, Thibeau et Tibo ne sont que trois des nombreuses variantes de ce nom.
  • Certaines personnes ont anglicisé leur nom. Boisvert peut avoir évolué dans Greenwood. Johan Kuch pourrait avoir commencé se faisant appeler John Cook. Même le recenseur peut avoir créé ses propres variations, par exemple un anglophone auraient écrit Jean- Baptiste comme John Baptist.
  • Il existe de nombreuses erreurs d'indexation et des omissions dans les bases de données en raison de la mauvaise écriture ou de la qualité du document original ; une encre fanée, une encre très sombre ou d'autres causes peuvent rendre le document illisible.
  • Dans certaine écriture, de nombreuses lettres se ressemblent et peuvent causer de la confusion pour les indexeurs. Exemples: u et m ; w et m ; o et a ; i et e ; u et ee ; d et t; f et t; l et t ; v et r ; g, y, z et j ; lettres majuscules L et S, I et J. Dans les vieux styles d'écriture, un double s ressemblaient aux lettres fs ou p.
  • Des noms apparaissent de différentes manières en fonction de la façon dont ils ont été enregistrés et la façon dont ils ont été indexés. Essayez ces variations :
  • Pour les noms qui commencent par la lettre O : Ohara, O,Hara , O Hara, Hara
  • Pour les noms Mc et Mac : McDonald, MacDonald, M'Donald, Mc Donald, Donald, Donald Mc
  • Pour les noms canadiens-français avec une apostrophe : Lheureux , L'Heureux, L,Heureux, Heureux
  • Une disposition confuse des noms peut faire que les prénoms et noms sont inversés dans la base de données.
  • L'utilisation incohérente des guillemets de répétition peut faire que le mauvais nom est attaché à un prénom donné.
  • Dans certains pages de recensements du Québec, les femmes ont été enregistrées par le nom de jeune fille à la place de leur nom de femme mariée.
  • Divergences dans les détails tels que les dates et les lieux étaient fréquents dans les anciens documents. Les dates de naissance ou de l'immigration peuvent avoir été rappelées de façon incorrecte par membre de la famille répondant aux questions. En plus, les recenseurs ont fait des erreurs.
  • Rappelez-vous que les bases de données sont les index des enregistrements et sont destinés à refléter l'information telle qu'elle a été enregistrée sur la page originale.

Partie 2 : stratégies de recherche avancée

Si vous ne trouvez pas un nom dans une base de données, essayez ces conseils :

  • Plusieurs de nos recensements sont disponibles sur les sites Web gratuits Automated Genealogy (anglais seulement) et Family Search. Ils sont également indexés sur Ancestry.ca (abonnement requis ; gratuitement dans de nombreuses bibliothèques publiques).
  • De nombreuses sociétés de généalogie provinciales, de comtés et locales publient des indexes aux recensements pour leurs régions.
  • La connaissance de la géographie de la région est importante. Les recensements ont été dénombrés par les districts et sous-districts. Dans la plupart des années, les districts correspondaient à une ville ou au comté et les sous- districts correspondait à une ville, un quartier, canton, paroisse ou autre juridiction locale. Les petites villes et les villages sont généralement énumérés dans le canton environnant et non identifiés séparément. Chacune de nos bases de données comprend une liste des districts et sous-districts pour l'année de recensement. Dans certains cas, pas tous les résultats du recensement n'ont survécu.
  • Pour vous aider avec des cartes et des lieux, vous pouvez essayer le site GenWeb (anglais seulement) pertinent pour la province ou le comté.
  • Vous pouvez consulter la base de données Bureaux et maîtres de poste. Inscrivez l'endroit recherché dans le champ « Bureau de poste ». S'il y avait un bureau de poste à cet endroit, vous connaîtrez le nom du district électoral fédéral, qui correspond généralement au comté et au district de recensement.
  • Pour les grandes villes, consultez les annuaires de ville ; les résidents adultes y sont classés par ordre alphabétique avec l'adresse et la profession. Par exemple, si la personne a été montrée comme résidant au 102, rue Abbott en 1901, consultez l'index de la rue dans le répertoire pour trouver les noms des voisins sur cette rue. Ensuite, essayez de chercher ces noms dans la base de données de recensement de1901.  Les répertoires de la ville peuvent également être utiles pour essayer de déterminer le quartier pour une adresse particulière. Lire notre blog « À quoi peuvent vous servir les annuaires canadiens? »  pour en savoir plus sur les répertoires.

