À propos du Recensement de 1901

Comment le recensement a été réalisé

Le Recensement de 1901 constitue la quatrième collecte régulière de statistiques nationales. Il a débuté officiellement le 31 mars 1901.
 
Au total, 351 commissaires chargés de coordonner le recensement ont été nommés. Relevant de ceux-ci, 8 800 recenseurs (appelés à l’époque « énumérateurs ») ont été affectés à des zones bien délimitées. Dans certains cas, des membres de la Police à cheval du Nord-Ouest ont agi en tant qu’énumérateurs.
 
Les recenseurs ont parcouru 206 districts de recensement, divisés en 3 204 sous-districts qui comprenaient des cités, des villes, des cantons, des réserves indiennes et d'autres zones moins bien définies. 
 
Les recenseurs ont rassemblé des renseignements sur 5 371 315 personnes selon la répartition suivante :
  • Colombie-Britannique (178 657)
  • Île-du-Prince-Édouard (103 259)
  • Manitoba (255 211)
  • Nouveau-Brunswick (331 120)
  • Nouvelle-Écosse (459 574)
  • Ontario (2 182 947)
  • Québec (1 648 898)
  • Territoires (211 649)
Ces renseignements ont été compilés en utilisant 11 documents sous forme de tableaux qui comprenaient un total de 561 questions. Seuls les tableaux 1 et 2 ont été entièrement préservés.
  • Tableau 1 : Population
  • Tableau 2 : Bâtiments et terres, églises et écoles
  • Tableau 3 : Décès
  • Tableau 4 : Terres agricoles, fruits et plantations
  • Tableau 5 : Produits des champs
  • Tableau 6 : Bétail et produits animaux
  • Tableau 7 : Valeurs agricoles
  • Tableau 8 : Établissements manufacturiers
  • Tableau 9 : Produits de la forêt et fourrures
  • Tableau 10 : Pêche
  • Tableau 11 : Mines
Les énumérateurs ont utilisé les quatre formulaires supplémentaires suivants dans certains cas particuliers:
  • Personnes temporairement absentes
  • Personnes telles que des pensionnaires ou des locataires absentes au moment de la visite de l'énumérateur et au sujet desquelles le chef du ménage est dans l'impossibilité de donner des renseignements
  • Produits du fromage et du beurre
  • Fabrique de produits argileux

Du papier au microfilm

En 1955, le Comité des documents publics a autorisé le Bureau fédéral de la statistique à microfilmer les documents originaux du Recensement de 1901, puis à les détruire. Par conséquent, les documents du Recensement de 1901 n'existent que sous forme de microfilms. La qualité de ces microfilms n'est pas uniforme et les images produites ne sont pas toutes nettes.
 
Les images numérisées se trouvant sur le site Web de Bibliothèque et Archives Canada (BAC) ont été produites à partir des microfilms du Recensement de 1901.  Vu qu'il s'agit d'une copie exacte, une page qui est indéchiffrable dans le microfilm sera tout aussi illisible à l'écran. Les pages titre que l’on trouve sur les microfilms n’ont pas été numérisées. On y trouve les renseignements suivants :
  • l’année du recensement (c.-à-d. 1901)
  • la province ou le territoire
  • le numéro et le nom du district
  • le numéro et le nom du sous-district
  • le nombre de pages pour ce sous-district. Les pages ne sont pas toutes en ordre consécutif ni toutes présentes.
Ces documents et ceux des recensements antérieurs sont décrits dans le fonds de Statistique Canada, appelé autrefois groupe d'archives (RG) 31.

 

En-têtes des colonnes et interprétation

Tableau 1 - Population

Numérotés selon l’ordre des visites

Colonne 1. Demeure
 
Décompte des demeures.  À être numérotés selon l'ordre des visites du recenseur.
 
Colonne 2. Famille ou ménage
 
Décompte des familles ou des ménages.  Si deux familles ou plus habitaient la même maison, elles devaient être comptées séparément.
 

