Rapport annuel 2015-2016

ISSN 2371-3232

L’année de toutes les réalisations

L’entrée en fonction d’un nouveau bibliothécaire et archiviste du Canada, en juin 2014, a reçu un accueil chaleureux de la part de l’ensemble du milieu documentaire canadien. Nous avons donc souhaité que l’année qui s’est amorcée en avril 2015 soit marquée de réalisations concrètes et lisibles pour cristalliser ce capital de sympathie et nous assurer qu’il se transfère à l’ensemble de notre institution.

Comme les pages qui suivent en témoignent, c’est l’ensemble des collègues de BAC qui se sont ralliés à cette vision et qui ont multiplié les initiatives porteuses. On pense ici au premier chef à nos initiatives en matière de numérisation : 12 millions d’images numérisées par nos services, ainsi que par nos partenaires majeurs, Canadiana et Ancestry. Au cœur de nos efforts, le plus ambitieux projet de numérisation jamais entrepris par BAC : la mise en ligne des 640 000 dossiers des membres du Corps expéditionnaire canadien qui ont participé à la Première Guerre. Plus de 286 000 dossiers pouvaient être consultés sur le Web à la fin de l’année 2015-2016 et nous prévoyons qu’au jour du centième anniversaire de l’armistice – le 11 novembre 2018 – la totalité des dossiers sera accessible en ligne pour le plus grand bonheur des généalogistes et des historiens. Le nombre de visites annuelles de notre site Web nous rassure 90 millions de fois du bien-fondé de toutes ces initiatives numériques.

En parallèle à cette croissance de notre offre virtuelle, nous avons aussi redynamisé les services aux visiteurs de notre édifice de diffusion situé au 395 de la rue Wellington à Ottawa. En plus de répondre aux milliers de demandes de référence sur des sujets aussi variés que la multiplication des castors en Patagonie et l’identification d’un membre de l’Aviation royale du Canada, nous avons offert à la population canadienne une programmation publique de qualité, composée d’expositions – dont la bien nommée Un peuple dans l’ombre : À la découverte de la Nation métisse – de conférences, de colloques, et de lancements de livres. Forte de sa restauration récente, la salle Pellan, située au 2e étage du 395 Wellington, est devenue un lieu de rencontre où il est possible de discuter avec le bibliothécaire émérite de l’Université Harvard, le directeur général des archives de l’Australie ou la ministre de la Condition féminine du Canada, sans mentionner les auteurs, journalistes et professeurs les plus importants de leur génération.

L’écoute de nos partenaires du milieu documentaire a amené une autre réalisation très concrète : la mise en place du nouveau programme d’appui aux collectivités du patrimoine documentaire (PCPD) auquel est consacré 1,5 M$ par année. Lancé en juin 2015, le Programme a déjà connu ses deux premiers concours et ceux-ci ont fait la preuve indéniable de son adéquation aux besoins du milieu, puisque, respectivement, 136 et 155 demandes de financement ont été reçues.

L’année qui s’est achevée le 31 mars 2016 a aussi été consacrée au dialogue et au développement de partenariats. C’est ainsi que l’élaboration de notre Plan triennal 2016-2019 s’est faite dans un contexte de consultations avec nos clients, nos partenaires et le personnel de BAC. De juin à décembre 2015, groupes de réflexion, sondage, séances de consultation se sont succédé afin de nous assurer de proposer pour les prochaines années des engagements et des initiatives répondant aux attentes de la société canadienne.

De la même façon, avec les représentants des principales associations du milieu documentaire qui forment le Forum des partenaires, nous avons élaboré la Stratégie de numérisation du patrimoine documentaire qui a été adoptée en novembre 2015 et qui sera déployée au cours de l’année 2016-2017. Nous avons aussi conclu de nouvelles ententes de partenariat avec deux universités reconnues pour leur leadership en matière de bibliothéconomie : l’Université d’Ottawa et l’Université Dalhousie. Mentionnons, enfin, le succès de notre partenariat de longue date avec le Groupe Banque TD pour offrir le Club de lecture d’été TD avec la participation de la bibliothèque publique de Toronto. Au cours de l’été 2015, le Club a enregistré un succès sans précédent, avec plus de 650 000 participants.

« Le succès a de nombreux parents » comme le veut le proverbe inspiré par un passage de l’historien Tacite. Et à BAC, nous revendiquons pleinement la portée de l’apophtegme : nos clients, nos partenaires, nos bénévoles – les Amis de BAC et le Conseil de la collection Lowy – nos donateurs et nos employés sont tous les parents de nos avancées remarquables en 2015-2016. Que les pages qui suivent les convainquent que BAC est digne de leur appui fidèle.

Guy Berthiaume
Bibliothécaire et archiviste du Canada

Notre mandat

En 2004, le Parlement du Canada a confié un mandat très large à BAC : constituer, traiter et préserver le patrimoine documentaire du Canada, et le rendre accessible. BAC est également la mémoire permanente de l’administration fédérale et de ses institutions.

Nos engagements

  • BAC est une institution résolument au service de ses clients, de tous ses clients : les institutions gouvernementales, les donateurs, les universitaires, les chercheurs, les archivistes, les bibliothécaires, les étudiants, les généalogistes et le grand public.
  • BAC est une institution qui, grâce à la qualité de tout son personnel, est à l’avant-garde de l’archivistique, de la bibliothéconomie et des nouvelles technologies.
  • BAC est une institution proactive et inscrite dans des réseaux nationaux et internationaux, en position d’écoute et de respect.
  • BAC est une institution dotée d’un profil public affirmé, valorisant ses collections et ses services.

