Le soldat inconnu

Le soldat inconnu
 

Le soldat inconnu : Environ 20 000 hommes ayant servi dans le Corps expéditionnaire canadien et dans le Newfoundland Regiment n'ont aucune tombe connue. Leurs noms sont inscrits sur le Mémorial de la Porte de Menin, en Belgique, le Mémorial national du Canada à Vimy, en France, ou le Mémorial terre-neuvien de Beaumont-Hamel, en France. Leur mémoire est aussi honorée par la tombe du Soldat inconnu, qui orne la base du Monument commémoratif de guerre, à Ottawa. La tombe, dévoilée en l'an 2000, contient les restes d'un soldat canadien qui avait d'abord été enterré dans un cimetière près de la crête de Vimy, lieu où s'est déroulée la bataille la plus emblématique du Canada. Son identité ne sera jamais connue. La tombe se veut un symbole national des sacrifices accomplis par les soldats et de la douleur éprouvée par les familles durant toutes les guerres.

De nombreux hommes ayant participé à la Première Guerre mondiale et n'ayant aucune sépulture connue avaient à l'origine été portés « disparus », laissant ainsi aux familles l'espoir que leurs êtres chers pourraient être retrouver vivants dans des hôpitaux ou des camps de prisonniers de guerre. La plupart du temps, ces espoirs se sont évanouis. Certains corps n'ont pu être identifiés alors que d'autres se sont décomposés dans les champs de bataille transformés en bourbiers par la pluie et les obus. De nos jours, lorsque des restes de soldat de la Première Guerre mondiale sont découverts, on essaie de les identifier au moyen de fragments d'uniforme et d'équipement, et de recherche d'archives. Ils sont ensuite enterrés dans le cimetière approprié avec tous les honneurs. Il n'est pas rare de voir des pierres tombales dans les cimetières de la Première Guerre mondiale n'indiquant qu'une affiliation à une unité ou une simple inscription sur le soldat inconnu y étant enterré. De tels monuments commémoratifs rappellent la douleur de familles privées de la mince consolation de savoir comment leur être cher est décédé ou qu'il a reçu une sépulture adéquate.

Date de modification :