Chronologie et Bibliographie

​Chronologie 

​Année ​Évenement
​1873 ​Naît à Teeswater, en Ontario. Déménage ensuite avec sa famille à Clearwater, Manitoba.
​1889 ​Épouse Charles W. Hamilton. S’installe à Port Arthur, Ontario.
1893​ ​Est éprouvée par la mort de son époux
1894​

​Fonde un studio à Winnipeg. Enseigne la peinture sur porcelaine et l’aquarelle. Étudie à Toronto sous George et Mary Reid, et vraisemblablement Wylie Grier.

1901​ ​Quitte pour l’Europe. Étudie sous Franz Skarbina en Allemagne.
​1902 ​Visite la Hollande, l’Italie et l’Espagne. Étudie à l’Académie Vitti, à Paris.
​1905

​Expose au Salon de l’Académie française, à Paris.« Abazia di St. Gregoria » [Huile] « Interior Same Courtyard » [Huile]« A Dutch Interior » [Aquarelle]« Les Sacrifices » [Tableau reproduit en page couverture du magazine français Lectures pour tous]

1906​ ​Peint le tableau intitulé « Maternity ». Visite le Canada. Expose à Toronto et Winnipeg.
​1907 ​Retourne à Paris. Expose régulièrement au Salon.
​1909 ​Expose « Les Pauvres » au Nouveau Salon de Paris.
​1911

​Expose au Salon des Indépendants et à la Société nationale des Beaux-Arts.  Fait l’objet d’une mention dans le magazine international d’art The studio. Retourne au Canada. Est éprouvée par la mort de sa mère.

​1911- 1912 ​Expose à Toronto, Ottawa et Montréal.
​1912 ​Expose au Industrial Bureau, à Winnipeg. Parcourt l’Ouest canadien. Peint des paysages. Expose à Calgary.
​1913(?) ​Ouvre un studio à Victoria. Reçoit une commande pour les portraits des lieutenants-gouverneurs de la Colombie-Britannique.
​1915 ​Expose « Les Pauvres » et « Maternity » à l’événement Panama-Pacific, à San Francisco.
​1918

​S’installe à Vancouver. Expose aux Pender Street Showrooms. Est mandatée par les Amputés de guerre de la Colombie-Britannique pour peindre les champs de bataille européens.

​1919

​Part pour l’Europe. Travaille en France et en Belgique : à Arras, Amiens, Vimy, Ypres et Mons. Voit ses tableaux des champs de bataille reproduits pour la première fois dans The Gold Stripe

​1920

​Expose ses tableaux des champs de bataille au Navy League Institute de Vancouver. Expose les mêmes tableaux au Arts and Crafts Club, à Victoria.

​1922

​Expose « Un marché dans les ruines d’Ypres » au Salon de la Société nationale des Beaux-Arts, à Paris. Expose ses tableaux des champs de bataille à l’exposition commémorative de la Somme, à Amiens, et au Foyer de l’Opéra de Paris. Reçoit le ruban violet des Palmes académiques du Conseil général du département de la Somme.

​1923

​Expose « Les Amies de Versailles » à Versailles. Expose « Cloth Hall, Ypres, Jour de marché » à Notre-Dame-de-Lorette. Expose les tableaux des champs de bataille au Surrey House, à Londres, pour venir en aide au projet de monument commémoratif interallié de la Somme. Retourne en France. Tombe malade. Conçoit et réalise des accessoires de mode.

​1925 ​Reçoit, à l’Exposition internationale des arts décoratifs de Paris, une médaille d’or pour ses accessoires de mode.
​1926

​Retourne à Winnipeg. Ouvre un studio. Participe à une exposition organisée par le University Women’s Club au Fort Garry Hotel. Prend les dispositions pour faire expédier les tableaux des champs de bataille aux Archives publiques (maintenant Archives nationales), à Ottawa.

