Arthur Roy Brown

Arthur Roy Brown
 

Arthur Roy Brown (1893-1944), l'as canadien de la chasse à qui on attribue officiellement le mérite d'avoir abattu Manfred von Richthofen, le « Baron Rouge », est né à Carleton Place, en Ontario. En 1915, il s'enrôle au Royal Naval Air Service en tant qu'élève-officier pour y suivre un cours de pilotage. Un accident survenu à l'entraînement en 1916 oblige le sous-lieutenant Brown à être hospitalisé pendant deux mois pour soigner une vertèbre fracturée. Au début de 1917, Brown participe à des patrouilles de combat. En octobre, il reçoit l'Ordre du service distingué (DSO) pour les exploits réalisés aux commandes de son Sopwith Camel, au sein du 9e Escadron naval. Reconnu pour ses qualités de chef, il commande un escadron qui participe aux combats en France à partir du début de 1918.

Le 1er avril 1918, le Royal Flying Corps et le Royal Naval Air Service sont fusionnés pour former la nouvelle Royal Air Force. Le 9e Escadron de Brown devient le 209e de la RAF. Le 21 avril, il se frotte à l'escadron allemand commandé par Manfred von Richthofen, le plus célèbre, le plus craint et le plus meurtrier des pilotes allemands. Brown s'aperçoit que le Baron Rouge s'attaque à un de ses hommes et se lance à sa poursuite. Von Richthofen est tué pendant les combats qui s'ensuivent. Il n'a jamais été possible de déterminer avec certitude s'il a été abattu par la mitrailleuse de Brown ou par des tirs d'une batterie antiaérienne australienne. La RAF a toutefois accordé officiellement la victoire à Brown, ce qui lui valut l'ajout d'une barrette à son Ordre du service distingué.

Brown quitte la RAF en 1919, après avoir combattu une grippe, souffert d'épuisement nerveux et subi un écrasement qui l'a confiné à l'hôpital pendant cinq mois. Il retourne au Canada et se trouve un travail de comptable. Il fonde plus tard une petite société de transport aérien et devient chroniqueur de la revue Canadian Aviation. Il est mort d'une crise cardiaque le 9 mars 1944, à Stouffville, en Ontario, à l'âge de 50 ans.

The London Gazette

London Gazette – supplément 30756,  page 7304, 18 juin 1918 (anglais seulement)
« Lieutenant (capitaine honoraire) Arthur Roy Brown, Croix du service distingué, RAF. Pour sa bravoure et son sens du devoir exceptionnels. Le 21 avril 1918, alors qu'il était à la tête d'une patrouille de 6 aéronefs, il s'est attaqué à une formation de 20 appareils ennemis. Il a lui-même engagé le combat contre deux triplans Fokker, qu'il a mis en fuite. Puis, voyant qu'un de nos aviateurs était attaqué et semblait en difficulté, il a piqué vers l'aéronef ennemi et tiré sur lui. Le triplan Fokker a piqué du nez et s'est écrasé. Depuis qu'il a reçu la Croix du service distingué, Brown a abattu plusieurs aéronefs et fait preuve d'une hardiesse exceptionnelle et d'un grand sens de l'initiative en s'attaquant à des troupes ennemies à basse altitude, sous le feu nourri de canons antiaériens. »

Médailles, honneurs et récompenses militaires

  • Ordre du service distingué

Données de recensement

  • Recensement de 1906
    En 1906, Arthur R. Brown a sept ans et vit à Carleton Place, en Ontario, avec son père Morton (37), propriétaire d’une meunerie, et sa mère Mary E. (37). Il a deux grandes sœurs, Margaret (13) et Bessie (11), et un petit frère, John H. (4). La famille est de confession presbytérienne.

Date de modification :