Islandais

Expositions virtuelles

Généalogie et histoire familiale

Leif Eriksson est le premier Islandais à fouler le sol du pays qui deviendra le Canada. Vinland, le premier établissement d’origine islandaise, est fondé en 1003. Snorri Þorfinnsson est le premier Européen connu qui naît à L’Anse aux Meadows, à Terre Neuve.

En 1872, Sigtryggur Jonasson se rend dans la région de Muskoka, en Ontario, où il sera rejoint par un groupe de 100 Islandais. Insatisfaits de leur établissement en Ontario, le groupe d’Islandais se déplace vers l’ouest, au Manitoba, et fonde la première colonie islandaise durable sur le continent. La capitale de la « Nouvelle Islande », qui porte maintenant le nom de Gimli, est fondée en 1878. Elle possède sa propre administration et une constitution, un fait unique dans l’histoire de la colonisation au Canada.

En 1875, l’éruption du volcan Askja engendre la migration de 20 % de la population islandaise en Amérique du Nord. Winnipeg est la principale destination des Islandais, si bien que la population de la ville atteint 7 000 personnes dans les années 1880. Encore aujourd’hui, le Manitoba est le centre de la culture et des activités islandaises en Amérique du Nord. Les localités de Gimli, New Iceland, Riverton, Lundar, Morden, Lakeview, Erickson, Baldur, Arborg et Glenboro sont reconnues pour leur influence culturelle islandaise.

En Saskatchewan, le patrimoine islandais est prépondérant à Churchbridge, Kandahar, Mozart, Elfros et Wynyard. Le recensement de 2006 montre que le Manitoba est la province comprenant le plus grand nombre de descendants d’origine islandaise. Viennent ensuite la Colombie Britannique, l’Alberta, l’Ontario et la Saskatchewan. Après l’Islande, le Canada est le pays qui abrite la plus importante population d’origine islandaise.

Recherche à Bibliothèque et Archives Canada
[C2]

Collection L’Anse aux Meadows (MG 55/31) (MIKAN 106559)

Le fonds comprend la correspondance des professeurs norvégiens Bjorn Hougen et Marten Stenberger qui est destinée au premier ministre de Terre-Neuve, Joseph Smallwood. Les lettres, généralement écrites en 1967, concernent le site archéologique de l’Anse aux Meadows.

Fonds de Gimli Women’s Institute, 1973 (MG 28 V23, microfilms M 3194 et M 3195) (MIKAN 100589)

Le fonds comprend des documents sur l’histoire locale et les habitants de Gimli ainsi que les diverses institutions civiles, religieuses et culturelles.

Correspondance générale, ministère de l’Agriculture (RG 17)

  • S. Jonasson, Winnipeg. Petition from Icelandic settlers for government grant of $5000.00 to defray expenses of two delegates to be sent to Great Britain and Scandinavia and Iceland to promote emigration from the latter country. (RG 17, volume 603) (MIKAN 1953239)
  • S. Jonasson, Assist. Icelandic Agent, Gimli. Annual Report, 1876. (RG 17, volume 179) (MIKAN 1925600)
  • John Taylor, Gimli. Letter from S. Jonasson asking for aid for Icelandic newspapers to be sent to Iceland. (RG 17, volume 216) (MIKAN 1922910)
Bibliothèque et Archives Canada possède d’autres fonds relatifs aux Canadiens d’origine islandaise. Consultez la base de données Recherche de fonds d’archives en utilisant des mots clés comme le nom de famille ou le nom d’un organisme.

Recherches dans d'autres institutions et en ligne

Le répertoire AVITUS permet de trouver d'autres sites Web sur les Islandais au Canada.

Recherche dans les sources publiées

Cherchez des livres sur les Islandais dans AMICUS, en utilisant des mots clés comme le nom de l'auteur, le titre ou le sujet, par exemple :

  • Islandais
  • Islande
  • Scandinaves au Canada
Date de modification :