BAC est l’hôte d’une conférence sur la valeur des bibliothèques, des archives et des musées

Comment la société mesure-t-elle la valeur des institutions de mémoire dans un monde de plus en plus numérique? Des centaines de personnes se sont réunies pour réfléchir à cette question les 5 et 6 décembre au 395, rue Wellington à Ottawa, lors de l'événement À nous la rue : Sommet sur la valeur des bibliothèques, archives et musées dans un monde en mouvement.

Ce Sommet, organisé par Bibliothèque et Archives Canada (BAC) et l’Association des musées canadiens, a permis d’explorer les dimensions sociales et économiques de la valeur des bibliothèques, des archives et des musées (BAM) dans un monde en constante évolution. On y a aussi examiné différentes façons d’établir des ponts avec les communautés de ceux-ci et de développer des réseaux internationaux de praticiens et de spécialistes œuvrant dans ces organisations.

Durant cet évènement de deux jours, près de trente conférenciers nationaux et internationaux se sont exprimés sur divers sujets, notamment la littératie numérique et le nécessaire virage vers l’adoption de stratégies numériques. Ce qui est ressorti le plus clairement des nombreuses présentations et discussions, c’est que les BAM font partie des organismes qui adoptent les nouvelles technologies avec le plus d’enthousiasme. Contrairement à la croyance populaire qui subsiste dans certains milieux, les BAM sont loin d’être dépassé en ce qui concerne les technologies et l’interactivité. Un autre point très pertinent a été soulevé lors du Sommet, soit le besoin constant pour les BAM de soutenir leurs communautés et les jeunes créateurs en établissant de solides partenariats et en reliant les citoyens à leur patrimoine.

Parmi les conférenciers, notons la présence de :

  • Randy Boissonnault, secrétaire parlementaire de la ministre du Patrimoine canadien, qui a transmis les salutations du premier ministre Justin Trudeau;
  • Simon Brault, directeur et chef de la direction, Conseil des arts du Canada;
  • Charlotte Gray, auteure et historienne, lauréate de nombreux prix;
  • Patrice Landry, agent de soutien à la direction, Bibliothèque nationale de Suisse;
  • Andrew Tessler, directeur associé, Oxford Economics;
  • Liz White, chef de l’élaboration de la stratégie, British Library; et
  • Pam Wright, chef de l’innovation, National Archives and Records Administration, États-Unis.

Guy Berthiaume, bibliothécaire et archiviste du Canada, a clôturé l’évènement en invitant les membres de la communauté des bibliothèques, des archives et des musées à passer à l’action en adoptant la Déclaration d’Ottawa.

Le Sommet était ouvert au public et diffusé en direct, avec interprétation simultanée dans les deux langues officielles. La plateforme de diffusion permettait aux spectateurs de poser des questions aux conférenciers par courriel.

Mot d’ouverture de Guy Berthiaume, bibliothécaire et archiviste du Canada

Mot d’ouverture de Guy Berthiaume, bibliothécaire et archiviste du Canada

Conférenciers : Mark O’Neill, Sébastien Goupil, John McAvity, Randy Boissonnault, Donna Livingstone, Guy Berthiaume, Eric Sze-Lang Chan, Chris Kitzan

Conférenciers : Mark O’Neill, Sébastien Goupil, John McAvity, Randy Boissonnault, Donna Livingstone, Guy Berthiaume, Eric Sze-Lang Chan, Chris Kitzan

Date de modification :