Description de la personne

 
Colonne 3. Nom de chaque personne dans la famille ou le ménage, le 31 mars 1901
 
Inscription en commençant par le nom de famille (ou patronyme). 
 
Colonne 4. Sexe
 
La lettre « m » désignait le sexe masculin et la lettre « f », le sexe féminin.
 
Colonne 5. Couleur*
  • La lettre « B » signifiait « Blanc » et désignait les personnes de race blanche (personnes d'origine européenne) ; la lettre « R » pour « Rouge » (autochtones canadiens) ; la lettre « N » pour noire (personnes d'origine africaine) et la lettre « J » pour jaune (personnes d'origine japonaise ou chinoise)
  • Les enfants nés de mariages entre des blancs et une autre race étaient classés comme rouges, noirs ou jaunes, selon le cas.
* En 1901, les recenseurs utilisaient ces termes qui ne correspondent plus à ceux employés de nos jours pour décrire les antécédents d'une personne.
 
Colonne 6. Relation de parenté ou autre avec le chef de famille ou du ménage
  • Le chef de la famille (ou du ménage ou de l'institution) était inscrit comme tel (c.-à-d. chef), et tous les autres membres du groupe selon leur degré de parenté avec le chef (p. ex., épouse, fils, fille, servante, pensionnaire, locataire, associé, etc.).
  • Dans une institution, les personnes pouvaient être décrites comme officier, interne, patient, prisonnier, élève, etc.
Colonne 7. Célibataire, marié, en veuvage ou divorcé
 
La lettre « c » désignait les célibataires, la lettre « m » les gens mariés, la lettre «  v » les veufs et les veuves et la lettre « d » les gens divorcés.
 
Colonne 8. Mois et date de naissance
On devait inscrire la première syllabe du mois, à l'exception des mois de mai, de juin et de juillet, qui devaient être écrits au long.
 
Colonne 9. Année de naissance
À être inscrite au complet pour chaque personne.
 
Colonne 10. Âge au dernier anniversaire de naissance
  • Le nombre d'années de vie en date du 31 mars 1901.
  • Pour les enfants âgés de moins d'un an, les fractions étaient utilisées (par exemple, pour écrire 2 mois, on indiquait « 2/12 »).
 

Citoyenneté, nationalité et religion

Colonne 11. Pays ou lieu de naissance. (Si c'est au Canada, spécifiez la province ou le territoire, et ajoutez « r » pour rural et « u » pour urbain)
  • Pour les personnes nées à l'extérieur du Canada, le nom du pays d'origine — p. ex. Angleterre, Écosse, Irlande, Allemagne, France, etc.
  • Pour les personnes nées au Canada, le nom de la province ou du territoire.
Colonne 12. Année d'immigration au Canada
 
L’année où une personne née dans un autre pays était arrivée au Canada.
 
Colonne 13. Année de naturalisation
 
Si la personne a demandé des papiers de naturalisation, mais n'avait pas encore atteint le plein droit de citoyenneté, on inscrivait « pa ».
 
Colonne 14. Origine, selon la race ou la tribu
  • Déterminée en fonction du père.
  • Pour les Autochtones, l'« origine selon la race ou la tribu » était déterminée en fonction de la mère. Le nom précis de la tribu devait être inscrit.
Colonne 15. Nationalité
  • Le mot « Canadien » pour désigner les personnes qui vivaient au Canada et qui avaient acquis le droit de citoyenneté.
  • Pour les non-Canadiens, le nom de leur pays de naissance ou le pays auquel ils devaient allégeance.
Colonne 16. Religion
  • La religion à laquelle une personne déclarait appartenir, écrite au complet.
  • Les abréviations étaient utilisées si le nom était trop long.
 