​1927 ​Expose à la résidence de l’honorable ministre Rogers et sa femme, à Winnipeg.
​1929 ​Déménage à Vancouver. Ouvre un studio.
​1933 ​Expose de ses œuvres et celles de ses élèves dans son studio de Vancouver.
​1935 ​Expose de ses œuvres et celles de ses élèves dans son studio de Vancouver.
​1939 ​Expose à la Vancouver Art Gallery.
​1944 ​Remise ses peintures au Musée de la Ville de Vancouver.
​1948 ​Expose au 4593 W. 6th Avenue, à Vancouver.
​1949 ​Expose à la Vancouver Art Gallery.
​1952 ​Expose à la Vancouver Art Gallery.
​1954 ​Meurt à Vancouver. Est inhumée à Port Arthur. Lègue « Maternity » à la ville de Port Arthur.
​1959 ​Fait l’objet d’une exposition commémorative à l’Art Gallery of Greater Victoria.
​1970

​« Maternity », « Coin du studio » et « Portrait d’Edna Sutherland » exposés à la Winnipeg Art Gallery lors de l’exposition intitulée « 150 Years of Art in Manitoba ».

​1978 ​Exposition rétrospective intitulée « Mary Riter Hamilton 1873-1954 » à l’Art Gallery of Greater Victoria.
​1987 ​« Matin de Pâques » exposé à la Winnipeg Art Gallery lors de l’événement « Vistas of Promise: Manitoba 1874-1919 ».
​1988

​Sélection de ses tableaux des champs de bataille présentés dans le film intitulé No Man’s Land, produit par les Amputés de guerre du Canada pour commémorer le 70e anniversaire de l’Armistice de la Première Guerre mondiale.

​1989

​Exposition de quarante des tableaux des champs de bataille à la galerie de l’Université de Winnipeg.

​1993 ​Exposition de quarante des tableaux des champs de bataille aux Archives nationales du Canada.

 Bibliographie

  • Amos, Robert. Mary Riter Hamilton 1873-1954. Victoria: Art Gallery of Greater Victoria, 1978.
  • Berry, Virginia. Vistas of Promise: Manitoba 1874-1919. Winnipeg: Winnipeg Art Gallery, 1987.
  • Bruce, J.E.M., « Mary Riter Hamilton », in The Gold Stripe, p. 23, mai 1919.
  • Davis, Anglela E. “An Artist in No Man’s Land.” The Beaver 69/ 69/5, pp. 6-16, septembre 1989.
  • “Mary Riter Hamilton: Manitoba Artist, 1873-1954.” Manitoba History 11, pp. 22-27, printemps 1986.
  • Davis, Angela E. et Sarah McKinnon, No Man’s Land : Tableaux des champs de bataille de Mary Riter Hamilton 1919-1922, Winnipeg : University of Winnipeg, 1992.
  • Deacon, Florence E. “The Art of Mary Riter Hamilton.” Canadian Magazine XX (1912):557.
  • Exhibition of Paintings and Drawings by Mary Riter Hamilton and Pupils. Catalogue, novembre 1927.
  • Foster, W. Garland. “Coals to Newcastle.” The Western Home Monthly, mai 1930.
  • Les Pauvres and its Artist.” Museum and Art Notes: Art Historical Association of British Columbia p. 66, juin 1929.
  • MacBeth, Madge. “One of Our Last War Workers Comes Home.” Toronto Star Weekly p. 22, le 20 février 1926.
  • The Manitoba Free Press le 15 septembre 1894.
  • “Mary Riter Hamilton: An Artist Impressionist on the Battlefields of Europe.” The Gold Stripe (1919):11.
  • The News Chronicle le 23 novembre 1954.
  • Paintings by Mary Riter Hamilton 1919-1920-1921: In Aid of the Allied Somme Battlefield Memorial. Catalogue d’exposition, 1923.
  • The Teeswater Times le 12 janvier 1949.
  • Vervoort, Pat. “Painting Locked Away.” Lakehead Living p. 6, le 13 mai 1987.
Date de modification :