L’année en chiffres

89 924 103
visites sur le Web

5 802 398
documents gouvernementaux rendus disponibles

16 636
questions aux services de référence

25 000 000
d’images en ligne

 

4 252 222
visites sur Flickr

127 671
documents recueillis sous le régime du dépôt légal

209 419
écoutes de baladodiffusions

183 074
visites sur notre blogue

 

58
fonds privés acquis

65
institutions patrimoniales privées soutenues

238
pièces prêtées à des musées

 

Une année riche en consultations

Afin de procéder à la rédaction de son Plan triennal 2016-2019, de juin à décembre 2015, BAC a consulté ses clients, ses partenaires et ses employés. Nous avons tenu quatre groupes de réflexion, une rencontre de consultation, un sondage sur notre site Web, cinq séances de consultation avec nos employés et une séance de discussion avec douze associations professionnelles canadiennes membres de notre Forum des partenaires.

Photo de la page couverture d’une publication sur laquelle se trouve la sculpture du Banc secret de la connaissance, situé devant le 395, rue Wellington à Ottawa.

Page couverture du Plan triennal 2016-2019 de Bibliothèque et Archives Canada

Photo d'un homme debout devant un podium.  Le public est assis en face de lui.

Guy Berthiaume, prend la parole à la réunion du personnel de 2015.

 

Les documents numérisés racontent

Qu’ont en commun Frederick Banting (codécouvreur de l’insuline), Raymond Chandler (créateur du célèbre détective Philip Marlowe) et Archibald Belaney (naturaliste mieux connu sous le nom de Grey Owl)? Tous ont servi dans le Corps expéditionnaire canadien pendant la Première Guerre mondiale.

BAC a lancé un projet ambitieux visant à numériser les dossiers de service des 640 000 membres du Corps expéditionnaire pendant la Grande Guerre. En mai 2016, plus de 286 000 dossiers pouvaient être consultés sur le Web.

BAC reçoit chaque mois plus de 800 demandes de consultation pour ces dossiers, qui contiennent des documents sur l’entraînement, des photos, des lettres personnelles, des fiches médicales, etc.

Les dossiers racontent des histoires marquantes de courage et de peur, de persévérance et de souffrance, de victoires et de tragédies, redonnant vie à ceux qui ont combattu pour le Canada.

À la fin du projet, le site Web de BAC comptera 32 millions d’images. Plus que jamais, l’histoire est à la portée de tous!

Histoires de 100 militaires canadiens

Grâce au projet des 100 histoires, vous pouvez connaître la vie de certains soldats, officiers, infirmières et aumôniers canadiens de la Première Guerre mondiale. Le projet a pris son envol avec la publication de 11 histoires le 11 novembre 2015, à l’occasion du jour du Souvenir. Ce n’est là qu’un des nombreux projets de BAC pour souligner le centenaire de la Première Guerre mondiale et honorer les hommes et les femmes qui ont servi le pays.

Des citoyens archivistes à BAC

L’organisme bénévole les Amis de Bibliothèque et Archives Canada fait la promotion du travail de BAC auprès du public, encourage les dons de collections à BAC et contribue financièrement à certaines acquisitions spéciales. En 2015, les Amis ont aidé à rapatrier une partie de la collection Winkworth, qui illustre plus de 400 ans d’histoire de notre pays.

Les Amis sont toujours à la recherche de nouveaux moyens d’aider BAC. Dans le cadre d’un projet pilote lancé à l’été 2015, des bénévoles ont transcrit l’information contenue dans des dossiers militaires afin de faciliter les recherches dans la base de données des soldats de la Première Guerre mondiale de BAC. Les nouvelles options de recherche avancée, comme le lieu de naissance, la date et le lieu d’enrôlement et le nom de l’unité, permettent aux chercheurs, aux étudiants et aux généalogistes de distinguer des soldats dont les noms sont semblables. Il est également possible de retrouver les recrues originaires d’un même village ou celles qui se sont enrôlées dans une ville donnée. Les citoyens archivistes ont déjà traité plus de 700 dossiers! Forts de la réussite du projet pilote, nous avons lancé la version complète du projet.

 

BancTec traite aussi les documents historiques!

Les scanneurs IntelliScan XDS de BancTec servent normalement à numériser des chèques. Avec l’aide de l’entreprise, les techniciens de BAC ont adapté l’appareil et l’ont rendu apte à scanner des documents fragiles de la Première Guerre mondiale.

Après neuf mois de travail minutieux et de tests, les scanneurs nouveau genre étaient prêts. Ils peuvent maintenant traiter des photos, des lettres extrême- ment minces et des dossiers médicaux, et les faire migrer en toute sécurité vers un format de préser- vation. BAC est la première organisation au monde à utiliser ainsi les scanneurs de BancTec.

Photo d’un homme manipulant un scanneur BancTec.

Le technicien en imagerie Bruce Way numérise des documents historiques fragiles de la Première Guerre mondiale. Photo : Carla Gluck.

Photo d'un écran d'ordinateur et le profil latéral de l'homme regardant.

Un chercheur examine des documents historiques numérisés.

 

Sur le Web

Site Internet

Le site de BAC se classe parmi les dix sites les plus achalandés du gouvernement fédéral : en 2015-2016, il a été consulté près de 90 millions de fois par plus de 15 millions de visiteurs ayant effectué pas moins de 800 000 recherches!

Les 5 sections les plus achalandées

  1. Généalogie
  2. Première Guerre mondiale
  3. Photographies
  4. Outils de recherche
  5. Personnes et événements canadiens

Facebook

En 2015-2016, BAC a affiché plus de 1 800 messages sur sa page Facebook, qui a attiré près de 5 millions de personnes par mois! Celles-ci ont commenté, aimé et partagé nos messages à plus de 106 000 reprises.

Le message sur les efforts investis par Postes Canada pour envoyer le courrier de Noël aux soldats outre-mer pendant la Deuxième Guerre mondiale remporte la palme. La vidéo produite par l’Unité de film et de photographie de l’Armée canadienne a rejoint près de 350 000 personnes et atteint le cap des 41 000 visionnements!

