Lester B. Pearson (1897-1972)

L.B. Pearson

Lester B. Pearson durant son service dans les Forces canadiennes, base de Salonique, Grèce, 1916 Lorsqu’il était en Grèce, le soldat Lester B. Pearson a servi dans le Corps de santé de l'armée canadienne. L’expression de son visage reflète peut-être l’ennui qu’il a ressenti durant cette affectation. Plus tard, il est entré dans le Royal Flying Corps et a été transféré en Angleterre pour suivre des cours de pilotage. Cependant, M. Pearson ne s’est pas plus battu durant la Première Guerre mondiale que John George Diefenbaker, son rival politique. Dans la confusion causée par un raid aérien, il a été frappé par un « omnibus » de Londres, ce qui a mis fin à sa carrière militaire. Bibliothèque et Archives Canada, PA-117622

L'ex-premier ministre et récipiendaire du Prix Nobel de la paix Lester B. Pearson a servi durant la Première Guerre mondiale dans le Corps de santé de l'armée canadienne et le Royal Flying Corps. Après la guerre, M. Pearson a poursuivi ses études universitaires et, durant les années 1920, il a enseigné l'histoire à l'Université de Toronto.

À la fin des années 1920, M. Pearson a entrepris ce qui devait être une carrière longue et productive au ministère des Affaires extérieures. À la fin des années 1950, il est devenu chef du Parti libéral et a succédé à John George Diefenbaker pour devenir le quatorzième premier ministre du Canada. L'introduction du Régime de pensions du Canada et la création d'un nouveau drapeau national, devenu le symbole par excellence du Canada dans le monde entier, sont deux réalisations remarquables du gouvernement Pearson.

Lester B. Pearson, qui est né à Newtonbrook (Ontario) en 1897, est décédé à Ottawa en 1972.

Date de modification :