Les maisons du docteur Barnardo

Thomas John Barnardo (1845-1905) entreprit sa carrière comme prédicateur et enseignant dans une école pour démunis du quartier East End de Londres au milieu des années 1860. Il mit sur pied plusieurs maisons d’accueil pour filles et garçons indigents en Angleterre. Au cours des années 1870, certains de ces enfants sont envoyés au Canada et pris en charge par l’organisation d’Annie Macpherson, et plus tard par la maison de placement de Thomas Stephenson à Hamilton (Ontario).

En 1884, le Dr Barnardo ouvrit sa première maison d’accueil et de placement des enfants, nommée Hazelbrae, à Peterborough (Ontario). Plus tard, la maison changea de nom pour celui de Margaret Cox Home for Girls. En 1889, Hazelbrae devint une maison de placement pour les jeunes filles, alors que les garçons étaient envoyés à la maison de Toronto. John W. Hobday dirigea celle-ci pendant de nombreuses années.

Le siège social de Barnardo’s au Canada était situé à Toronto; l’organisme possédait également une maison d’accueil à Winnipeg et une ferme-école pour les garçons à Russell (Manitoba).   

Les plus jeunes enfants étaient confiés à des familles d’accueil. Les plus âgés étaient placés comme travailleurs agricoles ou domestiques dans des familles en Ontario et au Manitoba, ainsi que dans d’autres provinces des Prairies. Après 1905, le nombre d’enfants diminua graduellement jusqu’à la Première Guerre mondiale et de nouveau après la guerre.

On estime à environ 35 000 le nombre d’enfants amenés au Canada par Barnardo’s entre les années 1870 et 1939. L’organisme fit également venir au Canada des enfants d’autres organisations et asiles de pauvres.

Dans le numéro de novembre 1919 du magazine Ups and Downs de Barnardo, on rapporte que 6 211 garçons de Barnardo se sont enrôlés dans le Corps expéditionnaire canadien durant la Première Guerre mondiale; 514 ont été tués au combat

Recherche à Bibliothèque et Archives Canada

Ministère de l’Agriculture, Correspondance générale (RG17)

Avant 1892, l’immigration relevait du ministère de l’Agriculture. Il existe des dossiers concernant les divers organismes qui envoyaient des immigrants au pays, incluant celui du Dr Barnardo. Ces dossiers ont été indexés par nom dans notre base de données Documents sur les petits immigrés anglais.

Direction de l’immigration, Dossiers du service central (RG76 B1a)

Cette série de dossiers comprend la correspondance entre la direction de l’immigration et plusieurs organismes qui envoyaient des enfants. On y trouve divers documents témoignant des activités de ces organismes, souvent des rapports annuels, des listes de noms d’enfants et des certificats médicaux. Les documents sont classés par date. Les microfilms peuvent être consultés sur place.

La plupart des bobines de microfilm contenues dans cette série ont été numérisées et peuvent être consultées gratuitement sur le site web Héritage. Inscrivez le numéro de la bobine dans la barre de recherche, par exemple C-4715. Si la bobine a été numérisée, cliquez sur le titre de la bobine pour voir les images. Il n’est pas possible d’effectuer une recherche par mot dans le texte, mais vous pouvez faire défiler rapidement les images pour trouver le volume et le dossier qui vous intéressent; une fois le dossier repéré, vous pouvez examiner de plus près les pages qu’il contient.

Titre du dossier : Dr. Barnardo’s Homes – Training Home for Juvenile Immigrants
RG76, volume 51, dossier 2209, partie 1, 1873-1906, microfilm C-4715
(la plus ancienne liste de noms est datée de 1893)
RG76, volumes 51 et 52, dossier 2209, parties 2 à 4, 1906-1932, microfilm C-4716
Veuillez noter que les documents sont classés par ordre chronologique inverse dans chaque partie de ce dossier.