Un road trip des années cinquante

Le 31 juillet 1954, la photographe à la pige Rosemary Gilliat et trois de ses amies embarquent dans une Plymouth familiale et amorcent un road trip de 12 391 kilomètres à travers le Canada. Les messages Facebook de BAC relatant leur périple ont rejoint plus de 340 000 personnes.

Image extraite d’une vidéo montrant des hommes qui vident des sacs de courrier et trient des lettres.

La vidéo que BAC a publiée sur Facebook le 18 décembre 2015 montre des hommes en uniforme triant le courrier de Noël adressé aux soldats canadiens en service outre-mer pendant la Deuxième Guerre mondiale.

 

La twittosphère

En 2015-2016, BAC a ajouté onze abonnés par jour sur ses comptes Twitter en français et en anglais, pour dépasser le cap des 19 000 abonnés.

Voici les deux gazouillis qui ont enregistré le plus de clics :

354 clics
Vos ancêtres ont-ils pris part à la guerre de 1812? Consultez notre nouvelle base de données en ligne!
351 clics
L’histoire mérite d’être écrite et retransmise. À la mémoire de Louis Riel.

Flickr

En 2015-2016, BAC a ajouté plus de 900 images à sa page Flickr, qui fut consultée plus de 4,25 millions de fois!

L’image la plus populaire montre des personnes jouant sur la plage en 1950; elle a été vue plus de 80 000 fois!

Jour de pointe

Le 11 novembre 2015 fut la journée la plus achalandée de l’histoire de bac-lac.gc.ca : près de 24 000 visiteurs ont consulté plus de 206 000 pages, pour une moyenne supérieure à 8 pages par visite!

Le découblogue

En 2015-2016, 284 billets publiés sur le blogue de BAC ont été consultés plus de 180 000 fois par environ 94 000 visiteurs. Le billet le plus populaire concerne les registres nationaux de 1940, ce qui démontre une fois de plus l’intérêt des Canadiens pour la généalogie.

Baladodiffusions

En 2015-2016, BAC a publié sept émissions dans sa série Découvrez Bibliothèque et Archives Canada : votre histoire, votre patrimoine documentaire. Toutes les émissions sont offertes gratuitement sur iTunes.

Près de 800 000 visiteurs ont consulté la page des baladodiffusions environ 1,25 million de fois et généré plus de 210 000 écoutes!

Trois émissions ont retenu l’attention :

  1. L’émission 15, Les livres rares : hors de l’ordinaire, fait découvrir des trésors de la collection de BAC.
  2. L’émission 24, Miroirs riches en souvenirs, porte sur la première exposition de daguerréotypes de l’histoire de notre pays, organisée conjointement par le Musée des beaux arts du Canada et BAC.
  3. L’émission 26, Renaître de ses cendres, parle de l’incendie de 1916 qui a ravagé l’édifice du Centre sur la Colline du Parlement.

En première ligne

Les services de référence de BAC sont souvent offerts dans le cadre de rencontres personnalisées. Les clients reçoivent de l’aide pour faire des recherches, consulter la collection et avoir accès à des documents gouvernementaux sous le régime de la Loi sur l’accès à l’information. Les recherches de documents familiaux avec des généalogistes de BAC comptent parmi les services les plus courus.

BAC répond chaque année à des milliers de demandes en personne, au téléphone et par écrit. De janvier 2015 à janvier 2016, les employés de BAC ont reçu plus de 16 600 demandes de référence.

Voici quelques demandes insolites :

  1. Un client voulait de l’information sur les castors de Patagonie. Une experte de BAC a découvert qu’en 1946, le Canada avait envoyé 50 castors en Argentine, à la demande du gouvernement de ce pays. Ces rongeurs ont connu toute une épopée, voyageant par avion, par train et par bateau. Ils ont presque réussi à s’échapper de l’aéroport de Miami après avoir grugé une porte. Depuis leur arrivée, ils se sont multipliés à un rythme effréné, donnant naissance à une population de 200 000 individus qui cause malheureusement des ravages dans les forêts locales. Certains se sont frayés un chemin jusqu’au Chili!

  2. La Commission des sépultures de guerre du Commonwealth souhaitait identifier un membre de l’Aviation royale du Canada dont la pierre tombale était demeurée anonyme depuis la mort du militaire, en 1943. Après de longues recherches, un expert de BAC a réduit une liste de près de mille candidats à un seul nom. La Commission inscrira bientôt le nom de l’aviateur sur sa tombe.

  3. Un autre client ne possédait, pour commencer sa recherche, qu’une montre-bracelet de l’époque de la Première Guerre mondiale portant une inscription. Nos experts de la référence l’ont aidé à trouver les documents qu’il cherchait, lui permettant ainsi de rédiger un résumé détaillé du service militaire du propriétaire de la montre, un ancien journaliste de la London Free Press.

Photo de l’arrière du boîtier d’une montre gravée.

Montre-bracelet donnée à John Gaskin Doherty par ses collègues de la London Free Press, en Ontario, avant qu’il s’enrôle dans le Corps expéditionnaire canadien. Source : Blogue de Ben Byrnes (anglais seulement).

 

Les secrets de la restauration

Nous voyons souvent, à la télévision, des documents dont les parties les plus intéressantes sont censurées. Si seulement nous pouvions éliminer les ratures pour découvrir le texte d’origine! Sur un document religieux rare du XVIe siècle, par exemple. Une restauratrice de BAC a eu cette chance. Avec un tissu spécial, de la gélatine et beaucoup de patience, elle a pu stabiliser les ratures laissées par un censeur dans le livre Akedat Yitshak (La ligature d’Isaac), qui fait partie de la collection spécialisée Jacob M. Lowy de BAC.

