Édouard LeBel, ténor (1865-1939)

Édouard LeBel, ténor dont on a comparé la voix à celle d'Enrico Caruso, est né le 11 décembre 1865 à Wotton, près de Sherbrooke (Québec), qui faisait partie à l'époque du Canada-Est. Jeune homme, il étudie le chant avec Achille Fortier et Guillaume Coutre, de célèbres professeurs de musique. Aux environs de 1885, il devient soliste de la chorale Le Montagnard, dirigée par son beau-frère, Charles Labelle. Plus tard, il est soliste de plusieurs chorales d'églises de Montréal, dont celle du Gesù, celle de Notre-Dame et, durant 30 ans, celle de la cathédrale Saint-Jacques (Marie-Reine-du-Monde). En 1912, on le nomme chef de la chorale de Saint-Jacques. Il chante souvent en solo avec l'Orchestre symphonique de Montréal et se produit également avec la Société philharmonique de Montréal. En 1905, il chante le rôle d'Abel à la première de Caïn d'Alexis Contant. Il exerce les fonctions de secrétaire à l'Académie de musique de Québec durant 24 ans. Sa fille Germaine, soliste accomplie, naît en 1894.

On croit qu'Édouard LeBel a réalisé plus de 40 enregistrements pour Berliner/His Master's Voice/Victor, dont certains sont mentionnés dans En remontant les années. Au nombre de ces enregistrements, on compte « L'Amour et le Médecin ».

Références

  • «  LeBel, Édouard  ». Encyclopédie de la musique au Canada. Sous la direction d'Helmut Kallmann et al. 2e éd. rev. et augm. [Saint-Laurent, Qué.] : Fides, 1993. AMICUS 13213211
  • Moogk, Edward B. En remontant les années : l'histoire et l'héritage de l'enregistrement sonore au Canada, des débuts à 1930. Ottawa : Bibliothèque nationale du Canada, 1975. xii, 447 p. AMICUS 79943. Publié aussi en anglais sous le titre de Roll back the years : history of Canadian recorded round and its legacy: Genesis to 1930
  • Sœurs de Sainte-Anne. Dictionnaire biographique des musiciens canadiens. Lachine, Q[uébec] : Mont-Sainte-Anne, 1935. 299, [3] p. AMICUS 8664525
Date de modification :