Titre du dossier : Inspection of Pauper Children, 1893-1901 (comprend les enfants de Barnardo et d’autres organisations)
RG76, volume 94, dossier 10216, microfilm C-4759

Fiches d’examen des enfants (RG76 C4c)

Les inspecteurs de l'immigration créaient des fiches d'examen lors de leur évaluation périodique des enfants amenés au Canada par divers organismes. Ces documents datent des années 1920 à 1932; cependant, quelques-uns datent de 1911 à 1917 et d’autres sont postérieurs à 1932. Chaque fiche, généralement une page par enfant, comprend les informations suivantes : nom, âge ou date de naissance, année d'arrivée, nom du bateau, nom de l’organisme qui a envoyé l’enfant, nom et adresse des employeurs; il y a aussi quelques commentaires, par exemple, « complété, parti dans l’Ouest ».

Les fiches d’examen des enfants se trouvent sur les bobines de microfilm listées ci-dessous; ces microfilms peuvent être consultés sur place. Ils sont aussi en voie d’être numérisés afin de pouvoir être consultés sur le site Héritage, comme indiqué précédemment. Veuillez noter que les documents originaux n’existent plus et que la qualité des microfilms est faible.

Les documents sont classés par ordre alphabétique et non par organisme.

Numéro de bobine de microfilm Premier nom sur la bobine Dernier nom sur la bobine
​T-15420 ​A ​CARDNO, Leslie
​T-15421 ​CARDWELL, Andrew ​EVANS, Arthur E.
​T-15422 ​EVANS, Arthur L. ​HENDERSON, Ann F.
​T-15423 ​HENDERSON, Charles H. ​LOCK, Annie
​T-15424 ​LOCK, Herbert ​O'BRIEN, Samuel
​T-15425 ​O'BRIEN, Thomas ​SHAW, Victor
​T-15426 ​SHAW, Walter A. ​WEALE, Walter
​T-15427 ​WEALLS, Eric ​ZYCZYNSKI, Leon

Magazine Ups and Downs

Le bureau de Toronto de l’organisme Barnardo publiait un magazine mensuel, Ups and Downs, où l’on présentait différents volets de son travail au Canada. On pouvait y lire des lettres provenant de garçons et de filles, actuels ou anciens protégés de Barnardo, qui racontaient diverses facettes de leur vie, tels que le travail, la formation ou le mariage.   

Bibliothèque et Archives Canada possède un ensemble incomplet de cette publication de
1895 à 1949 (AMICUS 33339575 et 19939168). Nous possédons aussi quelques numéros publiés entre 1922 et 2010 du Guild Messenger, un magazine similaire publié par le bureau de Londres (AMICUS 41313575). Les microfilms et les exemplaires sur papier peuvent être consultés dans la salle de référence en généalogie. Certains numéros ont été numérisés (voir plus bas dans la rubrique Recherche en ligne).

Des bénévoles de la British Isles Family History Society of Greater Ottawa ont produit un index de nos exemplaires du magazine Ups and Downs. Ils ont aussi indexé les références aux enfants Barnardo au Canada dans le Guild Messenger. Ces deux index peuvent faire l’objet d’une recherche par nom dans notre page Documents sur les petits immigrés anglais

Recherche dans d’autres organismes

Le service Making Connections de Barnardo's

Les documents relatifs aux enfants pris en charge par les maisons Barnardo sont conservés par le service Making Connections de Barnardo’s. Pour obtenir des renseignements concernant ces documents, les frais et les conditions d’accès, veuillez communiquer avec le Barnardo’s Family History Service (en anglais seulement).

Bibliothèque et Archives Canada possède des copies sur microfilm de certains documents d’archives de Barnardo’s (MG28 I 334). Cependant, ces archives comportent des restrictions imposées par Barnardo’s; les chercheurs doivent contacter cette organisation pour obtenir des reproductions de documents.

Barnardo’s conserve également les archives du Liverpool Sheltering Home et des maisons fondées par Annie Macpherson.

Recherche en ligne

Recherche dans les sources publiées

  • Nation builders: Barnardo children in Canada par Gail H. Corbett. (AMICUS 27592915)

  • The golden bridge: young immigrants to Canada, 1833-1939 par Marjorie Kohli, pages 143-156. (AMICUS 28334219)

  • Uprooted: the shipment of poor children to Canada, 1867-1917 par Roy Parker, pages 67-73. (AMICUS 33716306)

Autres ressources

Consultez notre page Petits immigrés anglais, 1869-1932; vous y trouverez des liens vers d’autres sources de recherche, sites web et institutions au Canada et au Royaume-Uni.

Date de modification :