Les marques ont été laissées par de l’encre ferro- gallique. Facile à fabriquer, ce type d’encre était fort répandu au XVIe siècle. Au fil du temps, ce type d’encre se corrode et peut aller jusqu’à percer le papier. Il a fallu près de 200 heures de traitement pour stabiliser les ratures laissées sur 38 pages du livre. Le tissu Berlin employé dans ce but est extrêmement mince, et il faut que la couche de gélatine ait l’épaisseur parfaite – un peu comme si vous essayez de réussir la pâte à tarte de votre grand-mère. Cette opération est encore plus difficile à réaliser dans un livre, car il faut maintenir celui-ci ouvert dans la position idéale à l’aide de poids spéciaux.

Photo d’une page écrite en hébreu qui est tachée de ratures faites avec de l’encre ferrogallique.

Dommages causés par l’encre ferrogallique dans l’ouvrage Akedat Yitshak.

Photo de cinq hommes et une femme debout derrière une boîte d’exposition.

Consultation de la Collection Jacob M. Lowy, à Ottawa. De gauche à droite : Guy Berthiaume, bibliothécaire et archiviste du Canada;
l’honorable Rafael Barak, ambassadeur d’Israël au Canada; Leah Cohen, conservatrice; le rabbin Michael Kent, conservateur; Norman Barwin, président du Conseil de la Collection Jacob M. Lowy; et Howard Fremeth, directeur des communications à l’ambassade israélienne

 

Jacob M. Lowy

Photo d’un homme assis devant une bibliothèque, le bras gauche appuyé sur le dossier de la chaise.

Portrait de Jacob M. Lowy par Yousuf Karsh.

Sa collection représente littéralement le travail d’une vie : pendant plus de 40 ans, Jacob M. Lowy a rassemblé des livres rares imprimés en hébreu, en latin, en yiddish ou en d’autres langues, et publiés entre le XVe et le XXe siècle. En 1977, il a donné 3 000 ouvrages à BAC, dont de vieilles éditions du Talmud, 34 incunables (des livres ou des in-plano imprimés avant 1501) écrits en hébreu, en latin et en italien, et plus de 120 Bibles rédigées dans diverses langues, dont l’inuktitut.

Un contact direct : expositions et prêts

Pour aider les Canadiens à découvrir leur patrimoine, BAC utilise notamment un programme d’expositions et de prêts. Nous sommes fiers de prêter des trésors bien connus ou des joyaux plus discrets pour qu’ils soient exposés dans des musées, des archives, des bibliothèques et d’autres institutions de mémoire, petites ou grandes. Voici un échantillon des prêts effectués l’année dernière :

Proclamation de la Loi constitutionnelle de 1982
Le document qui intègre officiellement la Charte des droits et libertés à la constitution canadienne est en prêt au Musée canadien pour les droits de la personne, à Winnipeg, depuis son ouverture. D’autres documents de notre collection, importants dans l’histoire des droits de la personne au Canada, sont aussi exposés au Musée.
Premier portrait connu de sir John A. Macdonald, peint à l’huile
Ce portrait peint par un artiste inconnu vers 1842 ou 1843 était l’un des nombreux documents originaux, œuvres d’art et documents éphémères exposés dans l’ancienne résidence de Macdonald, au lieu historique national de la Villa-Bellevue, à Kingston, en Ontario.
Les membres de l’expédition de la rivière Rouge près des chutes Kakabeka, en Ontario
Le tableau de Frances Anne Hopkins, peint en 1877, a beaucoup voyagé en 2015 : il a été exposé au Musée des beaux-arts de l’Ontario, à Toronto, au Crystal Bridges Museum of American Art, en Arizona, et au Pinacoteca do Estado de São Paulo, au Brésil.
Pour le meilleur et pour le pire
En 2015, plus de 30 dessins originaux de la célèbre bande dessinée de Lynn Johnston furent exposés à la Galerie d’art de Sudbury, en Ontario. Leur tournée se terminera à la Galerie d’art Beaverbrook de Fredericton, au Nouveau-Brunswick, pendant l’été 2016.
Le Grand Sceau du Canada
Une médaille de 1869 à l’effigie de la reine Victoria fut prêtée au Musée canadien de l’histoire avec plus de 50 autres pièces à l’occasion de la grande exposition 1867 : Rébellion et Confédération.
 

BAC a aussi contribué à des expositions du Musée canadien de l’immigration du Quai 21 à Halifax, de la Bibliothèque du Parlement, du Temple de la renommée du hockey, du Musée des beaux-arts du Canada, du Musée des beaux-arts de Montréal, du Centre Canadien d’Architecture, à Montréal, et du Galt Museum and Archives, à Lethbridge, en Alberta, pour ne nommer que ceux-là!

Expositions de BAC

L’édifice phare de BAC, au 395, rue Wellington à Ottawa, a été rénové en 2015. On y trouve maintenant la salle Pellan, ainsi nommée en l’honneur de l’artiste Alfred Pellan, créateur de ses deux murales aux couleurs vives, et une aire d’exposition dans le hall d’entrée.

En 2015-2016, deux grandes expositions ont eu lieu au 395 Wellington : Le hockey en temps de guerre (du 29 octobre 2015 au 22 janvier 2016) et Un peuple dans l’ombre : À la découverte de la Nation métisse dans la collection de Bibliothèque et Archives Canada (du 11 février au 22 avril 2016).

Sur nos tablettes

Grâce au dépôt légal, BAC recueille des livres, de la musique en feuilles, des enregistrements sonores, des documentaires, des films, des enregistrements audiovisuels, des revues et d’autres publications canadiennes.

BAC a reçu plus de 29 000 nouveaux titres et 84 000 numéros de publications en série sous le régime du dépôt légal en 2015-2016. BAC a aussi acquis plus de 27 000 thèses et reçu 4 500 dons. La section À propos de notre collection de notre site Web fournit chaque trimestre une sélection de nouveaux titres particulièrement intéressants.

