Chapitre 4 : Soins préventifs – LINGUA FRANCA – Un langage commun pour les restaurateurs de documents photographiques

Version interactive iTunes

Version imprimable (PDF 122 Mo)

Chapitre 4 : Soins préventifs. Image d'un édifice d'aspect moderne ayant des murs de verre et un plafond métallique.

Soins préventifs

Centre de préservation de Bibliothèque et Archives Canada

La préservation est l'une des activités de base de Bibliothèque et Archives Canada (BAC), qui réalise une grande partie de ce travail à son Centre de préservation, à Gatineau, au Québec.

Le Centre, qui a ouvert ses portes en juin 1997, a été construit pour assurer la préservation du patrimoine documentaire du Canada. Cette installation à la fine pointe permet d'entreposer les collections dans des conditions ambiantes idéales, et comprend des laboratoires équipés de tout le matériel nécessaire aux activités de préservation.

Édifice d'aspect moderne ayant des murs de verre et un plafond métallique.

Centre de préservation de pellicule de nitrate

Le Centre de préservation de pellicule de nitrate de Bibliothèque et Archives Canada a ouvert ses portes en 2011. Plusieurs caractéristiques en font un édifice écologique : un toit vert, des murs bien isolés pour réduire la consommation d'énergie, des systèmes mécaniques à haute efficacité pour récupérer l'énergie, et une technologie permettant de réduire la consommation d'eau.

Le Centre abrite environ 5 500 bobines de film et près de 600 000 négatifs photographiques sur support de nitrate.

On y trouve 20 chambres fortes réfrigérées maintenues à une température de 2 °C avec un taux d'humidité relative de 25 %, ainsi que 3 chambres fortes d'acclimatation maintenues à une température de 10 °C avec un taux d'humidité relative de 25 %.

Chevreuil broutant les plantes à l'entrée du Centre de préservation de pellicule de nitrate, en hiver. Corridor intérieur du Centre de préservation de pellicule de nitrate. Plaque sur laquelle on peut lire : Cette pièce doit contenir un maximum de 10 rouleaux standards de films en nitrate de cellulose en tout temps. Vue de l'extérieur du Centre de préservation de pellicule de nitrate, en soirée.

Chambre forte pour le matériel photographique

Bibliothèque et Archives Canada possède 48 chambres fortes de 350 m2 chacune, servant à l'entreposage et à la manutention de différents documents dans quatre environnements contrôlés. La collection y est protégée contre les menaces potentielles par un système évolué de détection et de suppression des incendies ainsi que par un contrôle serré des matériaux utilisés à l'intérieur des chambres fortes, afin de garder celles-ci exemptes de tout contaminant.

L'une des chambres fortes abrite l'essentiel du matériel photographique (photographies noir et blanc, négatifs sur plaque de verre et objets entreposés dans des boîtiers). Du matériel supplémentaire est entreposé dans d'autres chambres fortes. Bibliothèque et Archives Canada abrite la plus importante collection de matériel photographique en Amérique du Nord, soit environ 30 millions d'articles.

Les photographies conservées dans la chambre forte principale sont entreposées dans des boîtes sur des rayonnages mobiles, à une température de 18 °C (± 2 °C) et un taux d'humidité relative de 40 % (± 5 %).

Longue chambre forte équipée de rayonnages mobiles; une femme déplace un rayonnage.

Chambre forte réfrigérée

Bibliothèque et Archives Canada possède deux chambres fortes réfrigérées d'environ 350 m² chacune, reliées par une porte intérieure. L'une d'elles comporte deux salles d'acclimatation. Ces chambres réfrigérées abritent des photographies et des négatifs couleur, des négatifs sur diacétate détériorés ainsi que d'autres articles de la collection de matériel photographique.

Les conditions ambiantes sont maintenues à -18 °C (± 2 °C), avec un taux d'humidité relative de 30 % (± 5 %).

Quatre chambres fortes d'acclimatation contenant des documents.
Longue chambre forte équipée de rayonnages mobiles.

Boîtes de conservation pour objets encastrés

Les boîtes de conservation conçues pour les objets encastrés sont parfois connues sous le nom de boîtes Solander. Contenant un minimum d'adhésif, elles sont faites sur mesure avec des matériaux comme de la mousseline de coton non blanchie, des rubans de sergé ou de coton, de l'Ethafoam® et du tissu antiternissement, ce dernier agissant comme un fixateur pour les gaz oxydants qui pénètrent dans la boîte.

Deux boîtes de rangement Solander faites sur mesure sur une table. Une des deux boîtes est ouverte, révélant un objet enchâssé à l'intérieur.
Une enveloppe est retirée d'une boîte dans laquelle sont rangés des négatifs sur plaque de verre.

Boîtes de conservation pour plaques de verre

Les boîtes de rangement horizontal fabriquées en Coroplast® sont utilisées pour l'entreposage des plaques de verre. Leur fond comporte un système de suspension atténuant tout choc ou mouvement brusque pouvant survenir lors de la manutention.

Cale de carton ondulé sans adhésif

Les cales sans adhésif sont utilisées pour ranger les albums photographiques ou les photographies dans des boîtes d'entreposage. Elles préviennent tout mouvement et assurent une stabilité structurelle.

Image d'une cale de carton ondulé sans adhésif. Album photo dans une boîte avec trois cales de carton ondulé sans adhésif.

Pochette en plastique

Les pochettes de plastique (polyester sans revêtement et non plastifié; film de polytéréphtalate tels Mylar® Type D ou Melinex® 516) sont souvent utilisées pour entreposer le matériel photographique imprimé. Du fait de leur transparence, le contenu en demeure visible, quoique exposé à une lumière accrue. Non poreuses, elles empêchent le matériel photographique d'entrer en contact avec d'autres matériaux. Elles sont cependant porteuses d'une charge électrostatique susceptible d'endommager tout objet fragile.

Photo montrant le visage d'une femme autochtone, rangée dans un étui plastifié.

Crédit : Robert Taillefer

 
Boîte sur mesure contenant un album photo.

Boîte de rangement sur mesure

Il existe des boîtes sur mesure (comme les boîtes télescopiques en deux parties) pour conserver les photographies et les albums qui ne peuvent être entreposés dans des boîtes de rangement préfabriquées. Chaque boîte contient un album rangé à l'horizontale. On place des cales tout autour de l'album et un carton de qualité archives en dessous.

Deux albums peuvent être rangés dans une même boîte s'ils sont soutenus adéquatement et si le couvercle se ferme aisément.

Boîte sur mesure contenant un album photo. Page d'un album photo montrant le portrait d'un homme moustachu, dans un passe-partout décoré de fleurs et d'oiseaux coloriés à la main.

Manipulation de films négatifs

Comment manipuler un négatif :

  • Tenez le négatif par les côtés.
  • Le côté émulsion (le côté mat) ne doit jamais être frotté ou posé sur quelque surface que ce soit.
  • Si vous devez déplacer un négatif, soulevez-le par les deux côtés.
  • Ne tenez jamais un négatif au-dessus de votre tête ou au bout de vos bras. Utilisez une table lumineuse pour l'observer, et limitez l'observation à 15 minutes par négatif.
  • Si vous observez le négatif à la loupe, placez une pellicule de polyester entre la surface du négatif et la loupe.
Main gantée tenant un négatif par les bordures.
Date de modification :