Journal personnel de William Lyon Mackenzie King

  

Le très Honorable W.L. Mackenzie King lors de son 75e anniversaire.
Source

La présente base de données vous donne accès à environ 50 000 pages du journal personnel du premier ministre William Lyon Mackenzie King, MG26-J13.

Visiter l'exposition virtuelle Un vrai compagnon et ami - Le journal de William Lyon Mackenzie King (Archivé)

Recherche : Base de données

À propos du journal personnel de William Lyon Mackenzie King

Le journal

Le présent instrument de recherche donne accès au journal personnel de William Lyon Mackenzie King (MG26-J13). Ce journal est une riche source historique qui relate des événements nationaux et mondiaux du point de vue unique du premier ministre du Canada qui a occupé ce poste le plus longtemps. Mackenzie King a écrit son journal personnel tous les jours - sauf de rares exceptions - de 1893 jusqu'à quelques jours avant sa mort, en 1950. Après son décès, une stipulation ambiguë de son testament demandant la destruction de son journal personnel a suscité une controverse. Les exécuteurs testamentaires littéraires de Mackenzie King, y compris l'Archiviste fédéral du Canada, ont décidé de conserver ce document, sauvegardant ainsi ce legs littéraire et historique.
 
Comme Mackenzie King a commencé à tenir son journal personnel pendant ses études de premier cycle, ce document constitue un compte rendu rare et important de ses réflexions et de ses actes lorsqu'il était un jeune homme, un universitaire très respecté, un haut fonctionnaire, puis un chef de file mondial. Les volumes de ce journal intime occupent sept mètres de rayonnages et renferment plus de 50 000 pages de texte manuscrit, dactylographié et transcrit. Mackenzie King a écrit son journal à la main jusqu'au début de 1938. Par la suite, il l'a dicté tous les soirs à son secrétaire. Après son décès, on a transcrit des parties des plus anciens volumes pour faciliter la recherche. Durant les années 1960, le journal personnel de Mackenzie King a été microfilmé par la University of Toronto Press, puis remis à quelques bibliothèques et établissements d'archives. C'est cette version microfilmée du journal qui a été scannée et qui est maintenant accessible au moyen du présent instrument de recherche. Bien que nous ayons tenté de rendre ces images le plus claires possible, certaines sont plus difficiles à lire à cause de l'état du microfilm original utilisé pour la numérisation.

La base de données

Le journal personnel de William Lyon Mackenzie King se compose d'environ 50 000 pages de texte. Le présent instrument cherche des mots-clés, des expressions et des dates dans une base de données qui renferme 30 000 pages de texte dactylographié ou transcrit.

Avantages et restrictions

Les journaux intimes originaux de Mackenzie King n'ont jamais été entièrement indexés; cette base de données est donc innovatrice puisqu'elle offre aux intéressés la possibilité d'entreprendre des recherches dans le texte intégral de Mackenzie King. Néanmoins, les anomalies, les fautes d'orthographe et les abréviations présentes dans le texte original font en sorte qu'il est impossible d'obtenir des résultats pour tous les mots-clés ou expressions entrées. En plus de la recherche par mot-clé ou par expression, l'utilisateur peut chercher à l'aide de dates ou simplement lire une page du journal à la fois. L'utilisation de plusieurs voies de recherche maximisera les chances de retrouver les textes désirés.
 
En supplément, des renseignements sur les dates, les événements et les individus importants dans la vie de Mackenzie King se retrouvent dans le site Web Un vrai compagnon et ami - Le journal de William Lyon Mackenzie King (Archivé).

Transcription vs. page originales du journal intime

De 1893 à la fin des années 1930, l'écriture de Mackenzie King dans son journal intime est difficile à lire. Après sa mort en 1950, les pages écrites à la main ont été retranscrites à la machine. Ce sont ces pages, en plus des pages originalement écrites à la machine qui sont consultables à l'aide de la base de données.
 
La transcription, par contre, est abrégée et ne reflète pas entièrement le texte écrit à la main; des sections ont parfois été exclues lorsqu'elles étaient considérées superflues ou trop personnelles. Les pages originales du journal intime écrites à la main sont disponibles, mais ne sont pas consultables à l'aide de la base de données. De plus, la qualité de ces pages varie selon la clarté de la microfiche utilisée pour la numérisation.

Comment utiliser le journal

Le journal personnel de William Lyon Mackenzie King est une très riche source archivistique qui peut intéresser plusieurs auditoires et être utilisée d'une myriade de façons. Par exemple, les historiens et les chercheurs qui ont accès à cette source depuis plusieurs années pourront maintenant chercher, dans les nombreuses pages non répertoriées, des nuances qui pourraient leur avoir échappées lors de recherches antérieures. D'innombrables chercheurs, des étudiants aux généalogistes en passant par les internautes ordinaires, peuvent utiliser la fonction de recherche par mot-clé pour voir si certaines personnes ou certains lieux ont attiré l'attention de Mackenzie King. Ce document sans égal nous permet de voir le Canada et le monde des années allant de la fin du XIXe siècle jusqu'au milieu du XXe siècle à travers les yeux d'une personne bien placée pour relater des événements qui se sont produits durant cette période.
 
Comme toute autre source historique, le journal personnel de Mackenzie King doit être lu dans le contexte où il a été créé. Il est important de ne pas oublier qu'il a été écrit sur une période de cinquante ans. Grâce à la capacité de recherche par mot-clé, il est très facile de localiser certains extraits du journal personnel sans égard aux événements antérieurs ni postérieurs. Au cours de ces années, l'opinion de Mackenzie King est susceptible d'avoir évolué, comme celle de n'importe qui d'autre. Il vaut mieux examiner ses écrits à la lumière de l'ensemble de son journal ou de certaines périodes de sa vie plutôt que sortir certaines observations ou opinions du contexte dans lequel elles ont été écrites.
 

Les archivistes de Bibliothèque et Archives Canada ont écrit beaucoup de biographies détaillées et d'essais historiques pour faciliter la compréhension de certaines des questions et des personnes importantes pour Mackenzie King. Ces aides à la recherche pour le journal personnel sont accessibles dans le site Web Un vrai compagnon et ami - Le journal de William Lyon Mackenzie King (Archivé) où l'on y trouve également une chronologie de la vie de Mackenzie King ainsi qu'une liste détaillée de lectures complémentaires. 

Bien que le journal personnel de Mackenzie King soit une excellente source historique, il serait bon de consulter d'autres comptes rendus et opinions pour parvenir à une compréhension plus complète des questions qui ont touché Mackenzie King.