Principe profession ou métier

Colonne 17. Profession, occupation, métier ou autres moyens d'existence de chaque personne. (Si la personne est retirée du commerce, ajoutez « r » pour retraité)
 
  • Seule la profession principale devait être inscrite.
  • La classe particulière d'industrie, de métier ou d'autre occupation à laquelle la personne énumérée était employée devait être donnée.
Colonne 18. Rentier
 
Les personnes qui n'avaient pas d'emploi rémunérateur, mais qui vivaient plutôt d'autres sources de revenus, comme des rentes, des annuités, des pensions, etc.
 
Colonne 19. Patron
 
Une personne dont le travail était fait par d'autres auxquels ils payaient des salaires ou des gages.
 
Colonne 20. Employé
 
Toute personne qui travaillait à salaire ou à gages, et qui était rémunérée par d'autres.
 
Colonne 21. Travaillant à son ouvrage
 
Personnes faisant leur propre ouvrage.

Employé

Colonne 22. Travaillant de son métier à la fabrique ou à la maison
Pour indiquer que la personne travaillait de son métier, et on se servait des lettres « f » pour un travail dans une fabrique et « m » pour un travail à la maison, ou les deux (on utilisait alors « f m »).
 
Colonne 23. Mois employés à son métier à la fabrique
 
Nombre de mois employés dans un métier à la fabrique.
 
Colonne 24. Mois employés à son métier à la maison
 
Nombre de mois employés dans un métier à la maison.
 
Colonne 25. Mois employés à une autre occupation qu'un métier à la fabrique ou à la maison
 
Pour les personnes qui avaient été employées autrement qu'à leur métier propre, ou, si elles n'étaient pas des artisans, à une occupation rémunératrice quelle qu'elle soit.
 
Colonne 26. Gages provenant de son occupation ou métier $
 
Colonne 27. Gages supplémentaires (provenant d'autre source que son occupation principale), $
 

Éducation et langue de chaque personne âgée de cinq ans et plus

Colonne 28. Mois à l'école durant l'année
 
Pour ceux âgés de plus de cinq ans et de moins de 21 ans.
 
Colonne 29. Sachant lire
 
Colonne 30. Sachant écrire
 
Colonne 31. Sachant parler anglais
 
Colonne 32. Sachant parler français
 
Colonne 33. Langue maternelle (si elle est parlée)
  • La langue natale d'une personne.
  • À être inscrite si la personne parlait la langue, couramment ou non.
Colonne 34. Infirmités : (Si l'infirmité date de l'enfance, ajoutez « depuis l'enfance »).
(a) Sourd-muet
(b) Aveugle
(c) Atteint d'aliénation mentale.
 
Il fallait que la personne ?souffre d'une incapacité causée par cette infirmité pour qu'on l'inscrive.
 

Tableau 2 - Bâtiments, terres, églises et écoles

Renvoi au tableau 1

Colonne 1. Page
 
Colonne 2. Ligne
 
Colonne 3. Lieu d'habitation :
(a) Nom de la municipalité, canton ou paroisse;
(b) Rang ou concession et lot, ou numéro du cadastre;
(c) Rue et numéro de la maison;
(d) autre description.
 

Maisons

Colonne 4. En voie de construction
 
Colonne 5. Vacante
 
Colonne 6. Habitée
 

Institution

Colonne 7. Nom spécial ou légal
 
Colonne 8. Nombre de bâtiments
 
Colonne 9. Nombre de familles dans la maison ou l’institution
 
Colonne 10. Nombre de chambres dans la maison ou institution pour chaque famille
 
Colonne 11. Nombre d'internes dans l'institution, à part les familles, officiers et employés
 

Biens-fonds possédés

Colonne 12. Grand total d'acres
 
Colonne 13. Nombre de lots de ville ou de village
 
Colonne 14. Nombre de maisons
 
Colonne 15. Nombre de magasins, entrepôts, etc.
 
Colonne 16. Nombre de granges étables et autres dépendances
 
Colonne 17. Nombre de silos, et capacité en pieds cubes
 
Colonne 18. Nombre d'établissements manufacturiers
 

Biens-fonds affermés ou autrement tenus

Colonne 19. Grand total d'acres
 
Colonne 20. Nombre de lots de ville ou de village
 
Colonne 21. Nombre de maisons
 
Colonne 22. Nombre de magasins, entrepôts, etc.
 
