La description

Veuillez consulter notre page Aide formats téléchargeables pour télécharger les graticiels.

Transcription

Durée : 3 minutes, 30 secondes

Bibliothèque et Archives Canada. Description.

Introduction commence à 0:09

(Commentateur debout dans le couloir du Centre de préservation)

Narrateur : Notre série de vidéos aborde maintenant un élément essentiel de notre raison d’être : diffuser le riche patrimoine documentaire du Canada.

Narrateur : Que nous fassions affaire avec des spécialistes ou de simples citoyens qui recherchent de l’information, notre objectif est de simplifier autant que possible leurs démarches. Et en profitant des occasions offertes par les nouvelles technologies, nous voulons assurer la plus grande présence possible pour le bénéfice de tous les Canadiens.

(Une employée regarde une ancienne carte sur l’écran de son ordinateur. Une employée tourne les pages d’un ancien manuscrit. On aperçoit un document à travers un microscope)

Narrateur : Il y a de vastes quantités de ressources documentaires à explorer, non seulement à Bibliothèque et Archives Canada, mais aussi dans d’autres institutions de mémoire au Canada.

Narrateur : C’est pourquoi nous avons conçu une nouvelle approche à la description et à l’exploration qui sera collaborative, intégrée, plus rapide et davantage centrée sur le client.

Narrateur : Cette nouvelle approche vise à décrire en langage clair la plus grande partie possible de nos documents, et de les rendre accessibles en ligne.

Narrateur : Notre modèle utilisera également des descriptions créées par des tiers, tels des éditeurs, des créateurs ou des donateurs.

(Un homme et deux femmes examinent la collection de photographies de Henry Larsen. On aperçoit plusieurs images de l’expédition Henry Larsen. Une femme regarde des photos à travers un microscope. Une femme regarde son écran. On aperçoit une photo de Henry Larsen)

Narrateur : Prenons le cas du fonds Henry A. Larsen, par exemple. Cette documentation, qui remonte aux années 1940, témoigne du rôle joué par le Canada dans l’Arctique. Celle-ci comprend de nombreuses photographies de la collection de cet ancien capitaine de la GRC, lesquelles n’avaient jamais été décrites.

Narrateur : En collaboration avec la famille Larsen, qui a offert de décrire cette collection historique, nous pourrons rendre accessibles des versions numériques de près de mille photographies qui, autrement, seraient demeurées inconnues.

Narrateur : Notre approche de description nous permettra aussi d’offrir un accès intégré par sujet, personne, organisation, genre de documents, ou localisation géographique à nos propres fonds et collections. Et, également, s’il y a lieu, à ceux d’autres institutions.

Narrateur : Ceci permettra aux Canadiens de trouver plus facilement et rapidement des items dans notre collection.

(On aperçoit une femme qui tourne les pages d’un album de photographies et une femme qui transmet l’information à son ordinateur)

Narrateur : Grace aux nouvelles technologies, nous serons en mesure d’améliorer notre approche à la description et à l’accès. Les utilisateurs trouveront donc rapidement un nombre toujours grandissant d’informations en ligne.

Narrateur : Pour avoir une excellente idée du fonctionnement de ce nouveau modèle, je vous encourage à regarder la vidéo « Au-delà des tranchées ».

(On aperçoit l’image de la vidéo Au-delà des tranchés)

Narrateur : Une démonstration de faisabilité d’un projet concernant les soldats canadiens qui ont combattu lors de la Première Guerre mondiale.

Narrateur : Le travail sur notre approche de description ne fait que commencer. Ce travail devra se poursuivre pour continuellement s’adapter à l’évolution des technologies et habitudes de recherche. Afin d’assurer la découverte perpétuelle des items de notre collection, nos descriptions évolueront aussi avec la façon dont les gens parlent, avec leur vocabulaire et avec les nouveaux engins de recherche.

Narrateur : Voici le genre d’améliorations que nous allons continuellement mettre en œuvre à Bibliothèque et Archives Canada. Nous allons demeurer impliqués dans le développement culturel du Canada en améliorant l’accès au patrimoine documentaire des Canadiens.

(Commentateur debout dans le couloir du Centre de préservation)

Portion audio termine à : 3:24

(Sur un fond noir apparaît l’adresse courriel ainsi que les coordonnées des différents médias sociaux de Bibliothèque et Archives Canada, Facebook et Twitter)

Adresses médias sociaux : Facebook, Twitter

Signature corporative de Bibliothèque et Archives Canada

Signature corporative du gouvernement du Canada