En voici quelques exemples :

À la découverte du Nunavik par Gilles Boutin. Québec : Les Éditions GID, 2014. (AMICUS 43284423)

Ce livre permet de découvrir la région la plus nordique du Québec. Près de 500 images cristallisent l’environnement et racontent le quotidien des habitants du Nunavik.

Alvvays [enregistrement sonore] par Alvvays. Toronto : Royal Mountain Records, 2014. (AMICUS 42939696)

Alvvays est un groupe rock indépendant de Toronto, dont le premier album a des sonorités « de synthétiseurs ensoleillés et de guitares d’ambiance vitreuse ». Ce groupe s’est retrouvé sur la courte liste des Prix de musique Polaris de 2015.

Oscar Lives Next Door: A Story Inspired by Oscar Peterson's Childhood, par Bonnier Farmer et Marie Lafrance. Toronto : Owlkids Books, 2015. (AMICUS 43228850)

Ce livre est inspiré de l’enfance du musicien jazz Oscar Peterson, dans la Petite-Bourgogne, à Montréal. Mildred, la narratrice imaginaire, décrit son amitié avec Oscar, les problèmes de santé de ce dernier et la passion qu’il aura pour la musique pendant toute sa vie.

Swedes in Canada: Invisible Immigrants, par Elinor Barr. Toronto : Université de Toronto Press, 2015. (AMICUS 43302668)

Elinor Barr examine les nombreuses réalisations des Suédois et leur importante contribution à la culture et à la société canadiennes, principalement à la conception de la Tour CN, à la promotion du ski de fond et au programme ParticipACTION.

Programmation publique et événements majeurs

11 mars 2015
Dans le cadre des rencontres Wallot-Sylvestre, David Fricker, directeur général des archives nationales de l’Australie, a prononcé une allocution sur le cyber-gouvernement et les interventions stratégiques de son organisation.
29 mars 2015
Pierre Anctil, professeur au Département d’histoire de l’Université d’Ottawa, a parlé de la poésie yiddish moderne du Montréalais Jacob Isaac Segal. Une présentation du Conseil de la Collection Lowy.
7 octobre 2015
À l’occasion d’une autre rencontre Wallot-Sylvestre, Robert Darnton, bibliothécaire émérite de l’Université Harvard, a prononcé une allocution sur les biblio- thèques publiques numériques aux États-Unis et sur l’avenir du livre, des bibliothèques et de l’information.
5 novembre 2015
Sherry Simon, du Département d’études françaises de l’Université Concordia, a donné vie à la littérature montréalaise des années 1940 lors de son allocution Modernité trois fois : la langue yiddish à Montréal.
Photo d'une femme debout sur une rue avec des bâtiments en arrière-plan

Sherry Simon, du Département d’études françaises à l’Université Concordia, à Montréal, a été invitée à prononcer une allocution dans le cadre de la programmation publique de BAC. © THE GAZETTE/John Kenney

1er décembre 2015
Dans le cadre des rencontres BAC présente, Élizabeth Mongrain, gestionnaire, Gouvernance et Affaires politiques à BAC, a expliqué ce qui se passe dans les coulisses de l’institution pendant une campagne électorale.
6 décembre 2015
Une soirée de chants et de festivités avec la chorale Musica Ebraïca a été organisée pour la fête de Hanoukka. Une présentation du Conseil Lowy.
21 janvier 2016
La journaliste Sarah Jennings était l’invitée du biblio- thécaire et archiviste du Canada, Guy Berthiaume, pour une rencontre de la Série Signatures. Elle a parlé de son livre sur la fascinante histoire du Centre national des arts, à Ottawa, et des documents qu’elle a donnés à BAC : les conversations enregistrées, les recherches et les entrevues qui ont fourni la matière de son livre.
28 janvier 2016
BAC, en collaboration avec l’Université d’Ottawa, a invité trois expertes pour souligner l’anniversaire du droit de vote des femmes canadiennes. L’honorable Patricia Hajdu, ministre de la Condition féminine, était l’une des conférencières.
10 mars 2016
Guy Berthiaume a reçu une icône de la culture canadienne-française, Jacques Godbout, pour une entrevue de la Série Signatures. Le célèbre cinéaste, poète et romancier a parlé de la Révolution tranquille au Québec et de ce qui a inspiré son œuvre.
16 mars 2016
David Gordon, directeur de l’École d’urbanisme et de planification régionale à l’Université Queen, a lancé son nouveau livre intitulé Town and Crown: An Illustrated History of Canada’s Capital. Une présentation de BAC et de l’Université d’Ottawa.
Photo d'une femme assise pointant avec l'index de sa main droite qui est aussi des lunettes de maintien

La journaliste Sarah Jennings parle de son livre intitulé Art and Politics: The History of the National Arts Centre dans le cadre d’une rencontre de la Série Signatures de BAC.

Photo de 3 hommes debout à côté d'une affiche de Le Mouton Noir un film de Jacques Godbout.

De gauche à droite : le cinéaste, poète et romancier Jacques Godbout, Guy Berthiaume et l’archiviste Stéphane Lang, pendant la rencontre de la Série Signatures.

 

En direct du Centre de préservation

Photo de l’extérieur d’un édifice en verre et en acier.

L’édifice futuriste construit en verre, en acier et en béton a été conçu pour durer au moins 500 ans.

Des visiteurs venus de Chine, de Suède, du Japon, du Rwanda, de Suisse, du Bénin, de Côte d’Ivoire et des Émirats arabes unis ont visité le Centre de préservation de BAC en 2015-2016. Cet édifice situé à Gatineau, au Québec, a été qualifié de « temple moderne de la mémoire ». Il héberge la plus grande collection de documents canadiens du monde. L’honorable Mélanie Joly, ministre du Patrimoine canadien, fait partie des nombreux privilégiés qui ont observé le travail réalisé dans nos laboratoires de conservation à la fine pointe de la technologie.

