Nouvelle-Écosse

La Nouvelle-Écosse adhère à la Confédération le 1er juillet 1867.

Les premiers habitants de la Nouvelle-Écosse sont les Mi'kmaq, qui vivent sur un territoire s'étendant de la Nouvelle-Écosse et de l'Île-du-Prince-Édouard à la côte sud de la péninsule gaspésienne.

Les Français fondent la première colonie européenne en 1604 et la nomment Acadie. En 1750, la collectivité compte 12 000  habitants.

Jusqu'en 1749, les seuls habitants anglophones se trouvent à Annapolis et à Canso. Cette année-là, l'arrivée de 2 500 colons entraîne la fondation de Halifax. Quant à Lunenburg, elle est fondée en 1753 par des immigrants allemands.

La Nouvelle-Écosse connaît une forte croissance démographique dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, en raison de l'arrivée de nombreux immigrants en provenance de la Nouvelle-Angleterre. L'établissement des Loyalistes à compter de 1782 entraîne la séparation du territoire en deux colonies distinctes, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse.

Dossiers criminels

Registres de l’état civil (documents de naissance, de décès et de mariage)

En Nouvelle-Écosse, les Archives de la Nouvelle-Écosse conservent les registres de naissances (1864 à 1877 et 1908 à 1916), de mariages (1864 à 1941) et de décès (1864 à 1877 et 1908 à 1966). Des index nominatifs et des images numérisées de ces registres sont accessibles en ligne sur Archives des actes de l'état civil de la Nouvelle-Écosse.

Les enregistrements après ces dates sont conservés par Accès Nouvelle-Écosse : Bureau de l’état civil.

Sites Web provinciaux

Plusieurs bibliothèques possèdent aussi des ouvrages de référence, des histoires locales, des histoires de familles et d'autres ouvrages sur la généalogie.  Visitez le site Web de votre bibliothèque locale et le site Web de la bibliothèque dans la région où vivaient vos ancêtres.

Voir aussi :

Sociétés de généalogie

Succession

Les Archives de la Nouvelle-Écosse : Dossiers d'homologation

The Courts of Nova Scotia: The Probate Court (anglais seuelement)

Terres

Les concessions de terres sont conservées par Crown Land Information Management Centre (en anglais seulement).

Voir aussi Historical Land Information at the Nova Scotia Department of Natural Resources (en anglais seulement).

Les Archives de la Nouvelle-Écosse détiennent des copies microfilmées des concessions de terres et des demandes de terres. Ces documents sont indexés. Voir registres fonciers pour des informations et des liens vers des bases de données.

Les transactions subséquentes sont conservées par la Land Registration Office (en anglais seulement) de chaque comté.

Date de modification :