La reconstruction

«Je me rends en Europe pour y saisir sur toile les paysages où un si grand nombre de nos vaillants soldats canadiens ont combattu et perdu la vie, puisque ces tableaux ne peuvent être réalisés avec succès qu’avant le début des travaux de reconstruction de la France et de la Belgique. La capacité exceptionnelle de nos soldats est indéniable et j’appréhende le moment où j’atteindrai les lieux mêmes de leurs exploits héroïques.»

[Traduction libre d’une parole de Mary Riter Hamilton, au cours d’une interview avec Anne Anderson Perry, paru dans Western Women’s Weekly, édition du 1er février 1919]

 

Date de modification :