Lors de sa visite à BAC, l’auteure Nancy Huston, dont les archives enrichissent la collection de BAC, fut reçue par le bibliothécaire et archiviste du Canada, Guy Berthiaume. Ils ont admiré les tableaux des quatre rois indiens qui se sont rendus à Londres, en 1710, en tant que délégués de la Confédération iroquoise. Ces tableaux comptent parmi les plus anciens portraits à l’huile représentant des modèles autochtones.

Photo d’un homme et d’une femme souriant à l’appareil photo, devant deux grands portraits.

L’auteure Nancy Huston et le bibliothécaire et archiviste du Canada, Guy Berthiaume, dans la salle des portraits. Ils posent devant les portraits de deux des quatre rois indiens.

Photo de deux hommes et une femme regardant des affiches disposées sur une table.

Geneviève Morin, archiviste en art, et David Fricker, directeur général des archives nationales de l’Australie, examinent des affiches de recrutement de la Première Guerre mondiale sous le regard de Robert McIntosh, directeur général de l’équipe spéciale sur les documents gouvernementaux.

 

Voici quelques-unes des personnes venues de partout dans le monde pour visiter le Centre cette année :

Photo d’une femme regardant une carte sur une table pendant qu’un homme, à côté d’elle, la regarde.

L’honorable Mélanie Joly et Guy Berthiaume regardent une carte de Montréal au Centre de préservation de BAC.

  • Robert Darnton, bibliothécaire émérite de l’Université  Harvard
  • Son Excellence Mihailo Papazoglu, ambassadeur de Serbie
  • L’honorable Mélanie Joly, ministre du Patrimoine canadien
  • Lotte Edsbrand et Hanna Nydahl, directrice du musée suédois de la poste et restauratrice (respectivement)
  • Des représentants du Département d’histoire de l’Université Bishop
  • David Carey, un des directeurs du Festival international du film de Toronto
  • Les étudiants en histoire de l’école secondaire Brookfield
  • Des juges de la citoyenneté de Citoyenneté et Immigration Canada
  • Des représentants des archives nationales des Émirats arabes unis
  • Donna Livingston, présidente-directrice générale du musée Glenbow
  • Une délégation du Bénin
  • Un groupe de l’École d’architecture et d’urbanisme de l’Université Carleton
  • Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau
  • Laureen Harper, épouse de l’ancien premier ministre Stephen Harper
  • Son Excellence Beat Nobs, ambassadeur de la Suisse
  • Philippe Marcoux, animateur à Radio-Canada
  • Patricia Kell, directrice de l'institut canadien de conservation
  • Marc Mayer, directeur du Musée des beaux-arts du Canada
  • Nancy Huston, auteure

Les daguerréotypes, vampires de la photographie

Grâce à l’invention de la daguerréotypie, en 1839, le public a pu admirer des photos pour la première fois. BAC a relevé un défi de taille pour exposer une partie de sa collection au Musée des beaux-arts du Canada. En effet, les daguerréotypes sont rarement exposés à cause de leur grande sensibilité à la lumière.

Migration des enregistrements audiovisuels

BAC possède 530 000 heures d’enregistrements visuels et sonores conservés dans une trentaine de formats, généralement désuets, ce qui met leur contenu en péril. En 2009, BAC a lancé un projet visant à sauver ces documents. Jusqu’ici, nos experts ont converti 122 000 heures de contenu dans des formats numériques. Nous prévoyons en ajouter 24 000 heures en 2016-2017.

BAC dans la collectivité

En juin 2015, BAC a lancé le nouveau Programme pour les collectivités du patrimoine documentaire, qui fournit un appui financier à des organismes privés pour les aider à préserver, promouvoir et rendre accessibles leurs collections. Les centres d’archives, les associations de bibliothèques, les sociétés d’histoire et d’autres groupes s’intéressant au patrimoine sont admissibles. Le budget du Programme s’établit à 1,5 million de dollars par année.

À sa première année, le Programme a financé 65 projets. Parmi les bénéficiaires, mentionnons la Société inuit de télédiffusion, la Fondation du Basket- Ball Dr. James Naismith, Les Amis des Jardins de Métis, l’Association des bibliothèques de recherche du Canada, la Prairie Tractor and Engine Museum Society (Société du Musée du tracteur et de la locomotive des Prairies), le Vancouver Holocaust Education Centre (Centre commémoratif de l’Holocauste à Vancouver) et la Fédération  des  associations  de  familles du Québec.

Portail Thèses Canada

Depuis 1965, BAC collabore avec les universités canadiennes pour recueillir des thèses et des mémoires. L’année dernière, nous avons consulté plus de 75 universités dans le but d’établir une nouvelle approche. Résultat : les universités peuvent maintenant gérer les droits de propriété intellectuelle directement avec les étudiants. Le Portail ne cesse de croître en popularité, comme en témoignent les quelque 27 000 nouveaux titres soumis et 600 000 télé- chargements comptabilisés en 2015-2016.

Club de lecture d’été TD

Le Club de lecture d’été TD est un programme national qui initie les enfants au plaisir de lire. En 2015, les participants ont lu 1,2 million de livres! BAC offre ce programme en partenariat avec la Bibliothèque publique de Toronto et les bibliothèques de partout au pays, grâce à l’appui financier généreux du Groupe Banque TD. Durant l’été 2015, 2000 bibliothèques ont fait découvrir les joies de la lecture à 650 000 enfants grâce au Club!

Publications numériques du Québec

BAC et Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) ont conclu un partenariat selon lequel BAnQ, avec la permission des éditeurs, fournit directement les publications numériques québécoises à BAC. Ainsi, jusqu’à 10 000 publications numériques produites par des maisons d’édition québécoises pourront s’ajouter à la collection de BAC au cours des deux prochaines années.

