Documents de naissance, adoptions et orphelinats

Naissances

Un acte de naissance ou de baptême donne généralement : 
  • la date de naissance ou de baptême, ou les deux
  • le nom de la personne
  • le nom du père et sa profession, le lieu de résidence et le nom de la mère
  • les noms du parrain et de la marraine.

Les naissances sont inscrites dans les registres paroissiaux ou dans les registres d'état civil.

Puisque l'enregistrement civil (documents de naissance, mariage et décès) n'est pas de juridiction fédérale, Bibliothèque et Archives Canada ne conserve pas de copies des registres et ne délivre pas de certificats. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter la rubrique Registres de l'état civil.

Naissance de ressortissants canadiens à l'étranger

Le ministère de la Défense nationale avait coutume d'émettre un certificat de naissance (DND419) pour les enfants du personnel militaire nés à l'extérieur du Canada. Par contre, ces certificats n'ont jamais pu servir de preuve légale de naissance, et on a cessé de les émettre. Les certificats de l'enregistrement de la naissance à l'étranger ne sont aussi plus émis.

Seul le pays où une personne est née peut lui délivrer un certificat de naissance. Vous pouvez faire une demande pour un Certificat international de naissance auprès du registraire de la localité où vous êtes né.

Si vous êtes né en Allemagne, vous pouvez obtenir plus de renseignements auprès du Consulat général de la république fédérale d'Allemagne le plus proche. Vous trouverez des renseignements sur la façon de faire une demande d'un certificat de naissance en Allemagne sur le site Web German Missions in the United States (anglais seulement).

Si vous êtes né en France, vous pouvez obtenir plus d'information auprès du Consulat général de France.

Les enfants nés hors du Canada de parents canadiens qui étaient membres du personnel militaire canadien avant 1977 devraient obtenir un certificat de citoyenneté canadienne. Ce document est la preuve légale de citoyenneté. La demande de citoyenneté canadienne doit être présentée à Citoyenneté et Immigration Canada. On peut obtenir le formulaire de demande en téléphonant au numéro sans frais 1 888 242-2100, ou on peut le télécharger à partir de la page Demande de services de citoyenneté.

Adoption

Bibliothèque et Archives Canada ne conserve pas de dossiers d'adoption, parce que les adoptions relèvent de la compétence provinciale. L'accès à ces dossiers est restreint dans le but de protéger le caractère confidentiel des renseignements qu'ils contiennent.

Pour retrouver un parent, un frère, une sœur ou un enfant biologique, il vaut mieux s'adresser à des organismes provinciaux ou privés, tels que le Mouvement Retrouvailles, Canadian Adoptees Registry Inc. (anglais seulement) et Parent Finders.

Si vous connaissez le nom complet de la personne, vous pouvez consulter le répertoire téléphonique en Canada 411.

En règle générale, avant que les autorités provinciales n'interviennent dans les dossiers d'adoption, ce qui s'est fait graduellement au cours de la première moitié du XXe siècle, les enfants étaient placés chez des amis, des voisins ou des parents sans que les autorités gouvernementales ne créent de dossiers.

Pour le Québec, avant 1847, il est possible de retrouver des actes d'adoption privée dans les actes notariés. Des accords privés étaient conclus entre les autorités et les familles, et ils étaient entérinés dans un acte notarié. Ces actes s'intitulent « Engagement », « Accord » ou parfois « Adoption ».

Orphelinats

Autrefois, plusieurs enfants orphelins ou abandonnés étaient placés dans des orphelinats ou des foyers d'enfants, qui étaient dirigés par des autorités municipales, provinciales ou religieuses ou des organismes de bienfaisance.

Il n'y a pas de dépôt central pour les documents relatifs aux orphelinats au Canada. En fait, plusieurs documents ont été détruits quand les orphelinats ont fermé leurs portes. Alors, BAC n’a pas beaucoup de documents de ce type, mais voici quelques exemples :

Consultez la base de données Recherche de fonds d'archives et utilisez le nom de l'établissement comme mot clé.

Entre 1869 et le début des années 1930, les églises et les organisations philanthropiques basées en au Royaume-Uni ont envoyé plus de 100 000 orphelins, abandonnés et indigents enfants au Canada. Si vous voulez des informations sur la distribution de maisons et d'autres institutions connexes, veuillez Petits immigrés anglais.

Date de modification :