Anglais

                Chadwick Sandles,
Immigrant anglais
Source

Généalogie et histoire familiale

Les voyages de Jean et Sébastien Cabot signalent le début de l’intérêt de l’Angleterre pour l’Amérique du Nord. Un Italien, Jean (Zuan Chabotto), et son fils, Sébastien (Sebastiano Caboto), sont embauchés par la couronne britannique et débarquent à Terre Neuve au début de l’été 1497.

En 1610, l’explorateur britannique Henry Hudson atteint une mer intérieure et prend possession de la baie qui porte aujourd’hui son nom. La première colonie anglaise est fondée à Terre Neuve par des pêcheurs venus du Devon en 1611, qui s’installent à la baie de la Conception.

La capture de la forteresse de Louisbourg en 1758, puis celle de Québec en 1759, mettent fin au Régime français en Nouvelle-France et en Acadie et consolident la présence britannique sur le continent. Les Britanniques intègrent aussi la côte ouest de la colonie à leur empire nord américain. Le capitaine James Cook arrive à Nootka Sound en 1778, et son collègue, le capitaine George Vancouver, cartographie la côte nord ouest de la Colombie Britannique pour la Marine britannique.

De 1775 à 1783, c’est à dire pendant la Révolution américaine, une vague de loyalistes anglais migre vers la Nouvelle Écosse, le Bas Canada (le Québec), le Nouveau Brunswick et le Haut Canada (l’Ontario). L’exode des États Unis vers le futur Canada se poursuit jusqu’à la guerre de 1812. Les Forces britanniques mobilisent alors leurs régiments pour défendre la colonie contre l’invasion américaine.

À l’époque de la Confédération du Canada, des organisations philanthropiques anglaises commencent à envoyer des groupes d’orphelins et d’enfants démunis au Canada. Plus de 100 000 enfants viennent au Canada entre 1869 et la fin des années 1930. On estime que plus de quatre millions de Canadiens sont des descendants de petits immigrés anglais.

La recherche de terres incite des Anglais à migrer vers la Terre de Rupert, comme on appelait l’Ouest canadien à l’époque. La plupart des immigrants ne voyagent pas en groupes, mais s’installent individuellement dans les Prairies canadiennes. La colonie de 2 000 membres dirigée par le révérend Barr, qui fonde la ville de Lloydminster, en Saskatchewan, en 1903, est une exception. L’immigration au Canada continue de s’intensifier jusqu’au déclenchement de la Première Guerre mondiale, mais elle reprend au début des années 1920, car l’Empire Settlement Act est adoptée pour offrir de la formation et des incitatifs financiers aux immigrants potentiels au Canada. L’immigration se poursuit tout au long du XXe siècle, si bien qu’en 2011, plus de 6,5 millions de Canadiens étaient d’origine britannique.

Recherche à Bibliothèque et Archives Canada
[C2]

Fonds Phillips Thompson, 1879 1923 (R7667 0 5 E) (MIKAN 101442)

Le fonds comprend la correspondance sur les écrits et les activités socialistes de Phillips Thompson, dont plusieurs lettres en provenance de Henry George entre 1879 et 1923. D’autres lettres furent rédigées par des personnes comme Wilfrid Laurier, Goldwin Smith, l’archiviste russe Peter Alexeivich Kropotkin, John Delvin, A. W. Wright et Pierre Berton. On retrouve aussi des manuscrits, des souvenirs et des coupures de presse.

Fonds Richard D. Robertson (R11550 0 8 E) (MIKAN 1592962)

Le fonds comprend des documents créés ou reçus par Richard D. Robertson, surtout en ce qui a trait à sa carrière au sein de la GRC et à ses expériences personnelles en Angleterre, aux États Unis et au Canada. Il y a aussi des documents sur sa jeunesse dans la police, au Nouveau Brunswick, dans les années 1930, et sur son expérience en tant que qu’apprenti sur une ferme de Guelph, en Ontario. Le fonds comprend également des journaux rédigés par R. Robertson lorsqu’il agit comme garde durant la tournée royale de 1939 et comme responsable de la sécurité de la délégation canadienne lors de la conférence de Genève en 1954. Enfin, des transcriptions d’une bonne partie de ces documents sont offertes.

Fonds Middlemore Children’s Emigration Homes (MG 28 I 492) (MIKAN 107020)

Le fonds est composé de microfilms sur l’agence Middlemore. Il documente la création et le fonctionnement d’un organisme de protection de l’enfance et ses efforts destinés à aider, former et déplacer des enfants pauvres et menacés. Les documents peuvent faire l’objet d’une recherche à l’aide de l’instrument de recherche 2057. Ils comprennent des rapports sur l’installation des enfants envoyés au Canada; des registres de procès verbaux de comités, y compris de comités de la Chambre; des livres de demandes; des livres d’histoire; des formulaires de consentement des parents et des documents sur les visites de suivi; des dossiers de cas; de la correspondance; des rapports annuels imprimés.

Hudson’s Bay Company (HBC)

Bibliothèque et Archives Canada (BAC) possède des copies de documents conservés dans les archives de la Compagnie de la Baie d’Hudson. Les documents doivent être consultés sur place. Les diverses séries sont décrites dans la base de données Recherche de fonds d’archives.

BAC possède d’autres documents privés et gouvernementaux concernant les familles anglaises. Consultez la base de données Recherche de fonds d’archives en utilisant des mots clés comme le nom de famille ou le nom d’un organisme.

L’immigration britannique au Canada est décrite en profondeur dans les groupes de documents gouvernementaux suivants : RG 76 (Immigration), RG 17 (Agriculture), RG 30 (Chemins de fer nationaux du Canada), RG 18 (Gendarmerie royale du Canada), RG 7 (Bureau du gouverneur général), RG 2 (Bureau du Conseil privé). Certains documents fournissent des listes de noms. Une recherche effectuée avec les mots clés « Empire Settlement Act » donnera aussi plusieurs résultats sur l’immigration et l’installation des Anglais.

  • Immigration Branch: Central Registry Files Applicants who have relinquished participation in the British Family Settlement Scheme (Empire Settlement Act) (comprend des listes), RG 76, volume 270, dossier 228719, microfilm C 7818 (R1206 127 4 E) (MIKAN 1432906)
  • Transfer of English residential school students to Canadian schools (comprend des listes), RG 76, volume 451, partie 1, dossier 692762, microfilms C 10326 et C 10325 (MIKAN 1434191)
  • Unemployed immigrants at Chatham, Ontario (English), RG 76, volume 478, dossier 741316, microfilm C 10414 (MIKAN 1434385)
  • Fonds Henry James Morgan [textual record, graphic material] (R7531-0-8-E) John Cabot (MIKAN 2426581)
  • Commissioner of Immigration, Toronto, Mr. Venall, English Lectures; Free land grants of Ontario, RG 17, volume 120, dossier 11766 (MIKAN 1979621)
  • List of pauper children reported upon by G. Bogue Smart, Inspector of British Immigrant Children (lists and index), RG 76, volume 266, dossier 222479, microfilm C 7815 (MIKAN 1432884)

Recherche dans d'autres institutions et en ligne

Le répertoire AVITUS permet de trouver d'autres sites Web sur les Britanniques au Canada.

Recherche dans des sources publiées

Vous pouvez chercher des livres sur les Anglais dans AMICUS en utilisant des mots clés comme l'auteur, le titre ou le sujet, par exemple :

  • Généalogie anglaise
  • Généalogie britannique
  • Canada britannique
  • Immigration britannique
  • Immigrants britanniques
Date de modification :