Nouvelles acquisitions

  • En 2015-2016, BAC a fait l’acquisition de quatre aquarelles de Robert Hood, un officier britannique qui a participé à une expédition terrestre dans l’Arctique de 1819 à 1821. Sa mission : cartographier la rivière Coppermine dans le but de trouver le passage du Nord-Ouest.
  • En 2015, l’auteure et journaliste de la scène artistique Sarah Jennings a donné à BAC plus de 100 entrevues réalisées avec les principaux acteurs de la naissance et du développement du Centre national des Arts, dont Hamilton Southam, Celia Franca et Robert Lepage.
  • Pour célébrer le centenaire de la naissance de Malak Karsh, photographe canadien de renom, BAC a annoncé l’acquisition de 200 000 trans- parents photographiques, négatifs, photos et documents textuels provenant de sa production.
  • Dix œuvres d’art documentaire se sont ajou- tées à la collection d’œuvres canadiennes Peter Winkworth. Elles proviennent des garde- robes, des armoires, des manteaux de cheminée et des murs du manoir Kensington, où Winkworth et feu son épouse, Franca, ont vécu pendant 50 ans.
  • BAC a aussi acquis le fonds d’Alexander Gardner « Sandy » Watson, un éminent ophtalmologiste canadien passionné de hockey. Cette collection comprend plus de 200 photos, télégrammes, albums de coupures, programmes, médailles et autres documents sur les Flyers de l’Aviation royale canadienne, l’équipe de hockey qui a remporté la médaille d’or aux Jeux Olympiques de 1948.
 

La voie de l’avenir : le gouvernement transparent

Plus de 68 pays, dont le Canada, se sont joints au Partenariat pour un gouvernement transparent. BAC est un élément important du dispositif canadien, permettant au public de consulter librement l’information gouvernementale.

Un bloc à la fois

Nous examinons des « blocs » de documents pour déterminer s’il est possible d’éliminer les restrictions qui en limitent l’accès. Grâce à cette méthode, nous avons rendu accessibles au public près de 18 millions de pages depuis 2010, dont plus de 5,8 millions de pages en 2015-2016, portant sur des sujets comme : l’histoire militaire canadienne, les relations commerciales, les pensionnats autochtones, et même la célébration des anniversaires du Canada.

Le Portail des données ouvertes

BAC crée des ensembles de données historiques et les enregistre sur le Portail des données ouvertes du Canada. Nous avons versé 65 ensembles de données jusqu’ici, sur une vaste gamme de sujets :

  • les demandes de terres au Haut-Canada, qui comprennent des plans et des cartes;
  • le Corps expéditionnaire canadien de la Première Guerre mondiale;
  • les études fédérales sur la science, l’environne- ment, la santé, l’immigration, etc.;
  • le thésaurus des sujets de base du gouvernement du Canada;
  • les images anciennes du Canada : 550 images interrogeables provenant de la collection de livres rares de BAC.

BAC et le monde

BAC représente les bibliothèques et les archives du Canada à l’échelle mondiale.

Une voix pour les bibliothèques sur la scène internationale

Depuis août 2015, le bibliothécaire et archiviste du Canada, Guy Berthiaume, préside le Comité permanent sur les bibliothèques nationales de la Fédération Internationale  des  Associations et Institutions de Bibliothèques (IFLA). Cette organisation donne une voix au milieu de la bibliothéconomie et des sciences de l’information dans le monde entier.

Archives des sites Web du monde

Des organisations de plus de 45 pays forment le consortium pour la préservation de l’Internet, (anglais seulement) qui consacre ses efforts à la collecte, la préservation et l’accessibilité du savoir qui se trouve sur la toile. Le dirigeant principal de l’information de BAC, Paul Wagner, a assumé la présidence du comité directeur du consortium en 2015.

Bonne fête, ISSN!

BAC attribue des numéros nationaux internationalisés de publications en série (ISSN) aux publications canadiennes depuis quatre décennies. Le Réseau ISSN a en effet célébré son 40e anniversaire en 2015. La base de données centrale du Réseau, à Paris, compte plus de 1,8 million de titres de publi- cations du monde entier. Elle constitue un outil irremplaçable pour les éditeurs, les fournisseurs et les bibliothèques qui veulent trouver rapidement une publication. Le Canada est l’un des trois plus grands contributeurs, avec les États-Unis et la France.

Dépenses de BAC en 2015-2016

Dépenses par secteur de service

 

  • 8 % (7.43 $ million) Gestion de l’information et tenue des documents de l’administration fédérale
  • 15 % (13.53 $ million) Acquisition et traitement du patrimoine documentaire
  • 15 % (13.91 $ million) Préservation du patrimoine documentaire
  • 28 % (25.69 $ million) Accès au patrimoine documentaire
  • 9 % (8.06 $ million) Gestion de l’information et des technologies
  • 6 % (5.15 $ million) Communications
  • 19 % (17.68 $ million) Services internes
  • Dépenses totales 91.45 $ million

Groupes consultatifs de BACs

Comité consultatif sur les acquisitions

Président
Normand Charbonneau Bibliothèque et Archives Canada
Membres d’office
Pierre Gamache Bibliothèque et Archives Canada
Chantal Marin-Comeau Bibliothèque et Archives Canada
Robert McIntosh Bibliothèque et Archives Canada
Membres
Catherine Arseneau Beaton Institute
Gwen Bird Université Simon Fraser
Tim Cook Musée canadien de la guerre
Michèle Dagenais Université de Montréal
Victoria Dickenson Bénévole
Anne Dondertman Université de Toronto
Robin Jarvis Brownlie Université du Manitoba
Michel Lalonde Université d'Ottawa
Michel Lessard Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ian Milligan Université de Waterloo
Marianne Scott Amis de BAC

