Les Archives littéraires : un guide des fonds littéraires

Sur cette page

Portée de la collection

La collection d'archives littéraires de Bibliothèque et Archives Canada (BAC) regroupe des fonds d'archives d'auteurs canadiens ainsi que de personnes et d'organismes œuvrant activement dans des domaines liés à la littérature (p. ex. petites maisons d'édition littéraires, traducteurs et illustrateurs).

La collection est principalement consacrée aux créateurs et à la création d'œuvres littéraires. Elle vient compléter les ressources imprimées que conserve BAC dans le domaine des études canadiennes. Les chercheurs peuvent étudier des documents non publiés afin d'en savoir davantage sur la création d'œuvres littéraires, la production de livres, les relations entre le milieu littéraire au Canada et les organismes qui travaillent avec et pour les auteurs.

La collection a fourni des documents pour nombre de projets de recherche canadiens ou internationaux dans les domaines de la biographie littéraire, de la bibliographie, de la critique de textes et de l'histoire littéraire.

Un fonds peut comprendre des manuscrits, des documents dactylographiés, des épreuves en placards, de la correspondance, des photographies, des spicilèges, des coupures de journaux, des enregistrements audio et vidéo ainsi que des fichiers informatiques.

La liste de fonds suivante illustre la nature et la portée de la collection des Archives littéraires : Bernard Assiniwi, Marie-Claire Blais, George Bowering, Dionne Brand, Nicole Brossard, Coach House Press, Robertson Davies, Réjean Ducharme, Louis Dudek, Timothy Findley, Sheila Fischman, Patrick Friesen, Gratien Gélinas, André Giroux, Jack Hodgins, House of Anansi, W.P. Kinsella, Roger Lemelin, Ron Lightburn, Daphne Marlatt, Susanna Moodie, Erin Mouré, Michael Ondaatje, Oolichan Books, Catherine Parr Trail, Jacques Poulin, Gabrielle Roy, F.R. Scott, Carol Shields, Michel Tremblay, Jane Urquhart, Phyllis Webb et Rachel Wyatt.

L'utilisation des documents est réglementée par la Loi canadienne sur les droits d'auteur : la publication et la reproduction sont interdites sans la permission des détenteurs des droits d'auteur.

Critères d'acquisition

  • Les fonds d'archives d'auteurs canadiens (ou résidant au Canada) et des œuvres d'imagination de tous les genres littéraires dans les deux langues officielles ou l'une des deux.
  • Des fonds de résidants canadiens et d'organisations canadiennes œuvrant dans les domaines liés à la littérature, telles que de petites maisons d'édition littéraires et des maisons d'édition privées, et à l'exécution des livres d'artistes.
  • Des documents et des illustrations d'auteurs et d'illustrateurs canadiens de livres pour enfants qui font partie de la Collection de la littérature pour la jeunesse sont également mentionnés ici.
  • Types de documents conservés : des manuscrits, des copies dactylographiées, des lettres et d'autres types de documents qui font partie des archives (p. ex., des dépliants, des in-planos, des tirés à part, des illustrations, des décorations, des médailles, des enregistrements sonores et vidéo, des documents informatiques, etc.). Des fonds d'une taille suffisante pour illustrer la vie ou les œuvres d'auteurs ou de créateurs.

Collaboration avec d'autres dépôts de manuscrits

Bien que Bibliothèque et Archives Canada cherche constamment à acquérir les fonds d'archives d'écrivains canadiens et d'organismes littéraires, elle le fait dans le respect des politiques d'acquisition des autres services d'archives.

Les règlements concernant les chercheurs

Les règlements suivants s'appliquent à tous les chercheurs souhaitant avoir accès aux documents d'archives littéraires conservés à Bibliothèque et Archives Canada.

Salle de consultation

  • On peut consulter les documents d'archives littéraires sous supervision, à la salle de consultation des collections spéciales au 3e étage du 395, rue Wellington.
  • Heures de service et d'ouverture
  • On demande aux chercheurs d'utiliser des crayons à mine pour prendre des notes. L'usage de stylos ou de notes autocollantes est défendu.
  • On demande aux chercheurs de manipuler soigneusement tous les documents qu'ils consultent et de porter des gants blancs fournis par le personnel.

Accès aux collections

  • Tous les chercheurs doivent remplir un formulaire de demande de fournir des informations sur eux-mêmes et de leur recherche. Les fonds non traités ne sont pas disponibles aux fins de consultation. Il se peut que l'accès aux documents fragiles soit restreint.
  • Certains fonds ou certaines parties de fonds sont soumis à des restrictions d'accès et d'utilisation. Il incombe aux chercheurs de communiquer avec les personnes responsables pour obtenir la permission de consulter des fonds soumis à des restrictions et, une fois la permission accordée, de fournir au personnel de la salle de lecture une preuve écrite de l'autorisation. La permission de consulter des documents soumis à des « restrictions » comporte l'obligation de ne pas montrer ou lire ces documents à quiconque.
  • La permission de consulter ces dossiers n'entraîne pas nécessairement l'autorisation d'obtenir des photocopies. Lorsque la reproduction est autorisée, il faut obtenir une autorisation écrite avant de publier ces reproductions ou de les transmettre à une tierce personne.
  • Il est possible de consulter des enregistrements audiovisuels sur place. Pour les consulter, les clients doivent communiquer avec Le personnel de la section de référence.
  • Il faut poser toute question sur l'accès ou l'utilisation des collections au personnel de la référence.

