Ne ratez pas cette occasion! Découvrez les trésors de notre exposition « Canada : Qui sommes-nous? »

Même si les célébrations du 150e anniversaire de la Confédération sont terminées, vous pouvez toujours visiter l’une de nos expositions les plus inoubliables : Canada : Qui sommes-nous?, qui se tient à Ottawa jusqu’au 1er mars 2018.

Ne manquez pas votre chance d’admirer certains des trésors les plus importants de notre pays. L’exposition met en valeur des originaux rarement montrés, des ouvrages littéraires et des œuvres d’art célèbres provenant de la vaste collection de Bibliothèque et Archives Canada.

Découvrez des facettes intéressantes de l’identité canadienne

L’exposition va bien au-delà des 150 ans de la Confédération : remontez à l’époque où Samuel de Champlain entrevoyait déjà le potentiel de notre pays, puis revenez jusqu’à notre passé récent et aux valeurs modernes dans lesquelles se reconnaissent la plupart des Canadiens. Par rapport aux normes d’aujourd’hui, d’anciennes conceptions du Canada pourraient vous surprendre ou même vous choquer. Certains articles exposés sont magnifiques et impressionnants, alors que d’autres sont excentriques et humoristiques. Tous ensemble, ils mettent en lumière divers points de vue sur l’identité canadienne.

Si vous vivez à Ottawa ou si vous visitez la capitale, venez explorer ces facettes uniques et fascinantes du Canada.

Bibliothèque et Archives Canada
395, rue Wellington, Ottawa
De 10 h à 17 h (tous les jours)
Entrée gratuite

 

Aperçu de l’exposition :

 

Fort Chambly

Les peintures de Krieghoff ont contribué à l’imagerie populaire du Canada. Elles illustrent souvent les mêmes détails bien connus : une rivière gelée, un traîneau rouge, une cabane d’habitants et des enfants jouant dans la neige.

Cornelius Krieghoff, vers 1858
Huile sur toile
Bibliothèque et Archives Canada, e011155058

 

Mme Juschereau de St. Denis LeMoine déguisée en Dominion du Canada

M. Juschereau de St. Denis LeMoine déguisé en Jacques Cartier

Ce couple participant à un bal costumé incarne un mythe colonial répandu à l’époque : l’homme est déguisé en explorateur alors que sa femme symbolise sa conquête, le Canada.

William James Topley, 1876
Reproductions
Bibliothèque et Archives Canada, e011091707 et e011091705

 

Ookpik et le drapeau canadien

De nombreuses personnes pensaient que ce hibou de style inuit, prénommé Ookpik, ferait un meilleur symbole national que le castor : en effet, quoi de mieux qu’un symbole arctique pour représenter un pays nordique? À cette époque, on se souciait peu de faire un tel emprunt à la culture inuite.

Ookpik fut extrêmement populaire dans les années 1960. Il a même accompagné la présentation du drapeau canadien! De nos jours, toutefois, il est presque impossible de le trouver ailleurs que dans les archives.

Le gouvernement du Canada, d’après l’œuvre de Jeannie Snowball,
Émail sur métal
Bibliothèque et Archives Canada, e008303237
©Gouvernement du Canada

Date de modification :