Célébrations du Jubilé de diamant à la Collection McMichael d'art canadien

Remarques de l’Administrateur général et Bibliothécaire et archiviste du Canada
 
Seul le texte prononcé fait foi 
 
Bon après-midi à toutes et à tous, et merci de m'inviter à prendre part à ce festival organisé à l'occasion du jubilé de diamant. J'aimerais également remercier tout spécialement Mme Victoria Dickenson, directrice générale et chef de la direction de la Collection McMichael d'art canadien. Je suis fier et touché d’être associé à ces cérémonies, en tant que Bibliothécaire et archiviste du Canada et en tant que Canadien.
 
La cérémonie autochtone à laquelle nous avons eu le privilège d'assister aujourd'hui sert de repère pour tout le chemin que nous avons parcouru en tant que nation. En la présentant comme un élément clé de ces célébrations du jubilé de diamant, nous reconnaissons la relation historique unique qui existe entre la Couronne et nos peuples autochtones. En même temps, nous rendons hommage à un processus continu de guérison et de réconciliation, et nous sommes honorés d'avoir avec nous aujourd'hui des représentants des peuples autochtones et du Victoria and Albert Museum de la Grande-Bretagne.
 
Toutes ces activités qui se déroulent ici aujourd'hui et dans le monde de l'histoire en général font ressortir l'importance de comprendre un tel processus dans le contexte plus large de notre patrimoine. Ce dernier est non seulement enraciné dans les dossiers et les documents historiques, mais également dans une vision suffisamment large pour y inclure tous les aspects de nos vies. Cette conscience d'une grande portée peut englober de nombreux éléments convergents, tels que ceux qui sont représentés ici aujourd'hui : le concept de la justice et de la réconciliation; le monde des arts; le rôle des partenariats dans l'édification d'une nation; et la présence de la mémoire elle même.
 
Je suis donc extrêmement heureux de vous présenter l'exposition itinérante Volte-face : Portraits de Canadiens fascinants. Volte-face est un parfait exemple de cette vaste conscience et de notre approche modernisée visant à rendre l'histoire du Canada aussi accessible que possible.
 
Il est fort à propos de présenter l'exposition de Bibliothèque et Archives Canada (BAC) ici, puisque le musée McMichael constitue l'un des principaux lieux de présentation de notre pays pour une introduction complète à l'art du Canada, à ses gens, à leurs cultures et à leur histoire, tous des éléments qui sont entrelacés dans un récit à la fois complexe et fascinant.
 
L'établissement abrite les œuvres d'un grand nombre d'artistes qui ont contribué au patrimoine artistique du Canada. Volte-face complète cette contribution en offrant une rare occasion de voir un aperçu du patrimoine documentaire de ce pays.
 
Grâce à des expositions itinérantes comme celle-ci, BAC démontre son engagement continu à rendre les documents de sa collection accessibles à tous les Canadiens, quel que soit l’endroit où ils vivent.
 
Pour y arriver, nous avons recours à des partenariats comme celui établi avec le Musée McMichael. Et c’est grâce à ces efforts de collaboration que nous sommes en mesure de rendre accessibles des œuvres originales d’art documentaire dans les galeries, les musées et autres espaces communautaires, de même qu’en ligne.
 
Volte-face illustre la richesse et la diversité de la collection nationale de portraits et permet de présenter certaines de ces œuvres pour la toute première fois.
 
Avec les quelque cent œuvres présentées dans le cadre de cette exposition, les visiteurs peuvent avoir un coup d'œil inattendu derrière la façade d'un certain nombre de Canadiens, de Kim Campbell à Louis Riel.
 
L'art documentaire de BAC sera pour de nombreux Canadiens la porte d'entrée menant à la vaste gamme de ressources documentaires que possède Bibliothèque et Archives Canada. Grâce à leur représentation de Canadiens célèbres et moins connus, ces portraits nous permettent de découvrir une myriade de documents expliquant les multiples facettes de la vie des Canadiens au fil du temps.
 
Les portraits de plus de 50 Canadiens racontent des histoires fascinantes d'identité usurpée, d'assassinat, d'exploitation, de découverte, d'invention, d'injustice, d'activisme et de réalisation, avec des œuvres réalisées au cours de quatre siècles.
 
Au moyen d’une variété de médias, notamment la peinture, la photographie, le dessin animé, le dessin, la vidéo et la sculpture, l'exposition invite les visiteurs à faire « volte-face » alors qu'ils découvrent les nombreux aspects des gens et des personnages publics.
 
L'exposition se tient au musée McMichael d'art canadien jusqu'au début du mois de janvier 2013; elle voyagera ensuite dans d'autres localités et sera présentée jusqu'en 2014.
 
C'est peut-être aussi le bon moment de demander aux visiteurs de faire « volte-face » à propos de Bibliothèque et Archives Canada, puisque nous continuons d'investir dans les programmes qui permettent aux Canadiens de découvrir leur pays de manière audacieuse, y compris sur le Web et par le truchement des médias sociaux.
 
Comme cette exposition voyagera dans tout le Canada, j'espère sincèrement qu'elle promouvra le dialogue et la discussion, non seulement sur les personnages les plus mémorables de l'histoire du Canada, mais également sur les possibilités qui s'ouvrent à nous lorsque nous travaillons ensemble à réaliser une vision partagée de notre avenir.
 
Merci.
Date de modification :