Loyalistes

Détails

Le terme « Loyalistes » désigne les colons américains qui sont demeurés loyaux envers la Couronne britannique. Certains d'entre eux ont porté les armes du côté britannique pendant la Révolution américaine (1775-1783). Les Loyalistes se sont établis dans les régions qui sont devenues les provinces de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick, de l'Île-du-Prince-Édouard, du Québec et de l'Ontario. Les dépôts d'archives de chacune de ces provinces conservent des documents relatifs aux Loyalistes.

Veuillez noter que les troupes allemandes sous le commandement des forces britanniques n'étaient pas des Loyalistes.

Recherche à Bibliothèque et Archives Canada

Bibliothèque et Archives Canada possède diverses sources d'information sur les Loyalistes de l'Empire uni qui se sont installés au Canada après la Révolution américaine (1775-1783).

Archives militaires et navales britanniques (RG 8, série C)

Cette série couvre la période allant de la Révolution américaine jusqu'au milieu des années 1800. Elle renferme une grande variété de documents sur l'armée britannique au Canada, les régiments de Loyalistes, la guerre de 1812, la milice canadienne, etc. L'index par nom et par sujet sur fiches et les documents eux-mêmes sont accessibles sur microfilm. Dans les références de l'index, on trouve une brève description de chaque document, la date, le numéro de volume de la série C et un numéro de page. Après avoir cherché dans l'index, consultez la liste des numéros de bobines de microfilm pour avoir accès aux documents.
 

Demandes de terres

Plusieurs Loyalistes et leurs descendants ont présenté des demandes de terres.

Listes de Loyalistes

Il existe deux listes de Loyalistes pour la province de l'Ontario :

Sir Frederick Haldimand (MG 21)

Quelques listes de ravitaillement et des feuilles d'appel (muster rolls), concernant surtout des Loyalistes et des soldats démobilisés et leur famille habitant le Québec, se trouvent dans les dossiers de sir Frederick Haldimand. Ces documents et leur index nominatif se trouvent sur la bobine de microfilm C-1475.
 
L'ouvrage suivant contient des transcriptions de quelques-unes de ces listes.
  • Loyalist lists : over 2000 Loyalist names and families from the Haldimand papers, par Keith E. Fitzgerald, c1984.

Audit Office 12 et 13 (MG 14)

Certains Loyalistes, en particulier ceux qui sont allés vivre dans les Maritimes, ont présenté au gouvernement britannique des demandes de dédommagement pour pertes subies. Ces demandes renferment des précisions sur :
  • leur ancien lieu de résidence
  • leur revenu
  • leurs biens
  • leurs états de service militaire
  • etc.
Il existe un index nominatif sur microfilm (bobine C-9821).
 
Les ouvrages suivants contiennent des résumés de quelques-unes des demandes de dédommagement.
  • American loyalist claims / abstracted from the Public Record Office, Audit Office series 13, bundles 1-35 & 37, par Peter Wilson Coldham, 1980.
  • American migrations, 1765-1799 : the lives, times, and families of colonial Americans who remained loyal to the British Crown before, during, and after the Revolutionary War, as related in their own words and through their correspondence, par Peter Wilson Coldham, 2000.
  • The Biographical sketches of Loyalists of the American Revolution, par Gregory Palmer, c1984.

British Headquarters Papers (MG 23 B1)

Ces documents sont aussi connus sous les noms de Carleton Papers et d'American Manuscripts. Ils contiennent :
  • des listes de réfugiés dans l'État de New York datant de 1776 à 1783
  • des listes de personnes qui ont été évacuées de l'État de New York en 1783
  • des listes de réfugiés du Massachusetts et du Rhode Island qui ont été évacués via le port de New York
  • plusieurs références à Port Roseway et à Shelburne, en Nouvelle-Écosse.
La United Empire Loyalist Association (disponible en anglais seulement) a créé un index nominatif exhaustif de ces documents.

Cette association effectue une recherche dans cet index moyennant des frais. Il est aussi possible d'acheter cette publication.

Book of Negroes

La Sir Guy Carleton branch (disponible en anglais seulement) a aussi indexé le Book of Negroes, qui fait partie de la collection British Headquarters Papers. On y trouve l'information suivante :
  • les noms des Loyalistes de race noire
  • leur sexe
  • leur état de santé
  • leurs traits distinctifs
  • leur statut (libre ou esclave)
  • leur origine
  • les noms de leurs associés blancs
  • les noms des navires sur lesquels ils ont voyagé.
On peut voir le texte complet du Book of Negroes sur le site Web Black Loyalist: Our History, Our People (disponible en anglais seulement). Une fois sur ce site, cliquez sur Documents, puis sur Official Documents and Proclamations

Ward Chipman, Muster Master's Office (1777-1785) (MG 23 D1)

Les volumes 24 à 27 (bobine C-9818) contiennent des feuilles d'appel (muster rolls) de Loyalistes et de leur famille qui ont fait partie de régiments démembrés et établis en Nouvelle-Écosse et au Nouveau-Brunswick. Ces volumes ont été numérisés et sont accessibles en ligne. Un index nominatif facilite la consultation de cette banque de documents numérisés.
 

War Office 42: Certificates of Births, etc. (MG 13 WO42)

Réclamations de pension présentées par les veuves des officiers du King's German Legion et des régiments britanniques américains.
 

Port Roseway Associates, Muster Book of Free Blacks, Settlement of Birchtown, 1784 (MG 9 B9-14)

Durant la Révolution américaine, les forces britanniques et loyalistes évacuèrent l'état de New York en 1783. Des centaines de réfugiés loyalistes se sont regroupés pour former les Port Roseway Associates avec l'intention de trouver de nouvelles demeures et de créer ensemble une nouvelle colonie en Nouvelle-Écosse. Ces Loyalistes, avec leurs familles, serviteurs et esclaves, ont fondé la communauté de Port Roseway, renommée peu après Shelburne. Les personnes libres de race noire se sont regroupées dans une enclave séparée nommée Birchtown. Le Muster Book of Free Blacks a été numérisé et est accessible en ligne. Un index nominatif facilite la consultation de cette banque de documents numérisés.
 

Recherche en ligne

Consultez AVITUS et la base de données Inventaire généraal (Archivé) pour trouver d'autres sources sur les Loyalistes.