Généalogie et histoire familiale irlandais

Les plus récents recensements du Canada indiquent que les Irlandais constituent le quatrième plus grand groupe ethnique du Canada; près de 4,5 millions de Canadiens ont déclaré être entièrement ou partiellement de souche irlandaise. En fait, ce lien entre le Canada et l'Irlande existe depuis plusieurs siècles.

Le premier immigrant au Canada né en Irlande est Tec Cornelius Aubrenon qui arrive en Nouvelle-France en 1661 et qui y demeure jusqu'à son décès en 1687. Toutefois, la présence irlandaise au Canada peut être retracée encore plus tôt que l'arrivée d'Aubrenon. Dès le milieu du XVIe siècle, des pêcheurs provenant du sud de l'Irlande sont venus à Terre-Neuve pour y faire des prises.

La plus grande immigration des Irlandais au Canada a eu lieu vers le milieu du XIXe siècle. La grande famine de 1847, causée principalement par le manque de nourriture, a été la cause du décès de plus d'un million d'Irlandais. Cela a aussi été le motif de l'exode massif de centaines de milliers d'Irlandais vers l'Amérique du Nord. Le Canada a été la terre d'accueil des Irlandais les plus pauvres et démunis parce que le coût du passage vers le Canada était moins dispendieux que celui vers les États-Unis.

La traversée était éprouvante pour ceux qui faisaient le voyage de 3 000 milles depuis l'Irlande. Les passagers étant entassés dans l'entrepont durant plus de six semaines, ces « navires cercueils » (coffin ships) étaient un terrain de prédilection pour la propagation de plusieurs maladies. La destination principale de ces navires était le port de Québec et l'arrêt obligatoire à la station de quarantaine de la Grosse Île. Au mois de juin 1847, le port de Québec était si fréquenté que des douzaines de navires transportant plus de 14 000 Irlandais faisaient la queue durant des jours avant d'accoster. On estime que plus de 5 000 Irlandais sont décédés à la Grosse Île, reconnue comme le plus grand cimetière en dehors de l'Irlande. Plusieurs immigrants irlandais ont joué un rôle majeur dans la société canadienne. Le parlementaire canadien, Thomas D'Arcy McGee, a sans doute été un des plus célèbres immigrants irlandais.

Outre la parade annuelle de la Saint-Patrick qui a lieu dans plusieurs villes et communautés au Canada, la fière présence des Irlandais au Canada est reflétée aujourd'hui dans une panoplie de sociétés et d'associations irlandaises réparties à travers le pays. Il existe aussi plusieurs associations canadiennes ayant pour sujet les études irlandaises ainsi que des programmes universitaires et cours dédiés au même thème.

Recherche à Bibliothèque et Archives Canada

On peut retracer les noms des immigrants irlandais dans plusieurs séries de documents, principalement dans les listes de passagers. Pour les années avant 1865, nous vous suggérons tout d'abord de consulter les ressources suivantes, accessibles en ligne.

Immigrants à la Grosse Île

Cette base de données contient des informations sur 33 026 immigrants dont les noms apparaissent dans les documents encore existants de la station de quarantaine de la Grosse Île. Cette station a été utilisée de 1832 à 1937.

Immigrants à la Grosse Île (1832-1937)

Immigrants avant 1865

Bibliothèque et Archives Canada conserve quelques listes qui ont été retracées et indexées par nom dans une base de données, anciennement connue comme notre Miscellaneous Immigration Index. Plusieurs de ces documents se rapportent à des immigrants de la Grande-Bretagne arrivés au Québec et en Ontario et font aussi référence à des colons de d'autres provinces. La base de données comprend aussi d'autres types de documents comme de l'information détaillée sur des colons irlandais qui se sont installés dans la région de Peterborough, en Ontario, au début des années 1820, des déclarations des étrangers pour le Bas-Canada et les noms de quelques orphelins irlandais.

Immigrants avant 1865

Montreal Emigrant Society Passage Book

À leur arrivée en Amérique du Nord, plusieurs immigrants pauvres devaient compter sur les sociétés de bienfaisance pour obtenir de l'aide. La Montreal Emigrant Society a été fondée en 1831. Son principal objectif était de voir au transport des immigrants qui arrivaient à Montréal en provenance de Québec et qui voulaient s'établir dans d'autres localités au Bas-Canada (Québec) et au Haut-Canada (Ontario). Bibliothèque et Archives Canada possède un registre de la Montreal Emigrant Society (RG 7 G18) contenant les noms des immigrants pour l'année 1832. Ce registre a été numérisé et est accessible en ligne. Un index nominatif facilite la consultation de cette banque de documents numérisés.

Montreal Emigrant Society Passage Book (1832)

 

Listes de passagers, 1865-1935

Vous pouvez retrouver les noms des immigrants irlandais venus au Canada après 1865 dans les documents d'immigration.

Listes de passagers, 1865-1935.

Autres séries de documents

Bibliothèque et Archives Canada conserve aussi des fonds d'archives privées relatifs aux familles irlandaises comme :

  • Collection Heney Family, 1710-1980 (MG 25 G 347)
    • Collection qui comprend des tableaux généalogiques et des renseignements sur la famille Heney de la région d'Ottawa et sur des familles alliées.
  • Fonds Radcliffe Family, 1832-1833 (MG 29 A 52)
    • Lettres écrites par des membres de la famille Radcliff à des amis et des parents en Irlande.
  • Diary of an Irish immigrant woman, 1869 (MG55/29)
    • Journal d'une immigrante irlandaise qui décrit ses expériences durant la traversée de Dublin vers le Canada en 1869 à bord du navire Lady Seymour en compagnie de sa famille.

Recherche dans des sources publiées

Vous pouvez faire une recherche d'ouvrages sur les Irlandais dans AMICUS, par auteur, titre ou sujet, en inscrivant des termes tels que :

  • Irlandais généalogie
  • Irlandais généalogies
  • Irlandais Canada
  • Irlandais immigration
  • Irlandais immigrants

Recherche dans d'autres institutions et en ligne (anglais seulement)

Date de modification :