Comité consultatif sur les services

Président
Johanna Smith Bibliothèque et Archives Canada
Membres d’office
Normand Charbonneau Bibliothèque et Archives Canada
Membres
Susan Brown Collaboratoire scientifique des écrits du Canada
Greg Donaghy Affaires mondiales Canada
Ruth Dunley National Capital History Day
Chantal Gagnon Historica Canada
Brett Lougheed Archives de l’Université de Winnipeg
Laura Madokoro Université McGill
Heather MacNeil Université de Toronto
Ry Moran Centre national pour la vérité et réconciliation
David Obee Généalogiste
Anita Price Association of Nova Scotia Museums
Claire Séguin Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Ryan Shackleton Know History
Elizabeth Thornley Bibliothèque publique d’Ottawa
Pam Wright National Archives and Records Administration, Washington, États-Unis

Comité consultatif sur la programmation publique

Président
Guy Berthiaume Bibliothèque et Archives Canada
Membres d’office
Sara Grenier Bibliothèque et Archives Canada
Renee Harden Bibliothèque et Archives Canada
Johanna Smith Bibliothèque et Archives Canada 
Peggy Thériault Bibliothèque et Archives Canada
Membres
Daniel Lessard Journaliste et auteur
Danielle McDonald Bibliothèque publique d’Ottawa
Stephen Quick Musée canadien de la guerre
Catherine Voyer-Léger Alliance culturelle de l’Ontario
Leslie Weir Université d'Ottawa

Comité consultatif externe du Programme pour les collectivités du patrimoine documentaire

Président
Chad Gaffield Département d’histoire de l’Université d’Ottawa
Membres
Kathryn Bridge

Musée royal de la Colombie-Britannique

Diana Davidson Direction des services aux bibliothèques publiques, gouvernement de l’Alberta
Carl F. Eisan Centre d’études acadiennes de l’Université de Moncton
André Gareau Department of History, Université du Québec à Montréal
Jill MacMicken-Wilson Bureau des archives et des documents publics, gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard
Ry Moran Centre national pour la vérité et réconciliation, Université du Manitoba

Comité consultatif sur les technologies de l’information

Président
Guy Berthiaume Bibliothèque et Archives Canada
Membres d’office
Hervé Déry Bibliothèque et Archives Canada
Paul Wagner Bibliothèque et Archives Canada
Membres
Dave Adamson Services partagés Canada
Annette Butikofer Agence du revenu du Canada
Ricardo Costa Weston Foods
Jennifer Dawson Secrétariat du Conseil du Trésor
Steve Pilkey Toyota Canada
John Rath-Wilson Gartner

Conférence des archivistes national, provinciaux et territoriaux

Président
Guy Berthiaume Bibliothèque et Archives Canada
Ian Burnett Gouvernement du Yukon
Membres
Edward Atkinson Gouvernement du Nunavut
Fred Farrell Gouvernement du New Brunswick
Scott Goodine Gouvernement du Manitoba
Leslie Latta Gouvernement de l'Alberta
Hélène Laverdure Gouvernement du Quebec
Jill MacMicken-Wilson Gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard
Linda McIntyre Gouvernement de la Saskatchewan
Ian Moir Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest
John Roberts Gouvernement de l'Ontario
Greg Walsh Gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador
Angela Williams Gouvernement du British Columbia
Lois York Gouvernement de la Nouvelle-Écosse

Forum des partenaires

Carol Saulnier Association des archivistes du Québec
Charles Cormier Association des archivistes du Québec
Kathryn Harvey Association canadienne des archivistes
Duncan Grant Association canadienne des archivistes
Michel Claveau Association pour l’avancement des sciences et des techniques de la documentation
Élise Boucher Association pour l’avancement des sciences et des techniques de la documentation
Martha Whitehead Association des bibliothèques de recherche du Canada
Susan Haigh Association des bibliothèques de recherche du Canada
Joan Sangster Société historique du Canada
Michel Duquet Société historique du Canada
Sandra Singh Association canadienne des bibliothèques
Valoree McKay Association canadienne des bibliothèques
Maureen Sawa Conseil des bibliothèques urbaines du Canada
Jefferson Gilbert Conseil des bibliothèques urbaines du Canada
Todd Kyle Association des bibliothèques de l’Ontario
Shelagh Paterson Association des bibliothèques de l’Ontario
Lara Wilson Conseil canadien des archives
Christina Nichols Conseil canadien des archives
Manon Blanchette Association des musées canadiens
John G. McAvity Association des musées canadiens
Ian Burnett Conseil des archivistes provinciaux et territoriaux
Brett Waytuk Conseil des archivistes provinciaux et territoriaux

Conseil de direction de BAC

Président
Guy Berthiaume Bibliothécaire et archiviste du Canada
Membres
Duncan Cameron

Avocat général, Justice Canada

Normand Charbonneau Chef de l’exploitation
Hervé Déry

Sous-ministre adjoint, Services corporatifs et dirigeant principal des finances

Sébastien Goupil Chef de Cabinet du bibliothécaire et archiviste du Canada
Renee Harden Directrice générale des Communications
Fabien Lengellé Secrétaire général
Paul Wagner

Secrétaire général Directeur général principal et Dirigeant principal de l’information

Amis de Bibliothèque et Archives Canada

Conseil d’administration

Marianne Scott

Présidente

Kathleen Shaw Vice-présidente
Michael Gnarowski Trésorier
Georgia Ellis Secrétaire
Ron Cohen Président sortant
Membres
Peggy Atherton  
Hélène Caver  
Monique Dupré  
Derek Ellis  
Barbara Hicks  
Grace Hyam  
Carrol Lunau  
Donald Meakin  
Wanda Noel  

Membre spécial

Norman Barwin

Président du Conseil de la collection Lowy

Observateur

Guy Berthiaume Bibliothécaire et archiviste du Canada
Date de modification :