Doukhobor

Groupe de jeunes femmes Doukhobor.
Independent Harelowka district
Lac Blaine, Sask.
Source

Expositions virtuelles

Généalogie et histoire familiale

Entre 1899 et 1914, des milliers de Doukhobors quittent leur Russie natale pour venir s’établir au Canada. Les membres de ce groupe pacifiste sont opposés au service militaire et sont reconnus pour leur grande connaissance de la culture de la terre. Le tournant du 20e siècle est une période prospère et les régions de l’ouest du Canada le long de la route du chemin de fer du Canadien Pacifique fournissent de vastes parcelles de terre « en bloc » qui ne demandent qu’à être développées par ces fermiers qualifiés.

En février 1898, le Tsar de Russie donne la permission à ces objecteurs de conscience de quitter la Russie. Une délégation de dix personnes arrive au Canada pour une mission exploratoire pour une colonie de Doukhobors. Le groupe inclue Ivan Ivin, Peter Makhortov, le prince D.A. Hilkov et Aylmer Maude.

La demande des Doukhobors pour être reconnus comme objecteurs de conscience pour le service militaire a été accordée par un arrêté en conseil le 6 décembre 1898. Le renommé écrivain et pacifiste Leo Tolstoy qui qualifiait les Doukhobors de « meilleurs fermiers en Russie », ainsi que Peter Kropotkin et James Mavor, ont tous joué un rôle clé dans l’établissement du groupe.

Un comité de la Society of Friends (Quakers) affrète deux navires qui font chacun deux voyages pour le Canada entre décembre 1898 et juin 1899. Au total, 7 500 Doukhobors arrivent au Canada au cours de ces quatre voyages. Il y eut aussi trois autres vagues d’immigration de Doukhobors au Canada. Elles se produisent entre 1902 et 1906, entre 1910 et 1912 et entre 1925 et 1928. Lors de l’arrivée du premier groupe en 1899, un comité spécial a été formé à Winnipeg pour administrer des fonds pour assister les colons pour s’établir.

L’établissement des premières colonies de Doukhobors a lieu dans les Territoires du Nord-Ouest, dans ce qui allait devenir la province de la Saskatchewan en 1905. Quatre colonies sont fondées en 1899 : la colonie du Nord (Thunder Hill), la colonie du Sud (aussi connue comme Yorkton ou Whitesand), l’annexe du lac Good Spirit et la colonie de Saskatchewan (aussi connue comme Prince Albert ou Duck Lake). Un de leur chef spirituel le plus renommé, Peter Verigin, qui a connu l’exil en Sibérie, arrive au Canada en 1902. En 1907, une dispute pour des terres survient et a comme résultat le démantèlement de la collectivité. Entre 1908 et 1911, un grand nombre des colons d’origine quitte la Saskatchewan pour suivre Peter Verigin et s’établir en Colombie-Britannique.

Aujourd’hui, le nombre total de Doukhobors au Canada varie entre 30 000 et 50 000 personnes, en faisant ainsi la plus grande représentation en dehors de leur terre natale. Quelques 15 000 personnes résident en Colombie-Britannique (Castlegar, Grand Forks et Vancouver), 11 000 en Saskatchewan (Verigin, Kamsack et Saskatoon) et 3 000 en Alberta (Calgary et les colonies originales de Cowley et Lundbreck).

Recherche à Bibliothèque et Archives Canada
[a]

Collection Likacheff-Ragosine-Mathers (LI-RA-MA) (MG 30 E406)

La collection se compose de documents créés entre 1898 et 1922 par les bureaux consulaires de l'Empire russe au Canada. La série sur les passeports et les pièces d'identité est constituée d'environ 11 400 dossiers concernant des immigrants de l'Empire russe qui se sont installés au Canada, dont des Juifs, des Ukrainiens et des Finlandais. On y retrouve des demandes de passeports et des questionnaires qui renferment des renseignements généraux.

Dossiers des bureaux consulaire de l'Empire russe / Collection Likacheff-Ragosine-Mathers (LI-RA-MA)

Immigration Branch, Central Registry Files

Doukhobors, RG 76, volumes 183 à 184, dossier 65101, microfilms C-7337 à C-7340. Ce dossier contient de la documentation sur les Doukhobors au Canada, 1898-1947. Il inclut quelques listes de noms pour la période 1899 à 1902.

Fred N. Davidoff 1944-1970 (MG 31 H26)(MIKAN 102610)

Ce fonds comprend des notes, une autobiographie de Davidoff, de la correspondance, principalement avec des chefs de file des Doukhobors et la G.R.C., ainsi que des publications comme des revues et des livres sur l’histoire des Doukhobors, 1944-1970.

James Mavor 1898-1899, 1922 (MG 29 C16)(MIKAN102526)

Ce fonds comprend de la correspondance entre le professeur Mavor et les autorités canadiennes et russes au sujet de l’immigration des Doukhobors au Canada en 1898 et 1899 ainsi que de la correspondance entre Mavor et le Colonel J.B. Maclean au sujet de l’immigration en 1922.

James Frederick Wright (MG 30 C23) (MIKAN 98271)

Ce fonds consiste en des récits et des notes basées sur des entrevues avec des Doukhobors et de la traduction de publications russes relatives à la vie des Doukhobors en Russie, leurs plans d’émigration, leurs arrivées au Canada en 1899 et la carrière de Peter Veregin, 1858-1924.

Autres séries de documents

Bibliothèque et Archives Canada conserve aussi d'autres fonds privés relatifs aux Doukhobors. Consultez la base de données Recherche de fonds d’archives en utilisant des mots clés comme le nom de famille ou le nom d'un organisme.

Recherche dans des sources publiées

Vous pouvez faire une recherche d'ouvrages sur les Doukhobors dans AMICUS, par auteur, titre ou sujet, en inscrivant des termes tels que :

  • Doukhobor Canadiens
  • Doukhobor généalogie
  • Doukhobors
  • Dukhobor Canadiens
  • Dukhobor généalogie
  • Dukhobors

Recherche dans d’autres institutions et en ligne

Date de modification :