Colonne 23. Nombre de granges étables et autres dépendances
 
Colonne 24. Nombre de silos, et capacité en pieds cubes
 
Colonne 25. Nombre d'établissements manufacturiers
 

Église ou lieu de culte

Colonne 26. Confession religieuse
 
Colonne 27. Nombre de communiants
 
Colonne 28. Nombre de places dans l'édifice
 

École du dimanche

Colonne 29. Confession religieuse
 
Colonne 30. Nombre d'officiers et d'instituteurs
 
Colonne 31. Nombre d'élèves
 

École publique

Colonne 32. Nombre de salles
 
Colonne 33. Nombre d'instituteurs
 
Colonne 34. Nombre d'élèves
 
Colonne 35. Date de la visite
 
Colonne 36. Raison pour laquelle l'énumération n'a pas été faite lors de la première visite
 
Colonne 37. Date de l'énumération?
 

Abréviations courantes

Genre
  • M (Masculin)
  • F (Féminin)
État civil
  • M (Marié / Mariée)
  • V (Veuf / Veuve)
 
Mois
  • Jan. (Janvier)
  • Fév. (Février)
  • Mar. (Mars)
  • Avr. (Avril)
  • Aug. (Août)
  • Sept. (Septembre)
  • Oct. (Octobre)
  • Nov. (Novembre)
  • Déc. (Décembre)
 
Provinces et Territoires
  • Alb. (Alberta)
  • C.-B. (Colombie-Britannique)
  • Î.P-É (Île-du-Prince-Édouard)
  • Man. (Manitoba)
  • N.-B. (Nouveau-Brunswick)
  • N.-E. (Nouvelle-Écosse)
  • O. (Ontario)
  • Q. (Québec)
  • Sask. (Saskatchewan)
  • T.N-O. (Territoires du Nord-ouest)
  • Yuk. (Yukon)
 
Race
  • W (Blanc, Caucasien)
  • R (Rouge, Autochtone)
  • B (Noire, Africain)
  • Y (Jaune, Asiatique)
En 1901, les recenseurs utilisaient ces termes qui ne correspondent plus à ceux employés de nos jours pour décrire les antécédents d'une personne.
 
Origine raciale/tribale
L'usage de "type" et de "métis" désignait une personne d'origine autochtone, mêlée à d'autres races tel qu'indiqué dans les exemples suivants utilisés à l'époque.
  • Fb (métis français)
  • Eb (métis anglais)
  • Sb (métis écossais)
  • Ib (métis irlandais)
  • Ob (autre métissage)
  • Cree fb (métis Cree et français)
Religion
  • B.C. (Bible Church)
  • C. (of) E. (Church of England)
  • C. (of) S. (Church of Scotland)
  • E.M.C. (Episcopal Methodist Church)
  • F.C. (Free Church [Presbyterian])
  • M.E.C. (Methodist Episcopal Church)
  • P.C.L.P. (Presbyterian-Canada and Lower Provinces)
  • P.F.C. (Presbyterian Free Church)
  • R.P. (Reformed Presbyterian)
  • U.P. (United Presbyterian)
  • W.M. (Wesleyan Methodist)
Autres
  • Lorsqu’un compte était de 1, on le représentait par une ligne verticale (|) ou encore par le symbole « 1 ».
  • Le chiffre « 1 » était inscrit lorsque la réponse était « oui ».
  • Lorsqu'un compte était de zéro, on le représentait par un trait horizontal ou un tiret (-) ou l’espace était laissé en blanc.
  • Un tiret (-) était écrit lorsque la réponse était « non » ou qu'il n'y avait rien à enregistrer.
  • Les guillemets de répétition (" ou ditto) étaient utilisés, sauf si cela était spécifiquement interdit dans les directives.

Ressources complémentaires