Partie 3 : Recherche par lieu

Vous pouvez essayer de chercher le recensement page par page pour l'endroit où votre ancêtre a résidé.

  • Consultez la liste des districts et sous-districts pour trouver les numéros pertinents.
  • Sur l'écran de recherche de base de données, sélectionnez « Options de recherche avancées ».
  • Entrez le numéro de district et le numéro du sous-district. Dans quelques années de recensement, le sous-district "numéro" est une lettre. Certains sous-districts ont plus d'une partie.
  • Dans le champ de numéro de page, entrez 1.
  • D'après les résultats, cliquez sur la vignette de l'image pour afficher la page 1.
  • Pour passer à l'image suivante, modifier le numéro de jpg dans la boîte URL au haut de l'écran. Par exemple, pour l'image http://data2.collectionscanada.ca/1871/jpg/4396332_00068.jpg  changer le numéro de jpg à 00069.
  • Pour le recensement de 1891, quelques-unes des pages apparaissent dans le mauvais ordre  parce que c'était la façon dont les dossiers ont été organisés quand ils ont été microfilmés.
  • Pour les provinces de l'Ouest, vous pouvez en apprendre davantage sur le système d'arpentage de cantons, rangées et méridiens en consultant la section intitulée Système d'arpentage des terres de l'Ouest canadien dans notre base de données Concessions des terres de l'Ouest canadien, 1870-1930.

Abréviations

Les abréviations pour les lieux de naissance au Canada :

Alb. / Alta. : Alberta
Assa. : Assiniboia
B.C. : Bas-Canada (Lower Canada, Quebec)
B.C. : British Columbia
C.B. : Colombie-Britannique
C.E. : Canada East (Canada-Est, Quebec)
C.W. : Canada West (Canada-Ouest, Ontario)
H.C. : Haut-Canada (Upper Canada, Ontario)
I.P. : Île-du-Prince-Edouard
L.C. : Lower Canada (Bas-Canada, Quebec)
Man. : Manitoba
N.B. : New Brunswick
N.B. : parfois nord de la Grande-Bretagne, c.-à-d. l'Écosse
N.E. : Nouvelle-Écosse
N.O. : Territoires du Nord-Ouest
N.S. : Nova Scotia
N.W. / N.W.T. : Northwest Territories
O / Ont. : Ontario
P.E.I. : Prince Edward Island
Q : Québec (Q ressemble parfois à un L)
Que. : Québec
Sask. : Saskatchewan
U.C. : Upper Canada (Haut-Canada, Ontario)
YT / Yuk. : Yukon Territory
U. : Ungava

Chaque base de données de recensement comprend des listes d'autres abréviations utilisées dans les documents.

Recensements accessibles à Bibliothèque et Archives Canada

Bibliothèque et Archives Canada détient une vaste collection de recensements, allant de 1666 à 1921.

Avant le premier recensement du Dominion, en 1871, les diverses régions étaient recensées à des moments différents. Beaucoup de documents anciens ainsi produits n'ont pas survécu, y compris des parties des résultats du recensement de 1851. À mesure que les provinces se sont jointes à la fédération canadienne, elles ont été incluses dans les recensements fédéraux ultérieurs, comme l'Île-du-Prince-Édouard en 1881.

Les recensements réalisés avant 1851 sont généralement partiellement nominatifs ; ils donnent seulement les noms des chefs de ménages ou de familles. On indique alors seulement le nombre des autres membres.

La plupart des recensements de 1851 à 1921 sont nominatifs ; ils donnent le nom de chaque personne en précisant l'âge, le genre, le pays ou la province d'origine, la religion, l'origine ethnique ou raciale, la profession, l'état civil et le degré d'instruction. Le recensement de certaines années indique également l'année d'immigration.

Consultez la liste suivante pour découvrir l’étendu  de la collection de recensements de Bibliothèque et Archives Canada.

En cliquant sur l’année de recensement qui vous intéresse, vous serez alors capable d’accéder à :

  • Une base de données en ligne interrogeable par nom de personne ou localité qui comprend des images numérisées du recensement original
  • Uniquement des images numérisées d’un recensement ou
  • Une liste organisée par localité qui vous donnera un numéro de bobine de microfilm.

Pour plus de renseignements sur un recensement pour lequel vous ne pouvez pas cliquer sur l’année ou pour des renseignements sur des recensements plus anciens, consultez le Guide des recensements : Instrument de recherche 300 [PDF 1 670 Ko]

(Voir : Formats téléchargeables, Lecteur PDF).

