Polonais

Immigrants polonais à bord d'un train et à la recherche d'un nouveau début.
Source

Exposition virtuelle

Généalogie et histoire familiale

Le premier immigrant polonais à figurer dans les registres est Dominik Barcz, arrivé au Canada en 1752. Né à Gdansk, il était un marchand de fourrures qui s'est établi à Montréal. L'immigration de la Pologne au Canada se continue au cours des années. Toutefois, ce n'est qu'au milieu du XIXe siècle que le Canada, et en particulier, la province de l'Ontario, connaît un afflux marqué d'immigrants arrivant de la Pologne.
 
La première vague d'immigrants polonais au Canada était les Cachoubes venus du nord de la Pologne pour échapper à l'oppression prusse subséquente au partage de la Pologne. Plusieurs de ces familles se sont installées dans la région de Renfrew dans l'est de l'Ontario où ils pouvaient faire une demande pour des terres gratuites. Un certain nombre de ces nouveaux immigrants se sont établis dans la ville de Wilno, Ontario, qui est maintenant reconnue comme la plus ancienne colonie polonaise au Canada. Vers 1862, un autre important groupe de Polonais immigre au Canada. Cette fois, la majorité s'établit à Berlin (maintenant Kitchener), Ontario.
 
Une autre vague d'immigration polonaise au Canada s'est produite pendant les années 1890 jusqu'au début de la Première Guerre mondiale. Stimulés par un accroissement rapide de la population et le manque de terres agricoles exploitables, les Polonais de la Russie et des régions autrichiennes de la Pologne partitionnée sont venus au Canada dans l'espoir d'y trouver un meilleur avenir. Cet afflux d'immigrants polonais et l'ouverture de l'Ouest canadien était un mariage parfait.

Pendant la Crise économique, l'immigration polonaise a été sévèrement limitée. Seulement 3 500 immigrants ont obtenu la permission de venir au Canada, et ce, dans le but de réunir les familles. Cependant, vers la fin de la Seconde Guerre mondiale et jusqu'en 1956, 64 000 exilés et réfugiés polonais sont venus au Canada.

En 1951, le recensement du Canada indique que plus de 200 000 polonais vivaient au Canada. En 1971, ce nombre était de plus de 300 000.

Recherche à Bibliothèque et Archives Canada
[C2]

Collection Likacheff-Ragosine-Mathers (LI-RA-MA) (MG 30 E406)

La collection se compose de documents créés entre 1898 et 1922 par les bureaux consulaires de l'Empire russe au Canada. La série sur les passeports et les pièces d'identité est constituée d'environ 11 400 dossiers concernant des immigrants de l'Empire russe qui se sont installés au Canada, dont des Juifs, des Ukrainiens et des Finlandais. On y retrouve des demandes de passeports et des questionnaires qui renferment des renseignements généraux.

Canadian Polish Congress (CPC), 1903-1980 (MG 28 V10)

Le Canadian Polish Congress a été fondé comme un organisme qui en chapeaute plusieurs autres afin de coordonner les activités d'organismes polonais en favorisant l'effort canadien pendant la Seconde Guerre mondiale. Cette collection est d'un intérêt particulier pour les chercheurs de l'histoire canado-polonaise, et en particulier, de l'immigration au Canada après la Seconde Guerre mondiale.

Holy Ghost Parish, 1887-1960, 1974 (MG 9 E54)

La paroisse Holy Ghost, fondée en 1899 à Winnipeg, Manitoba est la plus ancienne paroisse catholique romaine dans l'ouest du Canada. Le fonds comprend des rapports scolaires, des passeports, des cahiers d'exercices, des livres de service militaire, des récits de voyages, des certificats de baptêmes et un livre commémoratif de jubilé ainsi qu'une copie microfilmée d'un Codex Historicus, 1891-1960.

Microfilm H-1812.

Arthur D. LePan, 1917-1919 (MG 30 E277)

Le Lieutenant-Colonel Arthur D. LePan (1885-1976) a servi dans l'armée canadienne. Il était commandant du camp de l'Armée polonaise à Niagara-on-the-Lake, 1917-1919. Le fonds comprend un journal de deux volumes gardé par LePan en tant que commandant du camp. Le journal est un récit complet des événements du camp et de son personnel. Le journal contient de l'information concernant l'entraînement et le mouvement de troupes, et de la distribution des provisions et du logement.

Our Lady of Czestochowa, Queen of Poland (Roman Catholic) Church (Wilno, Ontario), 1858, 1877-1978 (MG 9 D7-50)

Cette paroisse catholique romaine, fondée en 1876, est la première paroisse au Canada de langue polonaise. Son nom original de la paroisse était St. Stanislaus Kostka. Le fonds comprend des registres de baptême, de mariage et de sépulture, ainsi que de première communion et de confirmation.

Microfilms H-1456 et H-1457.

Immigration Branch, Central Registry Files (RG 76)

  • Admission au Canada of 4000 soldats polonais pour travailler dans l'agriculture,1946-1947, RG 76, volumes 648 and 649, dossier A85451, parties 1 à 3, microfilm C-10588
  • Admission de l'Europe d'enfants polonais orphelins, 1948-1949, RG 76, volume 660, dossier B74072, microfilm C-10596
  • Immigration polonaise, 1942-1945, RG 76, volume 630, dossier 962419, partie 11, microfilm C-10446
  • Passeports polonais, 1919-1926, RG 76, volume 631, dossier 963825, partie 1, microfilm C-10446
  • Immigration polonaise, 1935-1947, RG 76, volume 630, dossier 962419, parties 8 à 12, microfilms C-10445 et C-10446 

Autres séries de documents

Bibliothèque et Archives Canada conserve aussi d'autres fonds privés relatifs aux familles polonaises. Consultez la base de données Recherche de fonds d'archives en utilisant des mots clés comme le nom de famille ou le nom d'un organisme. 

Journaux 

Recherche dans d'autres institutions et en ligne

Recherche dans des sources publiées

Vous pouvez faire une recherche d'ouvrages sur les Polonais dans AMICUS, par auteur, titre ou sujet, en inscrivant des termes tels que :

  • Généalogie polonaise
  • Généalogie de Pologne
  • Généalogies polonaises
  • Polono-Canadiens
  • Immigration polonaise
  • Immigrants polonais
Date de modification :