Reproduction de documents

  • Dans la mesure du possible, les chercheurs doivent prendre des notes ou utiliser des ordinateurs ou des dictaphones. Le personnel de la salle de lecture se réserve le droit d'interdire la reproduction de documents en raison de l'état des originaux.
  • C'est le personnel de Bibliothèque et Archives Canada qui se charge de faire les photocopies pour les chercheurs au taux qui est en vigueur au moment de leur visite. Voyez : Photocopies et reproductions. Le personnel de la salle de lecture informe les chercheurs de la façon d'indiquer les documents à photocopier.
  • D'autres documents tels que des photographies, des cassettes et autres peuvent être reproduits à la demande des chercheurs, sous réserve des restrictions du droit d'auteur.
  • Bibliothèque et Archives Canada ne possède pas de droits sur les documents non publiés conservés dans ses collections. Il incombe donc aux chercheurs d'obtenir la permission de l'auteur, de la succession ou encore du ou des titulaires de droit d'auteur avant la publication, l'utilisation d'extraits, l'interprétation, l'enregistrement, la diffusion ou la citation de tous les documents d'archives.

À propos du guide

Les Archives littéraires : Un Guide des fonds littéraires à Bibliothèque et Archives Canada se veut une introduction aux ressources non publiées dans le domaine de la littérature canadienne. Ce document servira d'introduction aux chercheurs intéressés à la collection de manuscrits littéraires, au mandat de la section des Archives littéraires, aux règlements d'utilisation des archives littéraires; il fournira des explications sur le format des descriptions et décrira chaque fonds ou collection. Il s'agit de la quatrième édition de ce guide, qui est également la seconde édition électronique disponible sur Internet.

Le présent guide comprend des notices descriptives des fonds. La section intitulée Format des descriptions contient une explication détaillée du format de description des fonds et de la norme Règles pour la description des documents d'archives (RDDA) concernant la description archivistique.

Des instruments de recherche sont disponibles pour de nombreux fonds. Le personnel des Archives littéraires peut faire parvenir des exemplaires des instruments de recherche, des inventaires préliminaires et d'autres ressources pour répondre aux questions des chercheurs intéressés.

Format des descriptions

Les Archives littéraires : Un Guide des fonds littéraires à Bibliothèque et Archives Canada a été élaboré à l'aide de la norme Règles pour la description des documents d'archives (RDDA), formulée par le Comité canadien de description archivistique du Conseil canadien des archives. Grâce à cette norme, nos descriptions de la collection sont conformes à celles de l'ensemble de la communauté archivistique canadienne. De plus, elle nous permet de partager des notices par l'entremise d'initiatives archivistiques telles que le réseau national de descriptions de fonds : le Réseau canadien d'information archivistique (Archives Canada).

Ce guide renferme des notices du fonds, soit des descriptions sur l'ensemble des archives provenant d'un seul créateur. (On utilise « créateur » pour désigner une personne telle qu'un écrivain ou une écrivaine, ou une entité administrative comme une maison d'édition littéraire.)

Vous remarquerez que plusieurs descriptions sont présentées sous une forme normalisée qui commence par une vedette d'autorité de nom, soit un nom en lettres majuscules suivi des dates de naissance et de décès (le cas échéant). Cette vedette de nom constitue la version officielle du nom du créateur et des dates qui ont été corroborés par une source bibliographique. Sous la vedette d'autorité de nom, on retrouve la première ligne de la description, contenant le titre du fonds suivi de la date de création et de l'étendue des documents contenus dans le fonds (mesurés en mètres linéaires).

Par exemple : « Fonds Anne-Marie-Alonzo. - 1966-1994. - 8 m de documents textuels ».

La Notice biographique constitue une biographie abrégée du créateur du fonds qui met l'accent sur l'histoire et les activités de la personne ou de l'organisme. La notice biographique vise à étayer la description. Cette notice biographique ne peut pas contenir tous les détails pertinents sur un créateur donné, car elle peut seulement inclure des exemples de titres des œuvres d'un auteur. Pour plus de détails sur les activités du créateur, il faut consulter des ouvrages biographiques de référence ou l'instrument de recherche.

La partie Portée et contenu renseigne les lecteurs sur les types de documents contenus dans le fonds, les activités à l'origine de ces documents ainsi que les liens entre les documents du fonds. Les documents du fonds ont seulement trait à la période précisée dans la première ligne de description. Pour plus de détails sur les documents contenus dans un fonds, il faut consulter les instruments de recherche.

La dernière partie de la description renferme des notes précisant aux lecteurs la provenance des documents, la langue dans laquelle les documents du fonds ont été créés, les restrictions d'accès à certains documents et si un instrument de recherche est disponible aux fins de consultation.

Actualité

Comme c'est le cas pour ce genre de publication, Les Archives littéraires devient rapidement périmé en raison du travail continu effectué à la collection. Mentionnons aux lecteurs que l'on ajoute régulièrement des acquisitions de nouveaux donateurs ainsi que des versements des donatrices et des donateurs inscrits. Les chercheurs souhaitant obtenir de l'information à jour sur un fonds devraient communiquer directement avec l'archiviste.

Coordonnées

Archives littéraires
Bibliothèque et Archives Canada
550, boul. de la Cité
Gatineau (Quebec) K1A 0N4

Date de modification :