Nouveau-Brunswick

Le Nouveau-Brunswick adhère à la Confédération le 1er juillet 1867.

Les premiers habitants du Nouveau-Brunswick sont les Mi'kmaq, qui vivent sur un territoire s'étendant de la Nouvelle-Écosse et de l'Île-du-Prince-Édouard à la côte sud de la péninsule gaspésienne.

Les Français fondent la première colonie européenne en 1604 et la nomment Acadie. Victimes des conflits armés entre les Britanniques et les Français et laissés à eux-mêmes, la majorité des Acadiens sont déportés en 1755 vers les colonies américaines, pour s'établir par la suite à divers endroits, notamment au Québec et en Louisiane.

Plusieurs reviennent plus tard en Acadie, pour constater que leurs terres ont été données à des colons de la Nouvelle-Angleterre. Désormais, le territoire est connu sous le nom de Nouvelle-Écosse.

Après la Révolution américaine, près de 14 000 Loyalistes s'établissent dans les vallées des rivières Saint-Jean et Sainte-Croix.

En 1784, le Nouveau-Brunswick devient une colonie distincte de la Nouvelle-Écosse.

Le chercheur qui tente de retracer des ancêtres ayant vécu au Nouveau-Brunswick utilisera les principaux types de sources généalogiques.

Il existe de nombreuses ressources pour la recherche d'ancêtres acadiens et de ceux qui faisaient partie des Loyalistes, notamment les registres de naissances, de mariages et de décès, ainsi que les documents sur les terres.

Dossiers criminels

Registres de l’état civil (documents de naissance, de décès et de mariage)

Au Nouveau-Brunswick, les registres des naissances pour les années 1888 à 1913, ceux des mariages et des décès pour les années 1888 à 1958 et certains registres paroissiaux et registres de l'état civil antérieurs à 1888 sont conservés aux Archives provinciales du Nouveau-Brunswick. Des bases de données sont accessibles sur leur site Web.

Les registres de naissances postérieurs à 1913 et les registres de mariages et de décès postérieurs à 1958 sont conservés par :

Statistiques de l'état civil
Services Nouveau-Brunswick
C.P. 1998
Fredericton (Nouveau-Brunswick)
E3B 5G4

Pour obtenir des copies officielles des actes de naissance, de mariage et de décès de 1888 jusqu'à aujourd'hui, veuillez communiquer avec les Statistiques de l'état civil.

Sites Web provinciaux

Plusieurs bibliothèques possèdent aussi des ouvrages de référence, des histoires locales, des histoires de familles et d'autres ouvrages sur la généalogie.

Sociétés de généalogie

Succession

Les Archives provinciales conservent les dossiers de succession renfermant les testaments ou les lettres d'administration et la documentation à l'appui, ainsi que les registres d'homologation des successions, qui sont indexés. Grâce au programme de microfilmage en cours, des copies de ces documents pourront faire l'objet d'un prêt entre institutions. Consultez les guides des comtés pour connaître l'étendue des dossiers et les numéros de bobines de microfilm, s'il y a lieu.

 

Terres

Les index des demandes de terres datant de 1785 à 1918, et ceux des concessions de terres datant de 1784 à 1997 sont accessibles sur le site Web des Archives provinciales du Nouveau-Brunswick.

La série courante de demandes de terres couvre la période allant de 1832 à 1966. Un index sur fiches pour les années 1832 à 1866 peut être consulté sur place aux Archives provinciales. Un index sur microfilm couvrant les années 1867 à 1966 peut faire l'objet d'un prêt entre institutions.

Consultez les guides de comtés pour obtenir de l'information sur les documents relatifs aux terres pour chacun des comtés.

Les bureaux des registres fonciers conservent les documents portant sur les transactions subséquentes.

Date de modification :