Note importante sur les bobines de microfilm énumérés dans l'instrument de recherche 300 :

  • Certains de nos bobines de microfilms avec les préfixes C, H et T sont numérisés sur le site Web de notre partenaire Héritage. Les bobines numérisés peuvent être consultés gratuitement sur ce site. Inscrivez le numéro de la bobine dans la boîte de recherche, par exemple C-2574. (Notez que certains titres de bobine peuvent être incorrects.) Vous pouvez naviguer à travers les images; il n’y a pas de boite de recherche pour le contenu (le texte). Notez que le numéro de l’image n’est pas la même chose que le numéro du document archivistique.
  • Certains documents de la période coloniale française sont numérisés sur notre site web dans Recherche de fonds d'archives. Exemple d’une recherche par mot clé : recensement 1695.
  • Les bobines de microfilm les préfixes B , F et M doivent être consultés sur place.

Recensements accessibles à Bibliothèque et Archives Canada par l’année, l’endroit et le type :

Année Endroit Type
1666 Québec Nominatif
1667 Québec Nominatif
1671, 1673 Terre-Neuve (Plaisance seulement) Nominatif
1671-1753 Acadie Partiellement nominatif
1681 Québec Nominatif
1691, 1693 Terre-Neuve Nominatif
1698, 1706, 1711 Terre-Neuve (Plaisance seulement) Partiellement nominatif
1704 Terre-Neuve Partiellement nominatif
1770-1838 Nouvelle-Écosse Partiellement nominatif
1825 Québec Partiellement nominatif
1831 Québec Partiellement nominatif
1831-1849 Manitoba (Red River seulement) Partiellement nominatif
1841 Île-du-Prince-Édouard Partiellement nominatif
1842 Ontario Partiellement nominatif
1842 Québec Partiellement nominatif
1848 Ontario Partiellement nominatif
1850 Ontario Partiellement nominatif
1851 Nouvelle-Écosse Partiellement nominatif
1851 Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec Nominatif
1861 Ontario, Québec Nominatif
1861 Nouvelle-Écosse, Île-du-Prince-Édouard Partiellement nominatif
1870 Manitoba Nominatif
1871 Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Ontario, Québec Nominatif
1881 Alberta, Colombie-Britannique, Manitoba, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Ontario, Île-du-Prince-Édouard, Québec, Saskatchewan Nominatif
1891 Alberta, Colombie-Britannique, Manitoba, Nouveau-Brunswick, Territoires du Nord-Ouest, Nouvelle-Écosse, Ontario, Île-du-Prince-Édouard, Québec, Saskatchewan, Yukon Nominatif
1891 Cité de Victoria, Colombie-Britannique Partiellement nominatif
1901 Alberta, Colombie-Britannique, Manitoba, Nouveau-Brunswick, Territoires du Nord-Ouest, Nouvelle-Écosse, Ontario, Île-du-Prince-Édouard, Québec, Saskatchewan, Yukon Nominatif
1906 Alberta, Manitoba, Saskatchewan Nominatif
1911 Alberta, Colombie-Britannique, Manitoba, Nouveau-Brunswick, Territoires du Nord-Ouest, Nouvelle-Écosse, Ontario, Île-du-Prince-Édouard, Québec, Saskatchewan, Yukon Nominatif
1916 Alberta, Manitoba, Saskatchewan Nominatif
1921 (Disponible à partir d’Ancestry.ca) Canada Nominatif
1921 Terre-Neuve Nominatif
1935 Terre-Neuve Nominatif
1945 Terre-Neuve Nominatif

Après 1921

Les recensements postérieurs à 1921 sont conservés par Statistique Canada. La Loi sur la statistique et la Loi modifiant la Loi sur la statistique ne permettent pas la divulgation de renseignements personnels contenus dans des recensements postérieurs à 1921. La divulgation de renseignements pour une personne à propos d'elle-même, pour sa pension ou autres fins légales, constitue la seule exception. Une tierce partie ne peut obtenir de l'information sur une autre personne sans le consentement écrit de cette personne.

En vertu de la loi, quand 92 années se seront écoulées après la réalisation d'un recensement, ces recensements seront ouverts à la consultation et transférés à Bibliothèque et Archives Canada.

Si vous avez des questions sur les recensements postérieurs à 1921 ou sur la législation, veuillez communiquer avec le bureau d’Accès à l'information de Statistique Canada.

Date de modification :